WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de la chimie et de l'activité anti-mycosique des extraits de Biophytum petersianum KLOTZSCH (Oxalidaceae)

( Télécharger le fichier original )
par Karim KOUDOUGOU
Université de Ouagadougou - DEA 2000
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SOMMAIRE

PROBLEMATIQUE 1

I- OBJECTIFS 2

II-1- OBJECTIF GENERAL 2

II-2- OBJECTIFS SPECIFIQUES 2

II- GENERALITES 3

II-1- BIOPHYTUM PETERSIANUM KLOTZSCH (OXALIDACEAE) 3

II-1-1- Synonyme 4

II-1-2- Noms en langues nationales 4

II-1-3- Situation de Biophytum petersianum KLOTZSCH (Oxalidaceae) dans le règne végétal 4

II-1-4- Caractères remarquables de la plante 4

II-1-5- Habitat de la plante 5

II-1-6- Utilisations thérapeutiques traditionnelles de la plante 5

II-1-7- Chimie de la plante 6

II-2- LES MYCOSES 6

II-2-1- Définitions 6

II-2-2- Cas des candidoses 8

III- MATERIEL ET METHODES 14

III-1- CADRES D'ETUDES 14

III-2- MATERIEL 14

III-2-1- Matériel végétal 14

III-2-2- La levure 14

III-2-3- Matériel de laboratoire 14

III-3- SOLVANTS ET REACTIFS 15

III-3-1- solvants 15

III-3-2- réactifs 15

III-4- CRIBLAGE PHYTOCHIMIQUE 16

III-4-1- Coupes histochimiques 16

III-4-2- Extractions 16

III-4-3- Réactions de caractérisation en milieu liquide 18

III-4-4- Chromatographies sur couche mince (CCM) 22

III-5- ETUDE PHARMACOLOGIQUE: ANTIBIOGRAMME FONGIQUE 25

III-5-1- Milieu de culture 25

III-5-2- Technique employée 25

III-5-3- Inoculum 25

III-5-4- Ensemencement 26

III-5-5- Solubilisation des extraits 26

III-5-6- Dépôt des extraits 26

III-5-7- Incubation 26

III-5-8- Lecture des résultats 26

IV- RESULTATS ET DISCUSSIONS 27

IV-1-CRIBLAGE PHYTOCHIMIQUE 27

IV-1-1- Coupes histochimiques 27

IV-1-2- Extractions 28

IV-1-3- Réactions de caractérisation en milieu liquide 29

IV-1-4- Chromatographies sur couche mince (CCM) 34

IV-2- ETUDE PHARMACOLOGIQUE 41

IV-2-1- Extrait au n-hexane 41

IV-2-2- Extrait au méthanol 42

IV-2-3- Extrait à l'eau distillée 42

IV-2-4- Evaluation de l'activité antimycosique des fractions issues du partage liquide-liquide de l'extrait n-hexanique de Biophytum petersianum KLOTZSCH (Oxalidaceae) 44

CONCLUSION ET PERSPECTIVES 46

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 47

ANNEXES................................................................................................................53

PROBLEMATIQUE

La lutte pour la survie a été et demeure toujours la préoccupation première de tout être vivant. C'est ainsi que les plantes par exemple synthétisent certaines substances à un certain moment de leur cycle pour se protéger contre d'éventuels agresseurs pouvant porter atteinte à leur existence. Ces substances encore appelées métabolites secondaires permettent aux plantes de lutter contre les insectes, les parasites, les bactéries, les virus, les champignons, certains phénomènes naturels...

C'est dans cette optique que l'homme, ne pouvant pas synthétiser toutes les substances nécéssaires à sa protection a depuis les temps anciens jusqu'à nos jours recouru à ces mêmes plantes pour se protéger contre ces mêmes agresseurs ci-dessus cités.

Ces pratiques ancestrales demeurent toujours d'actualité malgré l'arsenal thérapeutique dont dispose aujourd'hui la médecine moderne.

En effet dans le cas de la lutte contre les mycoses causées par les micromycètes qui font l'objet de notre étude, la médecine moderne dispose d'une gamme variée de principes chimiques allant des polyènes aux dérivés imidazolés en passant par les acides organiques et autres. Malheureusement tout cet armada thérapeutique reste hors de portée de la grande majorité des populations du fait non seulement de leur coût relativement élevé, mais aussi et surtout de l'insuffisance d'infrastructures sanitaires auprès desquelles ces populations peuvent en disposer.

De plus, depuis ces dernières décennies, on constate une recrudescence de certaines maladies bénignes par le passé mais devenues morbides et mortelles avec l'apparition du S.I.D.A. (Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise).

La déficience immunitaire affaiblissant l'organisme le fait envahir par des micro-organismes.

Les champignons sont de ceux-la qui deviennent très virulents: muguet et autres candidoses digestives, mycoses cutanées sont couramment rencontrés.

Suite à des enquêtes ethno-botaniques réalisées auprès des tradithérapeutes du plateau central du Burkina Faso, des plantes aux propriétés antimycosiques avérées ont été retenues pour des études plus poussées.

Parmi elles, Biophytum petersianum KLOTZSCH (Oxalidaceae) douée de propriétés sensorio-motrices.

Le présent travail consiste essentiellement à effectuer un criblage chimique afin de connaître les grandes familles chimiques auxquelles on peut rattacher les propriétés pharmacodynamiques attribuées à la plante, puis à réaliser quelques expériences "in vitro" en guise de tests biologiques pour confirmer ou infirmer le bien-fondé de telles utilisations.

sommaire suivant






La Quadrature du Net