WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'analyse de la chaàŽne de valeurs des produits agroforestiers : cas de dacryodes edulis (safou) dans le bas-Congo et à  Kinshasa.

( Télécharger le fichier original )
par Giresse BIFUBIAMBOTE SALAMBIAKU
Université de Kinshasa RDC - Ingénieur agronome/ économie agricole 2011
  

précédent sommaire suivant

3.2.4. Moyen de transport, perte et facteurs qui conditionnent la qualité du safou

Les moyens de transport utilisés pour l'approvisionnement en safou sont classés en ordres d'importance comme suit : le véhicule (62%), les pieds (30%), le vélo (7,5%). Ces moyens de transport correspondent à la proximité ou non entre le lieu d'approvisionnement et le lieu de vente. La durée de voyage entre le lieu d'approvisionnement et le lieu de vente varie entre 1 heure et 5 heures.

Pendant le transport, la difficulté majeure rencontrée par les commerçants est dans la plupart de cas les moyens de transport. Cette difficulté entraine par la suite de pertes dues aux mauvaises conditions de voyage (l'état des engins de transport et l'état d'infrastructure routière, 96% de pertes). Les 4 % de pertes sont celles dues au vol du produit. Le niveau de perte lors de transport du safou du lieu d'approvisionnement au lieu de vente est évalué entre 1 à 10% de l'ensemble de la quantité approvisionnée par un commerçant.

En termes de qualité de safou, l'ensemble des commerçants enquêtés exigent essentiellement en ordre d'importance les éléments de qualités suivants : la maturité, le goût et le calibre des fruits. Cela se justifie par le fait que la qualité d'un produit est un facteur essentiel dans toute décision d'achat. Avant de passer une commande, l'acheteur veut savoir si le fournisseur est capable de fournir un produit qui répondra à toutes ses exigences. Ces facteurs constituent les éléments qui caractérisent le fond même du marchandage sur le prix d'achat du safou.

3.2.5. Conditionnement, emballage de vente de safou

Au niveau du conditionnement, les facteurs qui conditionnent la qualité du safou sont de deux types. Premièrement, la bonne aération de l'emballage et deuxièmement le moyen de transport. Cela se justifie par le fait que, comme pour le conditionnement du safou on utilise soit des caisses en bois, soit de filets d'emballage d'oignons de 25 Kg et de fois on utilise des paniers. Une bonne aération de ces 3 types d'emballages et les conditions de transport adéquat permettront d'éviter des excès de chaleur interne. Ce dernier conduit au ramollissement des fruits qui aussi engendre des pertes en terme même de la présentation du produit.

Tableau 10 : Les types d'emballage utilisés par les commerçants de safou

 

Fréquence

%

Caisse

52

49,5

Filets d'emballage d'oignon

25

23,8

Bassin

17

16,2

Sac en jute

11

10,5

Total

105

100

Il résulte de ce tableau 9 que 49,5% des commerçants enquêtés utilisent principalement comme emballage de transaction la caisse en bois. 23,8 % utilisent les sacs d'emballages d'oignons de 25 Kg ; le bassin et le sac en jute sont respectivement utilisés à 16,2% et 10,5%. Ce résultat se justifie par le fait que ces emballages confèrent au safou une bonne aération et protection lors du transport. Aussi, ces emballages sont utilisés parce qu'ils constituent les unités de vente en gros.

Tableau 11 : Les produits facilitant le nettoyage des emballages utilisés

 

Fréquence

%

Eau simplement

48

45,7

Eau + brosse

34

32,4

Epousseter

14

13,3

Séchage au soleil

9

8,6

Total

105

100

Il ressort de ce tableau 10 que pour nettoyer les emballages, 45,7% des commerçants enquêtés n'utilisent rien que de l'eau simple, 32,4 % brossent avec de l'eau, 13,3% utilisent l'épousseter et en fin 8% n'utilisent ni eau, ni brosse, ni l'épousseter pour nettoyer leurs emballages, ils recourent au soleil pour le sécher.

Figure 9. Différentes unités d'achat de safou par commerçant

Il ressort de cette figure 9 que pour achater du safou, l'ensemble des commerçants enquêtés font recours à divers unités. De toutes ces unités, les caisses en bois, les bacs en plastique, les paniers et les filets sont plus utilisés. Ces mêmes unités sont également utilisées comme emballage lors du transport par véhicule. Les bassins comme les sacs en jute sont aussi utilisés, mais par un nombre réduit de commerçants.

Tableau 12: Les différentes unités utilisées pour la vente de safou

 

Fréquence

%

Bac

11

10,5

Bassin

1

1,0

Caisse

18

17,1

Panier

10

9,5

Filet

13

12,4

Sac

4

3,8

Tas

48

45,7

Total

105

100

Il ressort de ce tableau 11 que pour la vente du safou, l'ensemble des commerçants enquêtés font aussi recours à diverses unités comme il en est aussi le cas pour l'achat de safou. 45,7% utilisent le tas comme unité de vente. Ceci se justifie par le fait que plus de 69,5% des commerçants enquêtés sont détaillants. L'utilisation de tas comme unité de vente par les commerçants détaillant permet à tous consommateurs de se procurer du safou.

précédent sommaire suivant









Aidez l'hopital de Montfermeil

Moins de 5 interactions sociales par jour