WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution du commerce des véhicules d'occasion a la réduction de la pauvreté au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Gérard NOUDEKE
Université d'Abomey Calavi - Maà®trise en Sciences de gestion 2008
  

précédent sommaire suivant

2 - La Société Béninoise des Manutentions Portuaires (SOBEMAP)

Le Chiffre d'affaires des véhicules d'occasion représente 34% du chiffre d'affaires total de la SOBEMAP de 2000 à 2004. Son évolution se présente comme suit.

Tableau 8 : Proportion du CA des VO par rapport au CA total de la SOBEMAP

Eléments

CA TOTAL

CA des VO

% CA des VO

TVA sur CA des VO

Années

 

 

 

 

2000

8 988 323 207

3 390 491 260

38%

610 288 427 

2001

11 302 322 207

4 029 913 205

36%

725 384 377

2002

11 461 773 659

4 060 384 000

35%

730 869 120

2003

11 491 192 882

3 438 483 000

30%

618 926 940 

2004

8 204 650 304

2 042 798 000

25%

367 703 640

TOTAL

51 448 262 259

16 962 069 465

33%

  3 053 172 504

Source : Statistiques de la SOBEMAP, 2004

3 - Le Centre National de la Sécurité routière (CNSR)

Les VO en transit ont procuré au CNSR un chiffre d'affaires de 1 849 001 900 F CFA, soit 41% du CA total de 2000 à 2004.

Tableau 9 : Proportion du CA des VO par rapport au CA total du CNSR

Eléments

CA TOTAL

CA des VO

% CA des VO

Observations

Années

 

 

 

 

2000

730 807 500

402 427 500

55%

 

2001

876 374 045

391 781 000

45%

 

2002

1 015 383 665

444 270 000

44%

 

2003

1 026 968 250

385 491 000

38%

 

2004

836 023 800

225 032 400

27%

 

 

 

 

 

 

TOTAL

4 485 557 260

1 849 001 900

41%

 

Source Statistiques du CNSR, 2004

4 - La Direction Générale de la Douane et des Droits Indirects (DGDDI)

La douane a perçu pour le compte du budget national 32 761 986 921F CFA au titre des droits et taxes relatifs aux véhicules d'occasion de 2000 à 2004, soit 5% des recettes totales. 

Tableau 10 : Proportion des recettes des VO par rapport aux recettes totales de la douane

Eléments

Recettes

Recettes

% Recettes

Observations

Années

Totales

issues des VO

des VO

 

2000

129 623 345 782

6 707 920 094

5,2%

 

2001

135 423 345 782

7 111 670 907

5,3%

 

2002

148 545 854 610

8 039 839 310

5,4%

 

2003

161 747 418 599

7 520 248 481

4,6%

 

2004

78 922 060 311

3 382 308 129

4,3%

 

TOTAL

654 262 025 084

32 761 986 921

5,0%

 

Source : Statistiques de la DGDDI, 2004

5 - La Direction Générale des Impôts et des Domaines (DGID)

Nous n'avons pas pu avoir distinctement les montants des impôts relatifs aux véhicules d'occasion. Les acomptes forfaitaires spéciaux obtenus s'élèvent à 44 598 039 633F FCFA sur la période de 2000 à 2004

Tableau 11 : Recettes de l'acompte forfaitaire spécial

Année

2000

2001

2002

2003

2004

TOTAL

Montant

7 398 177 691

12 435 620 930

11 644 815 250

9 664 625 762

3 454 800 000

37 199 861 942

Source : Statistiques DGDI, 2004

D'autres impôts tels que la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA), la taxe sur les Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et les impôts sur salaires sont aussi payés par les acteurs privés et publics. Le manque de comptabilité fiable et disponible chez les acteurs privés ne nous a pas permis d'obtenir leurs données chiffrées précises.

En prenant seulement en compte trois grands acteurs publics (le port, la douane et les impôts), on aperçoit la contribution du commerce des véhicules d'occasion au PIB à travers le tableau 10.

Tableau 12 : Recettes provenant des VO en % du PIB et du Budget national en milliard de FCFA

 

PIB

Recettes

Recettes

Recettes VO/

Recettes VO/

 Observations

 

courant

Budgétaires

PAC+DGID+

Recettes budgétaires

PIB en %

 

Années

 

 

DGDDI

en %

 

 

2000

1679,6

266,2

14,7

5,5%

0,9%

 

2001

1832,1

281,2

20,5

7,3%

1,1%

 

2002

1956,3

318,2

20,6

6,5%

1,1%

 

2003

2075,6

343,9

17,4

5,1%

0,8%

 

2004

4487,4

760,8

14,0

3,8%

0,6%

 

Source : Les deux premières colonnes proviennent de la Commission de l'UEMOA 2004 ; et le reste à partir des tableaux précédents.

La baisse des recettes issues des véhicules d'occasion amorcée à partir de 2003 est due non seulement aux problèmes de délocalisation des parcs de vente sur le site de Sèmè Podji, mais aussi et surtout à la réduction des importations de véhicules d'occasion décidée par l'Etat Nigérian.

Conclusion partielle

En intégrant tous les acteurs, la contribution réelle du commerce des véhicules d'occasion serait entre 6% et 9% du PIB (LARES, 2002). Après le coton, le commerce des véhicules d'occasion est l'une des activités qui contribuent le plus au PIB.

Nous pouvons donc déjà affirmer que l'hypothèse selon laquelle le commerce des véhicules d'occasion contribue à l'accroissement du PIB au Bénin est vérifiée.

Toute cette richesse ne peut être créée sans avoir un impact sur l'emploi et les revenus. Nous étudierons dans la deuxième section, les incidences de ce commerce sur l'emploi et la distribution des revenus.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)