WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution du commerce des véhicules d'occasion a la réduction de la pauvreté au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Gérard NOUDEKE
Université d'Abomey Calavi - Maà®trise en Sciences de gestion 2008
  

précédent sommaire suivant

PARAGRAPHE II : INTERPRETATION DES RESULTATS ET VERIFICATION DES HYPOTHESES

L'interprétation des résultats nous permettra de vérifier les hypothèses préétablies.

A - CONTRIBUTION DU COMMERCE DES VÉHICULES D'OCCASION AU PIB

Les revenus issus des véhicules d'occasion ont atteint mensuellement en 2002, 6 610 millions FCFA pour les acteurs privés et 3 076 millions pour les acteurs publics, soit au total 9 686 millions de FCFA (selon nos tableaux n°14 et n°15). Approximativement, en 2002, le revenu total issu du commerce des véhicules d'occasion a atteint 116 232 millions de FCFA, ce qui représente environ 6% du PIB (Le PIB du BENIN en 2002 est de 1 956 300 millions FCFA).

Le commerce des véhicules d'occasion a donc contribué pour 6% au PIB en 2002 et occupe ainsi une place importante.

Après les déconvenues du coton, premier produit d'exportation du pays (18% du PIB), les activités portuaires en général ( 37 ,5% du PIB) et le commerce des véhicules d'occasion en particulier ont permis à l'Etat de maintenir l'équilibre financier du budget national.

Nous pouvons donc affirmer que l'hypothèse selon laquelle le commerce des véhicules d'occasion contribue au PIB est vérifiée.

B - CONTRIBUTION DU COMMERCE DES VEHICULES D'OCCASION À LA CRÉATION D'EMPLOIS

Le commerce des VO a permis en 2002, la création de 32.375 emplois au niveau des acteurs privés et 3 000 emplois au niveau des acteurs publics, soit au total 35 375 emplois (selon nos tableaux n°14 et n°15). D'autres emplois induits aussi sont crées : mécaniciens, chauffeurs, taxi - moto communément appelés « Zémidjan », restauration, hôtellerie (ce commerce attire beaucoup de clients et d'importateurs étrangers).

Nous pouvons donc affirmer que l'hypothèse selon laquelle le commerce des véhicules d'occasion contribue à la création d'emplois est vérifiée.

C- CONTRIBUTION DU COMMERCE DES VEHICULES D'OCCASION À UNE MEILLEURE DISTRIBUTION DES REVENUS

Les 35 375 emplois crées perçoivent des revenus entre 25 000 FCFA et 300 000 FCFA. Les emplois induits tirent aussi des revenus substantiels du fait de l'activité du commerce des véhicules d'occasion. Au total, le commerce des véhicules d'occasion contribue à la distribution de revenus importants et stables à une portion non négligeable de la population active.

Signalons aussi que les recettes fiscales obtenues par la régie financière du fait du commerce des VO sont réinvesties par l'Etat dans la construction d'infrastructures qui permettent l'accès aux services sociaux de base.

L'hypothèse selon laquelle le commerce des véhicules d'occasion contribue à une meilleure distribution des revenus est donc vérifiée.

Conclusion partielle :

Au total, nous avons montré que le commerce des véhicules d'occasion contribue au PIB, à la création d'emplois et à une meilleure distribution des revenus. Par conséquent, nous pouvons affirmer que le commerce des véhicules d'occasion contribue effectivement à la réduction de la pauvreté au Bénin.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.