WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La transformation des organisations du travail par les SIRH

( Télécharger le fichier original )
par Mathieu Domichard
Celsa- Paris IV Sorbonne - Ressources humaines et communication. 2009
  

précédent sommaire suivant

1. L'offre du marché

Chaque entreprise se focalise stratégiquement sur le ou les domaines d'activités où elle aura des facteurs clés de succès lui permettant de faire preuve d'un avantage concurrentiel certain.

On peut identifier onze domaines d'activités, en voici la répartition graphique :

22(*)

Soit 105 progiciels de recrutement, 62 progiciels d'évaluation, 64 progiciels de mobilité interne,18 progiciels de rémunération, 77 progiciels de gestion des compétences, 53 progiciels de gestion des formations, 53 progiciels de pilotage RH, 46 progiciels de gestion des temps, 40 progiciels de paie, 30 progiciels ERP, 145 autres progiciels. Ces solutions s'appliquent de manière générale à des problématiques précises et circonscrite propres aux entreprises, comme nous le verrons par la suite.

A travers ces chiffres nous pouvons percevoir l'offre de logiciels présents sur le marché, toutefois l `existence de nombreux SIRH spécialisés dans un domaine ne suffit pas à définir leurs process ainsi que leur présence réelle dans les entreprises françaises. Les Benchmark représentant un comparatif de l'utilisation des SIRH en France sont fréquemment incomplets ou axés sur des domaines précis, toutefois une étude a été réalisée par l'observatoire des systèmes d'information23(*). Selon cette étude « l'externalisation représente 31% du budget 2008 en médiane ». La location d'un logiciel étant l'une des formes d'externalisation de cette fonction nous pouvons donc comprendre que la tendance française reste de posséder les logiciels RH. Il est dit en effet dans cette étude que « l'hébergement des infrastructures reste encore majoritaire en France. » et qu'au sujet du pourcentage d'externalisation « c'est encore peu par rapport aux pays anglo-saxons, qui sont au moins à 50% ».

Après avoir décrit les différents domaines d'activités des SIRH et définit les tendances du marché, nous allons présenter et comparer de manière générale les différents types de logiciels (ou solutions) ainsi que leurs process de fonctionnement. Nous avons donc séparés le panel de logiciels en trois catégories : les ERP, les solutions spécialisés et les solutions complètes.

2. Des ERP aux architectures modulaires

Comme nous l'avons vus précédemment, les solutions de type ERP répondraient à des problématiques d'entreprises souhaitant rassembler l'ensembles de leurs informations dans un logiciel unique. Les ERP sont, comme nous allons le préciser, développés sous forme de modules centralisés, ces modules se sont par la suite étoffés. Les solutions spécialisées ont par la suite choisi de développer certains modules, nous allons donc présenter premièrement les ERP afin de pouvoir comparer les autres type de solutions à ceux-ci.

Un Progiciel de gestion intégré (PGI) (en anglais Enterprise Resource Planning ou ERP) est un « logiciel qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise, en intégrant l'ensemble des fonctions de cette dernière comme la gestion des ressources humaines, la gestion comptable et financière, mais aussi la vente, la distribution, l'approvisionnement, le commerce électronique. » 23(*)Les PGI sont des applications dont le but est de coordonner l'ensemble des activités d'une entreprise (activités dites verticales telles que la production, l'approvisionnement ou bien horizontales comme le marketing, les forces de vente, la gestion des ressources humaines, etc.) autour d'un même système d'information. Les Progiciels de Gestion Intégrés proposent généralement des outils de Groupware (logiciel qui permet à un groupe de personnes de partager des documents à distance) et de Workflow afin d'assurer la transversalité et la circulation de l'information entre les différents services de l'entreprise.

Selon le grand dictionnaire terminologique terme "ERP" provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Resource Planning) utilisée depuis les années 70 pour la gestion et la planification de la production industrielle. Le principe fondateur d'un ERP est de construire des applications informatiques (paie, comptabilité, gestion de stocks...) de manière modulaire (modules indépendants entre eux) tout en partageant une base de données unique et commune. Cela crée une différence importante avec la situation préexistante (les applications sur mesure existant avant les ERP) car les données sont désormais supposées standardisées et partagées, ce qui élimine les saisies multiples et évite (en théorie) l'ambiguïté des données multiples de même nature.

L'autre principe qui caractérise un ERP est l'usage systématique de ce qu'on appelle un moteur de workflow (qui n'est pas toujours visible de l'utilisateur), et qui permet, lorsqu'une donnée est entrée dans le système d'information, de la propager dans tous les modules du système qui en ont besoin ou qui sont concernés. Ainsi, on peut parler d'ERP lorsqu'on est en présence d'un système d'information composé de plusieurs applications partageant une seule et même base de données, par le biais d'un système automatisé prédéfini éventuellement paramétrable (un moteur de workflow). Les principaux ERP

Un ERP est un ensemble dont toutes les parties fonctionnent les unes avec les autres d'où l'ergonomie et l'unicité des informations et donc la cohérence du Système d'information. Un ERP est modulaire dans le sens où il est possible de n'avoir qu'une ou plusieurs applications, en même temps, ou peu à peu. Les applications modulaires telles que les ERP permettent d'être sûr de la compatibilité des modules entre eux.

On distingue deux types d'ERP : les ERP propriétaires, édités par des sociétés, ce qui implique l'achat d'une licence, et les ERP open source qui sont « gratuits ». Nous ne nous intéresserons qu'aux ERP propriétaires.

Les principaux ERP du marché sont SAP (leader mondial), Oracle/Peoplesoft, SAGE ADONIX, Microsoft, SSA Global, GEAC, Intentia/Lawson, Infor Global Solutions. Nous avons étudiés les cartographies fonctionnelles de plusieurs ERP, puis nous avons choisis de présenter SAP, de par sa position prépondérante sur le marché.

Comme nous pouvons l'observer dans l'annexe1 illustrant les modules présents dans un ERP24(*), l'activité des RH est l'un des modules composant l'activité complexe d'une entreprise. Le fonctionnement de SAP pousse l'administrateur système à définir des rôles pour les collaborateurs, ceux-ci ont des droits d'accès à un certain nombre de modules en fonction de leur activité, les utilisateurs. Pour rentrer un peu plus dans le détail, chaque module est décomposé en processus, qui eux-mêmes regroupent des procédures. Le système de fonctionnement de SAP permet de distribuer des rôles fixes à des collaborateurs, ceux-ci s ont donc les autorisations relatives à leurs rôles et sont sous la responsabilité de leur manager dans l'application. Ce type de solutions a pour particularité de proposer un choix très large de process, en effet, l'ERP devant être utilisé pour de nombreuses activités dans l'entreprise, telles que la comptabilité ou la gestion des clients, les employés sont donc amenés à réaliser un maximum d'actions dans l'ERP. Les demandes de congés, déplacements professionnels, demandes et approbations d'heures supplémentaires.. etc.

Le système répertorie chacune de ces catégories d'actions selon un code , le code de saisie des temps est par exemple « CATA » 25(*). Ces pratiques informatiques, bien qu'elles puissent sembler complexes, ont pour avantage de prendre en compte et de structurer l'ensemble des procédures de l'entreprise.

* 22Sonia AMROUN. Mémoire. « l'E-formation, un enjeu stratégique » . Juin 2009

*

* 23Article de Bertrand FAURE. « Gestion des risque, performance et SI », Echéances 18, Mars 2008.

* 24 Voir Annexe 5, « les modules d'un ERP ».

* 25« Bibliothèque SAP ». SAP ERP Central Component, Version 5.0, SR1, Avril 2006

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie