WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestation pour autrui : etude comparative entre la france et les etats-unis

( Télécharger le fichier original )
par Geoffrey WATRIN
Université de Strasbourg - Master 2 - Droit comparé 2015
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE DE STRASBOURG - FACULTE DE DROIT

MASTER 2 DROIT COMPARE

2015-2016

LA GESTATION POUR AUTRUI

Etude comparative entre la France et les Etats-Unis

Mémoire rédigé sous la direction de Madame la Professeure Dominique D'AMBRA

Par Geoffrey WATRIN

Mémoire soutenu le 7 juin 2016, à l'Université de Strasbourg, devant un jury composé de Mesdames les professeures Dominique D'AMBRA et Jacqueline BOUTON.

« Autviaminveniamautfaciam »

Hannibal

REMERCIEMENTS

Je tiens à exprimer mes remerciements les plus profonds à Mme la professeure Dominique D'AMBRA pour avoir accepté la direction de ce mémoire, mais également pour ses conseils qui m'ont été d'une grande aide.

Je tiens également à remercier M. le professeur Israël NISAND, pour avoir éveillé en moi une curiosité toute particulière concernant la gestation pour autrui, qui fut indispensable à la réalisation de ce mémoire.

Enfin, je tiens à remercier très chaleureusement mes parents, ma famille et mes amis pour le soutien sans faille dont ils ont fait preuve tout au long de mon cursus universitaire.

RESUME

Après un moment d'accalmie, le débat sur la gestation pour autrui tend à reprendre une certaine vigueur en France, en particulier depuis les récentes avancées orchestrées par la Cour de cassation, en 2015. Aussi infimes soient-elles, ces dernières redonnent pour autant l'espoir aux pro-GPA de voir un jour cette pratique légalisée sur le territoire de la République.

Si tel n'est pas le cas de la France, beaucoup d'Etats ont osé franchir le cap, en décidant d'autoriser l'exercice de ce mode de reproduction, à l'instar des Etats-Unis.

Dans la mesure où les droits français et américain sont plutôt bien connus pour être opposés sur cette question, nous avons trouvé intéressant, au travers de ce mémoire, d'étudier ces différences. L'idée qui en découle est ainsi de chercher à comprendre ce qui fonde la position de chacun de ces deux Etats sur la maternité de substitution. A cette occasion, plusieurs grands principes ont pu être mis en lumière, comme l'indisponibilité du corps humain pour la France, ou la liberté contractuelle pour les Etats-Unis.

Mais loin d'être en formelle opposition, nos recherches nous ont également permis de constater que ces deux grands systèmes disposaient parfois de dispositions communes, applicables à la GPA. C'est notamment le cas de la traite des êtres humains, contre laquelle la France et les Etats-Unis luttent avec force.

Enfin, si on retrouve des notions similaires dans le droit de ces deux Etats, toutes ne bénéficient pas de la même interprétation, ou de la même force, à l'instar du droit au respect à la vie privée, ou encore de la dignité humaine.

La grande question qui découle alors de ces constatations est la suivante : faut-il que la France légalise la gestation pour autrui, et si oui, doit-elle s'inspirer du droit américain pour parachever ce but ?

LISTE DES ABREVIATIONS

ADA : AmericanswithDisabilitiesAct

ASMP : Académie des Sciences Morales et Politiques

Ass. Plén. : Cour de cassation, Assemblée plénière.

Bull. civ. : Bulletin civil de la Cour de cassation

Bull. crim : Bulletin criminel de la Cour de cassation

CAP : Center for American Progress

CCNESVS : Conseil Consultatif National de l'Ethique pour les Sciences de la Vie et de la Santé

CE : Conseil d'Etat

CEDH : Cour européenne des droits de l'Homme

Civ. : Cour de cassation, chambre civile

CLEDP : Creative Love Egg Donor and Surrogate Agency

Cons. Const : Conseil constitutionnel

Crim. : Cour de cassation, chambre criminelle

DDHC : Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen

DUDH : Déclaration universelle des droits de l'Homme et du Citoyen

ERISA : Employee Retirement Income Security Act

GPA : Gestation pour autrui

IVG : Interruption volontaire de grossesse

LII : Legal Information Institute

NOTA : National Organ Transplantation Act

PMA : Procréation médicalement assistée

SOMMAIRE

Introduction....................................................................................................................... 7

Partie 1 : Le principe d'indisponibilité du corps humain : un principe controversable.....15

I. Le freedom of contract 18

A. La notion de freedom of contract 18

B. Le freedom of contract et la gestation pour autrui 23

II. La major life activityet l'Americans with Disabilities Act 29

A. La définition des notions 30

B. L'Americans with Disabilities Act : un texte à l'applicabilité limitée 31

III. La personal autonomy 33

A. La protection accordée à la personal autonomy 34

B. La personal autonomy : un fondement possible de la GPA 35


sommaire suivant






La Quadrature du Net