WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'analyse de la chaàŽne de valeurs des produits agroforestiers : cas de dacryodes edulis (safou) dans le bas-Congo et à  Kinshasa.

( Télécharger le fichier original )
par Giresse BIFUBIAMBOTE SALAMBIAKU
Université de Kinshasa RDC - Ingénieur agronome/ économie agricole 2011
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

LISTE DES FIGURES

Figure 1. Circuit de commercialisation de Dacryodes edulis....................................................

Figure 2. Carte administrative de la province du Bas-Congo .............................................

Fig.3. Carte de la ville province de Kinshasa...................................................................

Figure 4. Différents moyens utilisé par les producteurs pour avoir de l'information sur le prix de safou......................................................................................................................

Figure 5. Contribution de revenu safou dans le revenu global des producteurs......................

Figure 6. Répartition des commerçants du safou selon le genre...........................................

Figure 7. Répartition des commerçants selon le niveau d'étude...........................................

Figure 8. Quantité moyenne de safou achetée par un commerçant pour un voyage.................

Figure 9. Différentes unités d'achat de safou par les commerçants.......................................

Figure 10. Taille des ménages des consommateurs enquêtés..............................................

Figure 11. Répartition des consommateurs du safou selon la province d'origine....................

Figure 12. Différentes formes de consommation du safou chez les personnes enquêtées...........

LISTE DES ABREVIATIONS

CDL/Nkolo : Centre de Développement Local de Nkolo

CV: Coefficient de Variation

DSCRP: Document des Stratégies de Croissance et la Réduction de la Pauvreté

FAO: Food and Agriculture Organization of the United Nations

FC: Franc Congolais

ICRAF: WInstorld Agroforestry Center

INERA: Institut Nationale d'Etude et de Recherché Agronomique

INTERNET: International Network

Kg: Kilogramme

PAF: Produit Agroforestier

PFNL: Produit forestier non ligneux

PNUD: Programme de Nations Unies pour le Développement

RDC: République Démocratique du Congo

SPSS: Statistical Package for Social Science

RESUME

L'objectif principal de cette étude est d'analyser la chaine de valeurs de safou afin de proposer des recommandations qui puissent améliorer le fonctionnement de la filière. Pour ce faire, des enquêtes ont été effectuées dans deux zones d'étude (Bas-Congo et Kinshasa) auprès de 63 producteurs, 105 commerçants, 72 consommateurs qui ont respectivement constitué notre population d'étude.

Il ressort de nos investigations que, la production de safou est une émanation des hommes (84%), les femmes (69%) s'occupent généralement de la commercialisation dudit produit surtout dans la vente en détail et les hommes interviennent plus dans le vente en gros. La pyramide des âges dénote que dans l'ensemble, l'âge des vendeurs tout comme des producteurs varie entre 14 à 64 ans. La consommation est une affaire de tous c'est-à-dire du plus petit au plus vieux des ménages enquêtés. Cette étude a relevée que, le safou est essentiellement produit pour le marché.

Les résultats de cette étude montrent que pour la récolte et la vente de safou, les producteurs environnant Mbanza-Ngungu investissent un capital moyen de 9333,3 FC soit 10,37 $ USD par caisse. Avec deux niveaux de prix de vente respectivement 27451,6 FC (30,5$ US) et 22548,4 FC (25,1$ US) (période d'abondance et période de rareté), tel niveau d'investissement procure une marge bénéficiaire nette par caisse respectivement de 18118,3 FC soit 20,1$ US et 13215,1 FC soit 14,7$ US par caisse si le produit est vendu sur place c'est-à-dire au village même, ce qui représente 194,1 % et 141,6% de la rentabilité économique chez les producteurs de safou.

Quant à la vente pour les commerçants, il ressort de nos investigations qu'au niveau de Mbanza-Ngungu, Avec un investissement respectivement de 35363 FC et 28962 FC par caisse, ils ont réalisé une marge nette respectivement de 3887 FC et 419 FC sachant que le prix de vente par caisse était respectivement 40000 FC et 30000 FC selon qu'on est pendant la période de rareté et d'abondance. Quand aux commerçants de Kinshasa, ils ont vendue en 2010 une caisse de safou à 65000 FC et 55000 FC. Avec un investissement de 54563 FC et 46191 FC par caisse respectivement en période de rareté et d'abondance, ils ont réalisé une marge nette de 8587 FC et 7701,5 FC.

Quant aux taux de rentabilité, il est respectivement de 10,99 % et 1,97 % par caisse (période de rareté et d'abondance) chez les commerçants des marchés de Mbanza-Ngungu et, est respectivement de 15,74% et 15,67% pour chez les commerçants de Kinshasa.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour