WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Typologie des systèmes d'élevage laitier au Maroc en vue d'une analyse de leurs performances

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed Taher Sraà»ri
Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux, Belgique - Doctorat en Sciences agronomiques et Ingénierie biologique 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III-2-2-b Méthodologie

Collecte des données

Une enquête détaillée des modes d'élevage laitier suburbain a été conduite dans le périmètre suburbain de Rabat - Salé, capitale du Royaume du Maroc. Ce travail s'est basé sur un suivi de 48 étables et a visé la caractérisation des pratiques de conduite du cheptel bovin et des performances technico-économiques qui lui sont associées. Les élevages ont été sélectionnés en coordination avec l'association locale des éleveurs (Association Chellah des Eleveurs de Bovins, ACEB). L'objectif principal était d'avoir simultanément un nombre conséquent de types différents de fermes laitières en relation avec les paramètres de taille (nombre de vaches, superficie agricole utile,...) et qui soient représentatifs de la variabilité régionale. Les données relatives à la taille de ces ateliers laitiers, à leur gestion technique (alimentation des vaches, reproduction, performances laitières,...), et à leurs résultats économiques (bénéfice à l'issue de l'exercice agricole) ont été déterminées. Un formulaire de dix pages spécifique à chaque exploitation a été élaboré. Il a été complété en effectuant quatre contrôles par ferme, séparés d'environ 80 jours afin de déterminer au bout du compte les revenus et les dépenses liées au cheptel bovin à l'issue de la campagne agricole 2000/2001.

Analyse des données

Une typologie des systèmes d'élevage laitier suburbain de Rabat - Salé a été élaborée à partir des données collectées. Elle a considéré tous les éléments définissant un système d'élevage à savoir l'éleveur (revenus, patrimoine et historique), le cheptel bovin (composition et résultats technico-économiques) et les ressources mobilisées dans le processus productif [GIBON et al., 1999]. Les analyses statistiques ont été effectuées par le logiciel SAS [1998], par le recours aux procédures PROC FACTOR, PROC PRINCOMP et PROC CLUSTER. Un ensemble de dix variables quantitatives a été retenu pour la description des étables et de leurs activités (Tableau 14). Une analyse en composantes principales (ACP) été appliquée aux données, préalablement centrées et réduites, pour détecter les variables les plus déterminantes pour l'explication des activités des exploitations retenues. Ensuite, une classification ascendante utilisant le critère de Ward pour l'analyse hiérarchique a été effectuée afin d'aboutir à la typologie globale des exploitations laitières suburbaines. Une partition en quatre classes d'éleveurs a été retenue pour synthétiser la diversité des situations d'élevage rencontrées. En effet, le passage à cinq classes n'améliore le coefficient de détermination R² que de 8 % (de 53,1 à 61,3 %), et en outre cette cinquième classe n'est autre que la scission du groupe 3 (celui qui comporte le moins d'étables) en deux classes peu intéressantes pour la synthèse des tendances observées.

Tableau 14. Variables décrivant les fermes laitières suburbaines et leur symbole.

Variables

Symbole

 
 

Surface Agricole Utile

SAU

Effectifs des vaches présentes

VP

Variation d'inventaire Relative (en UGB)

VIR

Moyenne économique (kg de lait par vache par an)

ME

Unités Fourragères Lait des Concentrés par kg de lait

UFL cc/kg lait

Unités Fourragères Lait des Concentrés par vache par an

UFL cc/v/an

Fourrages /concentrés dans le bilan énergétique (%)

FCC

Valeur des Animaux par rapport au Lait (% des ventes)

VAL

Charges Alimentaires sur Total des Intrants

CAT

Bénéfice par vache

BV

 

BV : Bénéfice par Vache ; CAT : Charges Alimentaires par rapport aux charges Totales ; FCC : ratio Fourrages/Concentrés ; ME : Moyenne Economique ; UFL cc/kg lait : Unités Fourragères des concentrés par kg de lait ; UFL cc/v/an : Unités Fourragères des Concentrés par vache et par an ; VAL : Vente des Animaux par rapport au Lait ; VIR : Variation d'Inventaire Relative.

Les variables précédentes ont été retenues afin de rendre compte des principales options retenues par les éleveurs pour la conduite de leur cheptel bovin et leurs répercussions sur les performances technico-économiques :

- modes d'affouragement des troupeaux et valorisation de l'énergie des concentrés, traduits par les variables UFL cc/kg lait, UFL cc/v/an et FCC ;

- performances laitières du troupeau, illustrées par la variable ME ;

- choix de production entre lait et viande et effets sur l'économie de la production bovine, illustrés par les variables CAT, VAL, VIR et BV.

Ces différentes variables ont été déterminées comme suit :

- Vaches Présentes, VP = VPcontrôle, i / 4 (i variant de 1 à 4 : 4 passages/ferme/an) ;

- Variation d'Inventaire Relative, VIR = UGBinitiales - UGBfinales/ VP ;

- Moyenne Economique, ME = (Production laitière annuelle Totale, PLT)/VP ;

- UFL cc/v/an = apports énergétiques des concentrés/VP ;

- UFL cc/kg lait = apports énergétiques des concentrés/PLT ;

- Valeur des animaux/lait, VAL = (Ventes bovins/Ventes Lait) x 100 ;

- Charges Alimentaires/Totales, CAT = (dépenses alimentaires/dépenses) x 100 ;

- Bénéfice par Vache, BV = [Ventes (bovins + lait)]/ VP].

Ce sont ces mêmes variables qui serviront à la caractérisation du fonctionnement et des performances des étables laitières dans tous les autres travaux ultérieurs.

précédent sommaire suivant