WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La pratique des privilèges et immunités en Droit International:l'impasse de la Politique sans le Droit ou l'utopie du Droit sans la Politique

( Télécharger le fichier original )
par Michal ON'UMANGA WEMBO
Université de Kinshasa - Licence en droit international public & relations rnternationales 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV. DELIMITATION

Etant donné l'impact de la mondialisation, la diplomatie s'impose à tout Etat sérieux d'y contribuer ou d'y participer. L'épineux problème de la pratique de privilèges et immunités en droit international qui font face à l'impasse de la politique sans le droit ou même l'utopie du droit à l'absence de la politique ne s'exerce que sur un terrain déterminé et dans un temps concis.

A. DANS LE TEMPS

La réflexion que nous menons sur les difficultés d'une telle pratique au regard d'une prise en compte tant de la politique que du droit est d'actualité.

Bien que les conventions et traités internationaux d'une part , les statuts d'organisations internationales et la plupart des jurisprudences en la matière d'autre part datent du XXième siècle, nous trouvons nécessaire de nous borner au XXIième siècle, temps pendant lequel les conflits du genre interétatique sont accrus, temps au cours duquel le terrorisme, les guerres, la piraterie, les incursions, les catastrophes naturelles, le réchauffement climatique, la pénible situation humanitaire et tout autres faits sensibles du moment.

B. DANS L'ESPACE

Le monde étant devenu un village planétaire au regard de la technologie, il est à cet effet difficile à l'heure qu'il est de trier certains pays ou continents surtout que les concepts formant notre sujet se veulent complexes, étendus et vastes. Ainsi, cette pratique apparait globalisante et interétatique, inter continentale.

Toutefois, cet aspect global pourra se circonscrire sur base des intérêts économico-politiques de certains pays comme la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Iran, le Pays-Bas, le Royaume-Uni,  la RDC, la Syrie,...mais également certaines Organisations Internationales : ONU, UA, UE s'il ne faut citer que celles-ci.

Si telle est la détermination, quelle en est la problématique de cette précieuse pratique en droit international ?

<

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.