WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique d'application de droit international de l'environnement dans la lutte contre les violations de droit de l'environnement par les groupes armés à l'est de la RD.Congo


par Carlos MUPILI KABYUMA
Université de Limoges - Master 2 2011
  

précédent sommaire suivant

Première partie : LES CONFLITS ARMES ET SES CONSEQUENCES ENVIRONNEMENTALES EN RDC

« Au-delà des enjeux humanitaires évidents, les conflits armés soulèvent d'importants et de cruciaux enjeux environnementaux. Ces enjeux paraissent de plus en plus évidents quand on songe aux effets immédiats que peuvent engendrer les déplacements massifs de populations ou l'installation de camps de réfugiés. En toutes autres circonstances, les déplacements de populations, d'une ampleur beaucoup plus faible, font l'objet de mille précautions sur le plan environnemental et constituent en soi presque un champ entier de spécialisation des évaluations environnementales. Par ailleurs, les situations de conflit anticipé ou ouvert, ou les tensions qui les précèdent et les accompagnent, mobilisent en général dans les pays impliqués des ressources financières pour l'armement ou le déploiement et la stratégie militaire, ressources qui ne sont plus disponibles pour le bien-être et le développement économique des populations. »11(*)Ainsi, à chaque début d'exécution du programme de la reconstruction du Congo, une nouvelle guerre s'improvise et amène la grande partie du budget national d'être affecté dans la défense nationale pour une intervention sécuritaire laissant la pauvreté s'accroitre.

« Les conflits armés s'accompagnent aussi d'un effondrement de la gouvernance environnementale, qui engendre à son tour une dégradation accélérée de l'environnement. En quelques jours, ou en quelques semaines, peut être détruit le long et patient travail de plusieurs années, voire le travail naturel de plusieurs millénaires. Parfois la destruction provoque des dégradations irréversibles dans les écosystèmes ; c'est le cas lorsque des espèces peuvent être amenées à l'extinction, ou que des écosystèmes fragiles peuvent être irréversiblement dégradés, ou des ressources irrémédiablement détruites ou contaminées. Tous les systèmes de protection institutionnelle, telles les Aires Protégées (A .P)ou les Parcs Nationaux (PN)deviennent des zones d'appel de personnes déplacées ou de combattants, avec des conséquences immédiates, et souvent irréversibles, sur la qualité de ces écosystèmes. »12(*) La répétition de conflits armés dans l'est de la RDC n'avance point les choses au contraire l'intérêt supérieur national est confisqué par une poignée de gens criminels où tout effort de bonne gouvernance ne fait que tourner à rond.

Cette première partie abordera deux chapitres dont le premier chapitre porte sur les conflits armés en RDC et le second chapitre traitera sur les impacts et conséquences de l'environnement.

Chapitre premier : LES CONFLITS ARMES EN RDC

Ce premier chapitre s'articule sur deux sections dont d'abord, De confits armés à l'est de la RDC et ensuite les principaux acteurs et forces en présence dans les conflits armés.

Section I : RAISONS ET EVOLUTIONS DES CONFLITS ARMES A L'EST DE LA RDC

Des Raisons et l'évolution des conflits armés en RDC peut être compris en deux axes d'abord, les raisons et enjeux des conflits armés en RDC ensuite, l'évolution des conflits armés en RDC.

§1.Raisons et Enjeux du Conflit Armes En RDC

L'histoire sur les conflits armés en RDC fait couler beaucoup de salives dans la recherche des vraies raisons et enjeux de cette monotonie des guerres ; pour les populations rwandophones autrement dit Banyamulenges13(*), ce sont les guerres de la défense d'identité ethnique car il faut se défendre lorsqu'on fait partie d'une minorité discriminée , exposée à l'extermination. Mais, la thèse ne convint personne car sur 450 tribus congolaises, aucune tribu n'est ni minoritaire ni majoritaire. Cela laisse à penser que le régime de Kigali manipule les tutsis congolais en les jetant dans une guerre sans merci où tout le butin traverse au Rwanda qui a son tour rend compte aux multinationales. Il est certain que les différentes guerres ont fait périr de dizaines des milliers de banyamulenges utilisés comme des chevaux de courses dans ces conflits. Ce qui est la raison de révolte du Général tutsi Masunzu.14(*) Pour le Rwanda, sa version est qu' il doit sécuriser ses frontières contre les attaques des FDLR et interahamwes ex génocidaires. Cette hypothèse ne convint aussi plus car le Rwanda sous label du RCD a contrôlé l'est du pays pendant cinq ans mais il s'est plus préoccupé des pillages de richesses au lieu de traquer des combattants hutus. 15(*) La société civile congolaise par contre, elle est unanime que c'est la convoitise de richesses par des firmes multinationales qui utilisent les pays voisins Rwanda et l'Ouganda. En outre, l'insécurité permanente et meurtrière, justifie le processus de la balkanisation16(*) du pays. Cette deuxième version provoque une tension au sein de la population locale .La thèse de la société civile semble proche de réalités de plusieurs publications et témoignages susmentionnés des personnalités officielles des Etats occidentaux17(*).Enfin, il convient à dire que les raisons des ces guerres sont d'ordre holistique.

* 11 AL - HAMNDOU DORSOUMA and MICHEL-ANDRE BOUCHARD., Op cit.

* 12 AL - HAMNDOU DORSOUMA and MICHEL-ANDRE BOUCHARD., Op cit

* 13

Banyarwanda signifie « les gens du Rwanda », Banyamulenge « les gens de Mulenge » du nom d'un village du massif de l'Itombwé, à l'ouest du lac Tanganyika, habité par des pasteurs tutsis. Avec l'ethnicisassions croissante des rapports sociétaux, le terme de Banyamulenge a tendance à englober l'ensemble des Tutsis du Congo. Les tutsis congolais qui vivent au sud Kivu dans les montagnes d'Uvira ,ils sont aux frontières comme la plupart des tribus congolais qui par le découpage des frontières de la colonisation des clans, des tribus étaient repartis l'un dans un Etat et l'autre dans l'Etat voisin. Exemple de lunda, de batshokwe ,banzande ,les bakongos et

* 14 02 Général MASUNZU Cmd Adjoint 10ème Région militaire/Bukavu et parmi le rare élite tutsi à comprendre la ruse de Kagame ;et déclare privilégier la nationalité congolaise que son origine historique tutsi. Il mène un sérieux combat idéologique et militaire contre selon lui les catalyseurs de l'envahisseur. Il est le général tutsi le plus admiré par beaucoup des congolais

* 15 Les affrontements de sept jours entre les troupes rwandaises et ougandaises à Kisangani pour avoir le contrôle de ville diamantaire est une preuve de guerre d'invasion de convoitise et de pillage de richesses de RDC.

* 16 La conférence des évêques catholiques du Congo ont organisent le mercredi le 02/08/2012 une marché de chrétiens sur tout étendu de territoire pour dire non à la balkanisation, aux pillages des richesses, aux violences sexuelles et à la guerre .

* 17 Voir les documentaires :le sang dans nos portales et coltan and blood

précédent sommaire suivant