WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la motivation à la performance du travailleur dans une société à haute contrainte sécuritaire. « Une approche managériale axée sur la productivité au terminal pétrolier Ango- Ango SEP- Congo / Matadi »

( Télécharger le fichier original )
par Edo Walubila Mukelo
Université du CEPROMAD Matadi - Licence en management et sciences économiques 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.3.2. La formation :

Elle permet de motiver les salariés et d'améliorer leur performance, la formation renforce des capacités du travailleur. Elle le rend à l'aise, capable de s'adapter à toutes situations nouvelles. Tel est le cas d'acquisition d'un nouvel outil de travail.

3.3.3. Le style de management :

Le style de management traduit le comportement du dirigeant (le Big Manager) vis à vis de ses subordonnés, notamment dans les prises de décisions.

Le choix d'un style de management dépend de plusieurs facteurs :

Ø Des facteurs liés au supérieur lui-même : la confiance qu'il a en ses subordonnés, son penchant naturel pour un style donné...

Ø Des facteurs liés aux subordonnés : est-ce qu'ils aiment l'indépendance ? Ont-ils des initiatives ? Ont-ils les compétences nécessaires pour résoudre le problème?...

Ø Des facteurs liés à la situation et à l'entreprise : la nature du problème à résoudre, les pratiques habituelles dans l'entreprise (ou dans l'organisation)....

Le meilleur dirigeant est celui qui sait adapter son style à ses subordonnés et à la situation.

3.3.4. La délégation de pouvoir :

La délégation consiste pour un responsable (le délégant) :

Ø à confier à un subordonné (le délégataire), la réalisation d'objectifs élaborés en commun ;

Ø à lui laisser une autonomie réelle quant aux moyens et aux méthodes, à l'intérieur d'un cadre défini ;

Ø à l'assister dans les difficultés rencontrées ;

Ø à faire le point sur les résultats, suivant des modalités de contrôle définies à l'avance.  

La délégation suppose la confiance placée en l'homme, le droit à l'erreur.

3.3.5. La rémunération

Les motivations financières sont un bon outil de mobilisation du personnel car elles poussent à agir, à se surpasser pour obtenir un gain financier supplémentaire. Sachant que la rémunération reste l'une des motivations principales des salariés, le principe : « Plus je travaille, plus je m'investis, plus je suis productif : plus je gagne d'argent », reste important pour tout salarié.

La mise en place de motivations financières demande un système d'évaluation fiable et équitable afin de détecter et de récompenser l'implication, la performance et les résultats des employés les plus impliqués ou productifs. Faute d'avoir des critères évaluables, les primes seront perçues par le reste du personnel comme du favoritisme et donc contestables.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d'autre"   Paul Eluard