WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la motivation à la performance du travailleur dans une société à haute contrainte sécuritaire. « Une approche managériale axée sur la productivité au terminal pétrolier Ango- Ango SEP- Congo / Matadi »

( Télécharger le fichier original )
par Edo Walubila Mukelo
Université du CEPROMAD Matadi - Licence en management et sciences économiques 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy
1.2.1.3.2. La pensée économique contemporaine

a) Le courant keynésien

La révolution keynésienne consiste tout d'abord en une réfutation des mécanismes classiques de l'équilibre économique. Analyse en vertu de laquelle il expose une nouvelle théorie qui doit conduire à la conduite des politiques économiques (notamment budgétaire et monétaire) nouvelles.

La problématique keynésienne consiste alors à déterminer les conditions dans lesquelles l'équilibre entre une demande futur anticipée et la demande réelle est susceptible de s'établir (régulation par quantité).

On mesure ainsi l'apport fondateur de Keynes au développement de la science économique par l'argumentation qu'il développe en faveur de l'intervention des pouvoirs publics dans le circuit économique afin d'injecter un supplément de revenu, qui lui-même engendre un supplément de consommation, qui augmente les débouchés des entreprises, ce qui nourrit une politique d'investissement futurs plus importante.

b) Le courant libéral ou néoclassique

Les économistes fondateurs de l'école néoclassique, dont émergent William Stanley Jevons en grande Bretagne, Léon Walras en France et Carl Menger en Autriche, s'attachèrent à étudier non plus les limites de l'offre mais les interprétations psychologiques des choix des consommateurs. Ainsi en concentrant leur analyse sur l'utilité, ou satisfaction de l'achat ultime ou marginal, ils expliquent les prix en fonction de l'intensité de la préférence du consommateur pour tel article de tel lot.

1.2.1.4. Croissance économique

Désigne la variation positive de la production de biens et de services dans une économie sur une période donnée, généralement longue. Elle s'oppose au ralentissement économique, qui désigne une diminution passagère (quelques trimestres) de la croissance du PIB.

Le terme, récession est employé lorsque cette diminution s'observe au cours de deux trimestres consécutifs au moins, ou une augmentation moins rapide du PIB.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Enrichissons-nous de nos différences mutuelles "   Paul Valery