WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La dynamique de sécurisation des biens et des personnes dans la ville de Yaoundé par l'action d'une unité spécialisée des forces de sécurité camerounaises : le cas des équipes spéciales d'intervention rapide ( E.S.I.R.)

( Télécharger le fichier original )
par Yves Patrick MBANGUE NKOMBA
Université de Yaoundé II (SOA) - Master professionnel  2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Paragraphe 2 : la classification des infractions consacrées en matière d'actes criminels.

Il s'agit des infractions liés à la personne humaine (A) et des infractions sur les objets et le matériel (B).

A- Les infractions sur la personne humaine.

Des infractions sont répertoriées. Ce sont les actes par conséquent résultant du grand banditisme portant atteinte aux personnes et perpétrés à l'aide des techniques et matériels spécifiques. Parmi cette catégorie d'infractions on peut compter :

· Les accidents avec délits de fuites.

Ce sont des accidents parfois liés à l'utilisation des instruments dangereux, ce sont aussi des accidents de voitures, ou de motos constatés et donc le concerné ou le principal auteur de l'accident voudrait prendre la clé des champs.

· Les braquages.

Ce sont des vols aggravés commis forcement avec l'utilisation d'arme à feu ; le plus souvent on en trouve des pistolets automatiques et parfois des pistolets de fabrication locale (artisanale). Ces vols peuvent être faits aussi avec des armes blanches sur des personnes. Ceci généralement accompagné de violence physique qui peut conduire à des blessures graves et parfois des décès.

· Les coups et blessures.

Généralement résultant des opérations de braquages

· Détournement des mineurs.

Ce sont des faits courant posés par des adultes généralement qui par des opérations de charme et de séduction sur des personnes mineurs. Le plus souvent les proies de ces personnes majeures sont apportées par des majeurs moyennant le financement d'une livraison constante de plaisir sexuels.

· Escroqueries et abus de confiance.

Généralement ce sont des actes ayant rapport à une opération financière ; c'est un délit qui consiste à s'approprier d'un bien matériel ou financier de quelqu'un d'autre par des manoeuvres frauduleuses. C'est ainsi le phénomène généralisé des « fay-man » qui tentent de faire croire à d'autres qu'ils peuvent avoir aussi facilement de l'argent s'ils font une certaine mise. Ces actes d'escroqueries sont développés dans la ville de Yaoundé et se font de plusieurs manières.

· La filouterie.

Semblable à de l'escroquerie, les filous opèrent dans des taxis extorquent des choses généralement dépouillent les portes-feuilles ; ces actes de plus en plus changent de mode opératoire : car les entrepreneurs de ces pratiques font usage de plus en plus des téléphones portables pour escroquer leurs victimes.

· Pédophilie et homosexualité.

Ce sont des tendances ou des caractères sexuels des personnes qui éprouvent une attirance sexuelle soit pour les enfants, une personne mineure et généralement enfants (pédophilie) soit pour une personne de même sexe ; les actes sont réprimés par la loi au Cameroun des pratiques on ne peut plus récurrente dans la cité capitale

· Séquestration.

C'est un phénomène dont la récurrence fait écho, car c'est une action de maintien parfois arbitraire, mais aussi parfois calculée d'une personne. Elle est également une de fermer un individu contre une somme d'argent demandée pour sa libération.

· Usurpation de titres.

Phénomène récurent des faussaires ; ce sont les actions que posent ceux-ci aux fins de s'imposer des moyens illégitimes du pouvoir ou d'un bien, d'un droit ou bien d'autres encore.

· Vindicte populaire.

Ce sont des actes de punition d'un crime au nom du peuple, dans le but de se rendre propre justice

· Viols.

C'est l'une des pratiques les plus courantes lors des opérations des braquages et de vols à main armée. Dans ce cas ce sont des actes de pénétration sexuelle, commis ou tentés par la violence. La plus part des cas les auteurs de vols et de braquage font usages a cette pratique pour terroriser les victimes afin de rester tout de suite à s'apitoyer auprès des victimes pendant qu'ils prennent fuite.

Au-delà des infractions sur la personne humaine, la police Camerounaise a ainsi identifié d'autres types d'infractions à endiguer.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.