WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Typologie des systèmes d'élevage laitier au Maroc en vue d'une analyse de leurs performances

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed Taher Sraà»ri
Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux, Belgique - Doctorat en Sciences agronomiques et Ingénierie biologique 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III-4-2-b Comparaison intra et inter région

Une typologie générale des systèmes d'élevage laitier prévalant dans les deux régions a été établie. Elle a pris en compte les éléments fondateurs d'un système d'élevage, à savoir l'éleveur (ses revenus, son patrimoine et son historique), le cheptel (sa composition, sa dynamique et ses performances), et les ressources mobilisées pour la production laitière. Les analyses statistiques ont été effectuées grâce au logiciel SAS [SAS, 1998]. En premier lieu, un total de 12 variables quantitatives ont été identifiées pour la description des fermes laitières et de leurs activités durant la campagne agricole 2000/2002. Des analyses en composantes principales ont alors servi à détecter les variables qui caractérisaient le mieux les échantillons d'étables dans chaque région. A ce stade, il est alors apparu que deux fermes dans chaque région présentaient des caractéristiques structurelles nettement différentes de la moyenne, résultant en un axe de taille à intérêt synthétique limité, puisque discriminant entre grandes fermes et étables entre les mains de petites structures, généralement paysannes. Par conséquent, nous avons décidé de mettre à l'écart ces 4 exploitations, et nous avons de nouveau effectué une ACP. Il est alors devenu évident que les variables principales expliquant le comportement des exploitations laitières n'avaient plus aucune relation avec les paramètres de taille, mais qu'elles étaient liées au mode d'alimentation du cheptel bovin, au rendement laitier et au poids des ventes de bovins par rapport au chiffre d'affaires global. Un groupe de 10 variables a été finalement adopté, pour la caractérisation définitive de la diversité des pratiques d'élevage rencontrées (Tableau 21).

Tableau 21. Variables décrivant les fermes laitières des zones suburbaine de Rabat - Salé et irriguée du Gharb et leurs symboles

Variables

Symbole

Charge Bovine (ha de fourrages/vache)

Charge

Variation d'inventaire Relative (en UGB)

VIR

Moyenne économique (kg de lait par vache par an)

ME

Unités Fourragères Lait des Concentrés par kg de lait

UFL cc/kg lait

Unités Fourragères Lait des Concentrés par vache et par an

UFK cc/v/an

Fourrages /concentrés dans le bilan énergétique (%)

FCC

Valeur des Animaux par rapport au lait (% des ventes)

VAL

Charges Alimentaires sur Total des Intrants

CAT

Prix de Revient du kg de lait

PRK

Bénéfice par Vache

BV

Il s'est alors avéré que les axes factoriels obtenus pour les deux régions avaient sensiblement la même signification, nous incitant à effectuer une ACP globale qui permettrait d'obtenir une vision générale relative aux 114 exploitations situées tant en périmètre irrigué qu'en zone suburbaine. Par la suite, afin de mieux expliquer l'effet éventuel de la situation géographique (suburbain par rapport irrigué), nous avons appliqué une ACP inter région grâce au logiciel spécifique aux analyses multidimensionnelles, ADE-4 [THIOULOUSE et al., 1997]. A l'issue de cette étape, nous avons éliminé l'effet de la région en utilisant une ACP intra région [DOLÉDEC et CHESSEL, 1997]. En fin de compte, nous avons réalisé une classification ascendante hiérarchique générale (critère de Ward pour l'analyse hiérarchique) sur les scores des 114 exploitations issues de l'ACP intra région (sans effet région). L'objectif était d'établir une typologie dénuée de tout biais lié à la situation géographique. Quatre classes d'exploitations agricoles pratiquant l'élevage laitier ont alors été définies.

précédent sommaire suivant