WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La dynamique de sécurisation des biens et des personnes dans la ville de Yaoundé par l'action d'une unité spécialisée des forces de sécurité camerounaises : le cas des équipes spéciales d'intervention rapide ( E.S.I.R.)

( Télécharger le fichier original )
par Yves Patrick MBANGUE NKOMBA
Université de Yaoundé II (SOA) - Master professionnel  2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B- La participation à l'action sécuritaire globale pour une protection des biens de la ville.

Loin d'être une notion vague et creuse, la police de proximité voulue par le chef de corps est la preuve par quatre que la participation à l'action sécuritaire est également tournée vers la protection des biens et édifices publics de la ville de la citée capitale ; on peut donc citer pour quelques coups d'éclats :

- Une bande de trois malfrats armés de poignards ont agressé et arraché la moto d'un citoyen camerounais informés de cette situation une équipe des ESIR conduite par l'Inspecteur de Police Elomo Mvogo Dieudonné à entrepris une battue dans le secteur. Elle va repérer les trois malfrats à bord de la moto arrachée ; il s'en suivra une course poursuite dans l'artère du quartier Etetak, les malfrats vont l'abandonner et les forces vont les récupérer.

- Dans la nuit du 13-14 Mai 2007, des individus non identifiés ont soustrait frauduleusement au quartier Emana un V.A de marque Toyota AE 90 à usage taxi appartenant à un citoyen, dans leurs opérations lesdits malfrats ont utilisé le V.A pour cambrioler un magasin au quartier MANGUIER où ils ont emporté cinquante-une bouteilles de gaz après avoir cisaillé les portes à l'aide d'une pince-monseigneur. A cet effet, dans la nuit du 25-26 Mai 2007, suite à une information capital reçu aux ESIR, notamment à la SIC, le Coordonnateur a immédiatement instruit les brigades pour un redoublement de vigilance. C'est ainsi que le dit V.A a été repéré par l'une des équipes d'intervention en action dans la 4ème Zone28(*), précisément au quartier EMOMBO et dont les malfrats avait pris le soin de changer l'immatriculation. Les auteurs de ce forfaits ont pu être interpellés et le véhicule saisi. Après moult investigations, les cinquante-une bouteilles de gaz ont été récupérées dans un autre magasin au quartier ETOUDI.

- Toujours dans la nuit du 25-26 Mai 2007, aux environs de 21h, un citoyen Camerounais à été victime d'un braquage, à son domicile au quartier Santa Barbara, perpétré par trois individus armés des P.A dont deux arboraient les uniformes de la gendarmerie Nationale. Ces derniers sous la menace de leurs armes à feu, ont réussi à déposséder la victime de son V.A de marque PRADO. Suite à un appel au 117, le coordonnateur va mobiliser toutes les brigades opérationnelles ce jour pour un quadrillage de la ville. Aux environs de 22h, la 23ème brigade des ESIR a aperçu le V.A PRADO volé de passage au lieu dit barrière à AHALA II sur l'axe lourd Yaoundé- Douala. C'est ainsi qu'une course poursuite s'en est suivi. Le véhicule sera abandonné sur l'axe-lourd par son conducteur qui tentera de s'échapper mais a été vite rattrapé par les éléments à environ 1km dans la forêt dense. Le fugitif arborait un uniforme de la Marine nationale au grade de lieutenant de Vaisseaux. Interrogé, ce dernier à déclaré être un Officier de la Marine révoqué et a reconnu avoir perpétré ce braquage avec ses complice. Ce dernier se proposera de corrompre les éléments du Divisionnaire MVOGO avec une somme de 1millon de F CFA afin de retrouver la liberté. Il a été conduit avec le véhicule à la base. Il est à noter que les autres complices sont eux- aussi tombés après moult investigation des éléments des ESIR.

- Dans la journée du 27 Mai 2007 suite à un appel d'une victime au 117, qui au courant du mois d'avril de la même année, à été braqué à son domicile dans la ville de Douala ; braquage au cours duquel trois malfrats sous la menace de leurs armes à feu ont emporté son V.A de marque Toyota KE 92. Ainsi la victime, de passage au quartier MELEN au lieu dit « 7 collines » a reconnu son véhicule. Directement une brigade a été déployée sur les lieux. Les malfrats aux nombre de deux ont garé le véhicule et se trouvaient non loin des lieux suscité. Surpris par la brigade d'intervention, ceux-ci s'oppose farouchement à leur interpellation et l'un tentera même à s'en fuir après avoir assené un coup de poing à un policier. Le véhicule a été récupéré et ils ont été conduits à la base.

Toutes ces actions d'éclats menées tant pour la sauvegarde des biens et la protection des populations de la ville de Yaoundé, menés par les éléments des ESIR, sont de nature à redonner confiance à la Police Camerounaise et dans le même temps participe à la réduction du sentiment d'insécurité au sein de cette ville Capitale. Mais pour autant ce travail connait des points d'ombres qui nous semblent entacher le gros du travail fait par les ESIR pour rendre la politique sécuritaire en milieu urbain viable, fiable et efficace.

* 28 Elle représente ici le secteur du CC n° 4, si l'on s'en tient à la technique de grenouillage mis en place et développée dans le Chapitre précédent.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.