WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2.3.2 Je suis en relation avec les autres dans ma Branche :

Nous avons pu trouver ce sens, dans les descriptions des relations avec les autres membres dans la Branche, dans une redéfinition de valeurs démocratiques, morales, civiques qui font repère en s'appuyant sur un principe de liberté d'expression :

5è entretien « le groupe laisse débattre les gens qui s'expriment jusqu'à la fin. Çà c'est une règle. Et après c'est vrai qu'il faut prendre une décision, mais au niveau du groupe. S'il faut, et bien on vote ; » (l.535)

9è entretien « Je pense qu'il y a d'abord le dialogue, et, je trouve qu'il serait difficile de ne pas arriver à trouver un point d'entente dans le dialogue. parce-que celui qui est contre, il expose ses raisons, on lui répond, on essaie de bien rentré dans ses objectifs et si vraiment on y arrive pas, si on a affaire à quelqu'un qui est complètement buté. [...] je pense, que c'est quand même le groupe qui doit décider ! L'ensemble du groupe. [...] après la discussion, on vient aux voix. » (l631)

...de solidarité, de partage, de respect...

9è entretien « A travers la Finance [...] y a des liens qui se créent dans le groupe. Ses liens n'ont pas toujours existé puisque l'année dernière, nous avons laissé tombé PG (membre du Club, ndlr)... Je crois que ça n'était pas notre faute, nous n'étions pas assez... Les liens n'étaient pas assez créés. C'est pour çà, c'était une conséquence, ça m'a pas mal culpabilisée, mais... Il y a eu le problème de FA (un membre du Club qui s'est suicidé), moi, ça m'a beaucoup, beaucoup questionné. parce-que je travaillais un peu avec lui, quand on allait... c'est lui qui m'avait initié. » (ib.l.305)

8è entretien « C'est la convivialité, c'est le fait de se retrouver entre des personnes totalement différentes qui sont là simplement pour, pour s'détendre, pour, pour communiquer ensemble, pas du tout pour se prendre la tête. Et çà c'est, c'est vraiment quelque chose de très important. » (l.196)

C'est aussi la confiance accordée par l'autre qui permet d'exprimer ses inquiétudes. Le temps consacré et l'attention particulière accordée semblent être le terreau d'une relation (« on a pu en parler plus de dix minutes »).

2è entretien « Bon le jour où le père de MA. (la fille de notre interlocutrice, ndlr) a téléphoné, il arrivaient tous les deux (des membres de la branche, ndlr), j'étais en larmes... bon ben, on a pu en parler plus de dix minutes mais on a quand même travaillé un petit peu. (silence) c'est parce-que... heu... y a un milieu de confiance. » (l.403)

Il semblerait que nous trouvions, là, un "système interactif"297(*). C'est-à-dire une forme fluctuante incluant toute la personne, les actions et les relations réciproques :

9è entretien « C'était sympathique, presque trop sympathique, parce-que, (silence) y'a un manque d'exigence, en tout cas dans notre groupe. Jo (6è entretien), il est très, très gentil, très... il est venu me dépanner d'ailleurs, il n'y est pas arrivé, mais il est venu me dépanner. Jc (5è entretien) aussi. Donc les liens se sont créer petit à petit. » (l.120)

4è entretien « Sans citer de nom des gens qui arrivaient en nous disant (prendre un ton ironique) « oh, y avait personne encore aujourd'hui » ou dans ce style là. (Sur le ton de l'agacement) C'était très désagréable... Je ne citerai pas de nom... promis... (rires) Non, parce qu'on lui en veut pas du tout. il avait peut-être pas tord. » (l.450)

Mais ce qui nous a paru le plus curieux ce sont les différents niveaux de liens qu'il nous a été permis de relever. Ceux qui glissent sur l'intimité des membres...

5è entretien « Des fois, peut-être qu'on a pas grand chose à dire, donc on se parle du beau temps, mais des fois, quand j'allais chez elle, on parlait de jardinage, ou, parce-que i'avait son jardin. » ( l.309)

9è entretien « JK, qui a d'énormes difficultés, et qui est arrivé... c'était minable son compte-rendu... il l'a lu, mais ça fait rien ! Il a fait un effort, moi j'ai trouvé çà... qu'il accepte de faire une recherche et de parler... moi, je pense que pour lui, ça a été... c'est pour çà qu'il ne faut pas le lâcher ! » (l.283)

L'expression de leur absence par le couple du quatrième entretien semble le confirmer en ce sens qu'il avait adhéré pour l'informatique298(*) et qu'aucun autre lien ne semble s'être instauré.

4è entretien « On a eu l'impression que les... Al et L (L. 7è entretien) avaient tellement d'idées et étaient tellement motivés que ça allait être génial. C'étaient les premières impressions et elles étaient très très bonnes. On s'est dit « chouette, on forme une super équipe ». [...] Et puis l'équipe, elle a été vite par terre. » (l.635)

Les positions, les comportements des individus s'en trouvent changées, notamment pour le membre du neuvième entretien qui souhaitait, à un certain moment, se désengager...

6è entretien « Ms (9è entretien, ndlr) a longtemps avoué lâcher les Finances et puis qui reste, parce-que, bon, on est un petit groupe sympa, on discute bien et ça se passe bien. » (l.179)

...alors, qu'il nous informe, maintenant, s'être ravisé et convoiter de nouvelles perspectives :

9è entretien « Garder ce contact, ses liens d'amitiés qui se créent, parce qu'on est à l'aise maintenant, donc si on est à l'aise, c'est qu'déjà, on, hein, on ne redoute plus celui qui est en face de nous. » (l.331) « Il y a les copains ! (rires). J'ai pas envie de la quitter, maintenant ! (rires) [...] C'est les liens qui sont créés entre nous. Je vous dirai que c'est uniquement çà. Et puis un certain engagement, j'ai l'impression que si je quittais le groupe... » (l.441 à 450)

Comme pour la perception du Compu's Club par le membre299(*), les valeurs, semblent définir la relation au sein du Compu's Club tant dans les rapports avec les autres dans la branche qu'avec les autres au sein du Compu's Club dans son ensemble. La valorisation de l'individu paraissant croître avec la centralité de sa position semblant autoriser les relations sociales. Le partage et la confrontation interpersonnelle sont favorisés par des instants privilégiés (café, cigarette, instants divers). Ces instants pouvant constituer un "sas de décompression".

Conclusion :

Ce chapitre a présenté ce que nous pourrions appeler, désormais, la configuration du Compu's Club, en s'appuyant sur trois points-clefs :

û Le premier a porté sur la perception du Compu's Club par le membre : le manque de connaissance de l'infrastructure de cette association par le membre ne l'empêche pas d'en exprimer une symbolisation positive pour donner une forme, une signification au contenu de ses relations. Cette symbolisation prend en compte trois aspects différents : les possibles (ouverture), le contexte (lieu d'expression), l'image d'un groupe particulier (appartenance).

û Le deuxième point traitait des conditions favorables à la relation. Deux aspects ont été examinés : Les aspects reliants du projet : au Compu's Club, le projet semble se caractériser d'abord par sa capacité à permettre les interrelations. On a pu distinguer deux aspects reliants socialement dans ces interrelations : le partage et la solidarité.

La représentativité du Pilote : au Compu's Club, le Pilote semble s'imposer "naturellement" par ses compétences renforcées par la popularité. Le caractère inconscient qui s'attache à ce phénomène est l'autorité du Pilote que nous avons pu analyser comme une influence sur la conduite du membre ; c'est-à-dire comme une éducation à la démocratie.

û Le troisième point de ce chapitre a porté sur les niveaux de la relation ; nous y avons retenu quelques facteurs qui jouent dans l'évolution des relations, en particulier certains instants (café, ...) semblent expliquer la fluidité des relations interpersonnelles, la valorisation de l'individu paraît croître avec la centralité de sa position et la référence à un code d'action commun, les valeurs, semble créer une relation/communication sociale créative d'activités et de liens.

* 297 Sans toutefois pouvoir encore parler de configuration (Cf. l'introduction générale).

* 298 Rappelons que nous avions qualifié ce couple comme des Pharisiens-prestige. Voir p. 83.

* 299 Cf. section 2.2.1 Perception de l'environnement associatif par le membre, p. 87.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net