WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la motivation à la performance du travailleur dans une société à haute contrainte sécuritaire. « Une approche managériale axée sur la productivité au terminal pétrolier Ango- Ango SEP- Congo / Matadi »

( Télécharger le fichier original )
par Edo Walubila Mukelo
Université du CEPROMAD Matadi - Licence en management et sciences économiques 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.1.4. Société

Groupe contractuel de personnes réunis par des intérêts commun d'ordre économique.

Est une fiction légale conférant la personnalité juridique à une entité économique formée de plusieurs personnes qui mettent en commun des biens, des droits, des capitaux ou des services en vue d'un objet que leurs conventions déterminent.

La société peut avoir un objet civil ou un objet commercial, leur mode de constitution, la formation, la nature et les modifications apportées à leur capital social, le mode de gestion et d'administration des sociétés ; leur durée et les règles de liquidation et de partage, sont fixés par la loi et par le contrat dit aussi « statut » (4(*)).

1.1.5. Contrainte

La contrainte peut être définie comme exigence, obligation, inconvénient lié à un usage, à une nécessité.

Elle est une règle obligatoire qui réduit la liberté d'action et de façon générale, une contrainte est une restriction de quelque chose pouvant aussi être assimilée à un obstacle, à de la censure ou de la violence, ou bien un moteur créatif (5(*)).

Elle peut être un moyen d'assurer la sécurité en empêchant un mouvement d'un membre lésé ou en empêchant une personne dangereuse d'agir.

1.1.6. Sécurité

Pour l'individu ou le groupe, c'est le sentiment (bien ou mal fondé) d'être à l'abri de tout danger et risque. C'est une situation présentant le minimum de risque.

C'est l'ensemble des mesures prises contre les actes commis par malveillance (vols, incendies volontaires, attentats,....), ou encore ensemble des mesures prises contre les phénomènes accidentels, naturels (tempêtes, fuites d'eau,...). Ainsi nous distinguons :

a. Les sécurités actives 

Elles ont pour but de réduire la probabilité des incidents, de réduire le nombre d'accidents, de la même manière que la prévention primaire réduit le risque de déclaration ou d'incidence des maladies.

b. Les sécurités passives

Elles ont pour but de réduire les conséquences des accidents, de la même façon que la prévention secondaire réduit les conséquences et les suites des maladies, une fois que celle-ci sont déclarées. Exemple : ceinture de sécurité.

1.1.6.1. Sécurité au travail

La sécurité en entreprise ou en collectivité locale (conseils généraux, mairies, établissements relevant du public ou du privé,...) est devenue avec la prise de conscience évoluant au fur et à mesure des accidents industriels (grands incendies, explosions, pollutions,...) et face aux risques, un domaine incontournable autour des avancées technologiques modernes.

La sécurité au travail repose sur des principes logiques énoncés dans le code du travail :

Ø Identifier et mesurer les risques (en terme de fréquence et de gravité) ;

· Arbre des causes ;

· Etude probabiliste de sureté ;

· Analyse décisionnelle des systèmes complexes.

Ø Eviter les risques, dans la mesure du possible ;

· Conception sécuritaire ;

Ø Diminuer les risques, en choisissant par exemple des procédés moins dangereux ;

· Sureté de fonctionnement ;

Ø Se protéger efficacement (en diminuant les conséquences, par exemple : détecter, compartimenter, se doter en moyens de secours adaptés, optimiser les conditions d'intervention des secours,...) ;

· Taux de défaillance ;

· Système critique.

Chaque activité de toute nature que ce soit, engendre des risques plus ou moins prononcés pour l'homme, ses biens et l'environnement qui l'entoure. Afin de minimiser l'occurrence de ces risques et ses conséquences, de nouveaux métiers sont apparus.

Ces métiers que l'on assimilerait à la sécurité dans son sens le plus large, visent à protéger :

Ø Les personnes (prévention des accidents et maladies professionnelles, amélioration des conditions de travail,...)

Ø L'environnement (réglementation, surveillance des activités à risques,...)

Ø Les biens (bâtiments, machines, marchandises,...)

N'oublions pas que malgré la présence de ces nouvelles professions, la sécurité au travail n'est pas que du ressort des spécialistes, c'est aussi l'affaire de tous. Ainsi chacun a son propre rôle :

Ø Etre conscient des risques auxquels je suis exposé ;

Ø Eviter le risque et la situation de danger, « ne pas bricoler » ;

Ø Alerter en cas d'anomalie ;

Ø Se mettre en sécurité face à une situation dangereuse.

* (4) www.dictionnaire-juridique.com/definition-société

* (5) www.linternaute-encyclopedie.com

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Nous voulons explorer la bonté contrée énorme où tout se tait"   Appolinaire