WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La dynamique de sécurisation des biens et des personnes dans la ville de Yaoundé par l'action d'une unité spécialisée des forces de sécurité camerounaises : le cas des équipes spéciales d'intervention rapide ( E.S.I.R.)

( Télécharger le fichier original )
par Yves Patrick MBANGUE NKOMBA
Université de Yaoundé II (SOA) - Master professionnel  2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2 : Bilan et défis des E.S.I.R

Il s'agit ni plus ni moins d'une esquisse de bilan des activités des ESIR de Yaoundé (Paragraphe 1) et quelques recommandations en guise de défis pour un rendement efficace et efficient des ESIR (paragraphe 2) .

Paragraphe 1 : ESQUISSE DE BILAN DES ACTIVITeS Des ESIR DE YAOUNDE

Bien qu'étant mitigé, le bilan des activités des ESIR peut être regroupé en deux (02) points cardinaux ; la réduction du sentiment d'insécurité et le regain de confiance des populations de la ville de Yaoundé (A) et la participation à l'action globale et sécuritaire voulue et mise en place par le chef de L'Etat, Chef Suprême des forces de sécurité et de défense au Cameroun (B).

A- la réduction du sentiment d'insécurité et le regain de confiance des populations de la ville de Yaoundé

Un nombre important d'activités et de participations des ESIR dans la ville de Yaoundé ont contribué à ce regain de confiance de la police Camerounaise et d'un relatif sentiment de sécurité parmi lesquels on peut citer :

- Un dangereux malfrat à été neutralisé au quartier Oyom-Abang, ce dernier a été pris en flagrant délit de vol à main armée au domicile d'un inspecteur de police. 14-22 Juin 2010.

- Le 22 Avril 2010, un groupe violent de malfrats opérant au quartier NGOUSSO et ses environs a été démantelé, mais le chef de groupe le nommé Dong A Kedi Jules alias "Bafia" a pris la fuite. Il n'a suffit que quelques jour aux éléments du Divisionnaire MVOGO J-M pour faire tomber le chef de groupe qui était un repris de justice.

- En date du 04 Janvier 2008, les éléments des ESIR ont attrapé des individus en flagrant délit de vol. en effet les coupables dans leurs salle besogne était en train de distraire les câbles téléphoniques de la Société CAMTEL aux quartiers NSAM et AHALA les individus ont été directement mis respectivement à la disposition du CC N°3 et du CC N°1.

- En date du 08 Janvier 2008, les éléments des ESIR vont interpeler un individu présumé agresseur sur Dame Hawa Moussa au quartier NKOLMESSENG ; le préjudice causé étant une agression dans un taxi au cours duquel sont emportés portables, sacs en mains et numéraire. Le présumé coupable sera mis immédiatement à la disposition du Ciat du 16ème.

- En date du 12 Janvier 2008 les éléments du Commissaire Divisionnaire MVOGO vont un dangereux malfrat au quartier MVOG-BETSI ; en effet Oleme Tobie Martial alias "Ondobo Jean Bosco" sera pris pour vol à main armée, les victimes étant nombreux parmi les Dame Nangue Josiane. Le préjudice étant non évalué il sera conduit à la base des ESIR.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.