WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la motivation à la performance du travailleur dans une société à haute contrainte sécuritaire. « Une approche managériale axée sur la productivité au terminal pétrolier Ango- Ango SEP- Congo / Matadi »

( Télécharger le fichier original )
par Edo Walubila Mukelo
Université du CEPROMAD Matadi - Licence en management et sciences économiques 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2. Quelques courants managériaux

Les courants managériaux nés de la considération globale de l'homme dans son environnement connaissent plusieurs classifications selon bénard Turgeon, George Terry, Stephan franklin, tomas J. Peter et robert Waterman.

Néanmoins, dans cette étude nous soulèverons certaines écoles ayant trait avec le sujet.

2.2.1. Approche managériale d'Henri Fayol

Henri Fayol (1845-1925) subdivise les activités d'une organisation en six catégories : techniques, commerciales, financières, administratives, de sécurité et de comptabilité ; tout en mettant un accent particulier sur la fonction administrative qui selon cette école consiste à diriger des individus dans des contextes variés.

Il attend pour cette fonction les faits de :

Ø Prévoir ;

Ø Organiser ;

Ø Commander ;

Ø Coordonner ;

Ø Contrôler.

L'idéologie de Fayol repose sur la croyance qu'il existe un certain nombre de principes en management, qu'une fois appliqués avec mesure, l'organisation pourra atteindre une grande efficacité.

Ces principes sont :

Ø Spécialisation du travail ;

Ø Autorité et responsabilité ;

Ø Initiative ;

Ø Unité de commandement ;

Ø Unité de direction ;

Ø Echelle hiérarchique ;

Ø Discipline ;

Ø Subordination de l'intérêt particulier à l'intérêt général ;

Ø Rémunération ;

Ø Centralisation ;

Ø Ordre ;

Ø Equité ;

Ø Stabilité du personnel ;

Ø Esprit du corps.

2.2.2. Approche managériale de Fréderic Winslow Taylor

Fréderic Winslow Taylor (1856-1915) pensait que la gestion et non la main d'oeuvre constituait le problème de l'industrie. En mettant un accent particulier sur l'organisation scientifique du travail, il a développé les théories suivantes :

Ø Théorie monétaire ;

Ø Théorie du travail aux pièces ;

Ø Théorie de la notion du temps.

Son idéologie repose sur l'extension des activités, de temps, des méthodes et de la recréation afin de lutter contre les gaspillages et atteindre une productivité maximale par ouvrier dans une entreprise.

Il appelait donc à une révolution mentale qui fusionne les intérêts des dirigeants et ceux des travailleurs en un tout gratifiant pour les deux parties en présence.

Cette école associée aux considérations économiques telles que les couts, l'utilisation du temps et l'efficacité ; repose sur d'une part, la conviction que les travailleurs accepteront une structure rigide de l'organisation et adhéreront à la spécialisation des taches ; et d'autre part ils bénéficieront d'une rémunération élevée au rendement élevé.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit."   La Rochefoucault