WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Discrimination sur le marché du travail : les femmes

( Télécharger le fichier original )
par Youssef Belhassen FENNIRA
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.1.2. Les disparités contractuelles à l'embauche

Malgré ces facteurs de discrimination, l'insertion des femmes sur le marché du travail a connu un essor indéniable. Le taux d'activité des femmes n'a cessé d'augmenter jusqu'à atteindre 80 % en 2003 pour les femmes de 25 à 54 ans.

Mais l'on remarque tout de même un ralentissement dans la diminution des écarts depuis le milieu des années 90. Car même si ces derniers se sont réduits, ils persistent.

En 2003, l'écart atteint pour le taux d'activité est de 11.8 points et 12.1 points pour le taux d'emplois des 15-64 ans. Il est de 14.1 points pour le taux d'activité et 15.1 points pour le taux d'emploi des 25-54 ans.

Les comportements féminins et masculins se sont rapprochés du fait de l'augmentation du taux d'activité féminin et de la diminution du taux d activité masculin.

En 2006, selon l'enquête Emploi, 11.6 millions de femmes ont un emploi contre 13.4 millions pour les hommes. Elles occupent 48.4 % des emplois salariés.

Mais les femmes sont aussi plus nombreuses à occuper des emplois temporaires comme les CDD, stages et emplois aidés.

La population active occupée selon le statut des emplois en 2006

en milliers

 

Femmes

Hommes

Total

Temps complet

Temps partiel

Temps complet

Temps partiel

Non salariés

689

206

1816

94

2805

Salariés

Intérimaires

Apprentis

CDD

CDI

7436

129

75

682

6551

3319

33

27

529

2731

10798

360

180

653

9604

678

18

45

186

429

22231

540

327

2050

19314

Total

8125

3526

12613

772

25036

Source : INSEE, enquêtes Emploi du 1er au 4ème trimestre 2006.

Elles sont également près de 4 fois plus nombreuses que les hommes à être en situation de sous-emploi, avec 8.6 % de femmes à l'être contre 2.4 % pour les hommes.

D'autre part, on voit que l'écart du taux de chômage des femmes et des hommes est systématique. Après avoir augmenté continuellement jusqu'à la fin des années 80 qui coïncident avec la forte progression des femmes sur le marché du travail, il va ensuite tendre à se réduire mais reste supérieur à 2 points.

Sur la génération 98, trois ans après la fin de la formation, on remarque que le chômage des jeunes femmes est supérieur à celui des jeunes hommes de 4 points et atteint 11 points pour les titulaires de CAP/BEP. On remarque aussi que 67 % des jeunes en non -emploi chronique sont des filles et qu'elles sont plus concernés par le chômage de longue durée.

Le devenir des chômeuses, même s'il s'est amélioré, reste plus déplorable que celui des chômeurs.

En effet, en 2002, elles sont 16.4 % à obtenir un CDI et 13.2 % à obtenir un CDD contre 17.4 % et 9.2 % respectivement pour les hommes. Elles sont aussi 29.4 % à passer à l'inactivité contre 26.1 % pour les hommes.

Cependant, l'intérim reste une forme d'emploi très masculine.

Devenir des chômeurs

Situation des personnes qui étaient au chômage un an auparavant (en %)

 

CDD

CDI

Intérim

Ensemble emploi

Chômage

Inactivité

Total

1996

Hommes

Femmes

18.9

13.9

10.4

14.4

3.6

1.0

32.9

29.3

49.8

47.4

15.9

23.2

100*

100

2002

Hommes

Femmes

17.4

16.4

9.2

13.2

5.0

2.6

31.6

32.2

42.3

38.4

26.1

29.4

100

100

* dont : contingent : 1.4 %.

Sources : INSEE, DARES.

Nous remarquons que les femmes ont une plus grande probabilité d'être au chômage et à le voir perdurer. Malgré que le fait que leur taux d'activité ait augmenté leur accès au marché du travail se fait plus généralement par le biais d'emplois temporaires tels que les CDD, stages...etc. Nous allons voir qu'elles sont plus au moins embauchées selon les catégories socio-professionnelles.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.