WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Intelligence economique et stratégie d'entreprise


par Pierrick MILANDOU
Montpellier Business School - Master Marketing 2014
  

sommaire suivant

GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL

Graduate School of Management

Member of International Association to Advance Collegiate Schools of Business (AACSB International)

Miembro del Consejo Latino Americano de Escuelas de Administración (CLADEA)

Member of European Foundation for Management Development (EFMD)

Member of European Association for International Education (EAIE)

Member of International Trade & Finance Association (IT&FA)

Membre de l'Association Alexander Von Humboldt

Membre du Pôle Universitaire de Montpellier et du Languedoc-Roussillon

Groupe accrédité AACSB

Groupe membre du projet « Global Compact » des Nations Unies

Titulaire du label Diversité

Rapport de dernière année d'études

Programme Master Grande Ecole - ESC Montpellier

présentée par

Pierrick MILANDOU

Sous la direction de

Luc Annovazzi

Webmarketing e-commerce

Octobre 2014

« Le Groupe Sup de Co Montpellier Business School n'entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans ce mémoire ; ces opinions doivent être considérées comme propres à leur auteur. »

 

Groupe Sup de Co Montpellier Business School

Programme Master Grande Ecole - ESC Montpellier

Rapport de dernière année d'études

Auteur

 

Nom : MILANDOU

Prénom : Pierrick

 

Sujet : Intelligence Economique et Stratégie d'entreprise

Résumé :

Face à la concurrence accrue des entreprises sur le marché international, nous assistons à une guerre de l'information. Il devient vital pour les entreprises de rester informées des évolutions de leur environnement. C'est ce que permet de faire la veille informationnelle. Grâce à cette veille, l'intelligence économique rend possible l'articulation d'une stratégie d'entreprise basée sur les informations de l'environnement. Dansce travail, nous chercherons à démontrer le lien entre l'intelligence économique et la stratégie d'entreprise. Nous exposerons une des manières de donner de la valeur concurrentielle à l'information brute, et proposerons une extension de l'intelligence économique. Enfin, nous tenterons de créer un système de veille et d'intelligence économique.

Mots clés : Veille informationnelle, Veille technologique, Veille concurrentielle, Veille Stratégique, Intelligence économique, Stratégie d'entreprise, Avantage compétitif, Big Data, Data-Mining, Text-Mining,

Mention légale de propriété :

Ce document et les informations qu'il contient sont la propriété de Thales Avionics SAS
Ils ne peuvent être reproduits, communiqués ou utilisés sans son autorisation écrite préalable.

This document and any data included are the property of Thales Avionics SAS
They cannot be reproduced, disclosed or used without the company's prior written approval.

Remerciements :

La réalisation de ce mémoire a été possible grâce à plusieurs personnes à qui je souhaite témoigner toute ma reconnaissance.

Je souhaite remercier tout d'abord Monsieur Emmanuel Guyonnet, mon tuteur d'entreprise, pour m'avoir fait progresser en compétences, pour sa patience, ses conseils précieux,et sans qui l'achèvement et la valorisation de ce travail n'auraient pas été possibles.

Merci à Monsieur Sébastien Maréchal pour m'avoir aidé à remettre mon point de vueen questionconcernant la veille et l'intelligence économique.

Merci à l'équipe de Thales Helicopter Avionics, pour m'avoir accueilli dans leurs locaux, et avoir facilité mon intégration.

Enfin, je souhaite remercier Monsieur Luc Annovazzi, mon responsable de spécialisation académique, pour m'avoir aidé à affiner mes perspectives de travail concernant ce mémoire.

Sommaire :

Introduction : 3

1ere Partie : De l'environnement de marché à la veille informationnelle 9

A) Thales : L'environnement international et Global 9

1) Un marché mondial 9

2) La complexité du marché de l'hélicoptère 9

B) La valeur potentielle des informations 11

C) Ma mission au sein de Thales Helicopter Avionics 12

1) Description de la veille économique chez Thales Helicopter Avionics 12

2) Limites et problèmes rencontrés 15

D) Les éléments à l'origine de ma problématique 17

2e Partie : De la veille informationnelle à la stratégie d'entreprise 21

A) Ajouter de la valeur à l'information : 21

B) La stratégie d'entreprise et l'intelligence économique 28

C) Remise en question de la définition de la veille 28

D) Le Big Data 29

1) Un environnement où le nombre de données explose 29

2) Volume, Variété, Vélocité 30

3) Les avantages du Big Data 30

E) Les avantages de ma réponse à la problématique pour Thales Helicopter Avionics : 32

F) Mon point de vue personnel 33

3e Partie : Création d'un système de veille et d'intelligence économique 35

A) La question de la sous-traitance 35

B) Les objectifs de la veille et de l'intelligence économique pour Thales Helicopter Avionics 36

C) Etablissement d'un cahier des charges : Officialisation de l'intelligence économique 37

D) Le plan de recherche 37

E) Définir les besoins utilisateurs 37

F) Choix d'un logiciel de veille 40

G) Mise en opération 40

H) Pratique de la veille informationnelle 41

I) L'intelligence économique 42

J) Le Big Data 44

Conclusion : 46

Références : 49

ANNEXES 52

Annexe 1 : Résumé d'articles dans Digimind : 52

Annexe 2 : Extrait d'une équation de veille : 53

Annexe 3 : Tableau de bord de la veille : 53

Introduction :

« Se faire battre est excusable, se faire surprendre, impardonnable ». Napoléon Bonaparte.

Dans le contexte économique actuel, et avec la rapidité à laquelle les technologies évoluent et révolutionnent les moyens de production, les Etats se livrent à une guerre de l'information.Posséder l'information devient un pouvoir. D'ailleurs, connaissant la robustesse de l'industrie automobile et de machines-outils Allemande, les Etats-Unis ont voulu copier ce modèle et ont récemment cherché à obtenir les informations permettant de mettre en place les mêmes systèmes de production dans leur propre industrie.Dans le but de protéger les savoir-faire, les différents gouvernements ont mis en place dans leurs pays respectifs des systèmes d'intelligence économique nationaux, et ont contribué au financement de projetsà un niveau plus régional, voir local. En effet, les Chambres de Commerce et d'industrie ont mis en place des projets, en tout cas dans les régions Rhône-Alpes et Ile-de-France, pour insuffler dans les entreprises des systèmes de veille et d'intelligence économique, de protection des données et de capitalisation du savoir-faire.D'ailleurs, posséder l'informationsur la concurrence permet deprévoir sa stratégie et ainsi contrer ce développement afin de servir ses propres intérêts économiques.

La mondialisation des échanges, ainsi que l'innovation technologique et la globalisation des marchés soumettent les entreprises à un environnement concurrentiel de plus en plus globalet donc dangereux. En effet, une entreprise française, par exemple dans le secteur de l'aéronautique, peut être impactée très fortement par une entreprise russe ou américaine sur le marché indien. L'espionnage industriel étant strictement interdit par loi, les entreprises doivent trouver un autre moyen de se tenir informé de l'évolution de l'environnement. Pour ce faire, il existe la veille. On peut définir la veille comme étant « l'ensemble des activités de surveillance sur l'environnement d'une entreprise pour fournir des données utiles à une stratégie d'évolution » (Cao, 2006).Il existe plusieurs types de veille. La veille technologique « vise à s'informer systématiquement sur les techniques et technologies les plus récentes, et surtout sur leur mise à disposition commerciale » (Frochot, 2006). La veille concurrentielle relate « un dispositif de surveillance continue des actions et produits des concurrents actuels ou potentiels » (Bathelot, 2005). Quant à la veille stratégique, Coudol et Gros (2005) la définissent comme étant « un système d'aide à la décision qui observe et analyse l'environnement scientifique, technique, technologique et les impacts économiques présents et futurs pour en déduire les menaces et les opportunités de développement. Elle s'appuie essentiellement sur les informations ayant un caractère stratégique ou des décisions importantes lui associant le terme de veille stratégique ». Cette notion de veille stratégique prend une importance grandissante auprès des dirigeants d'entreprise, car ellerevêt une perspective de recherche d'avantage concurrentiel.

Cependant, la veille, qu'elle soit concurrentielle, technologique, juridique ou plus largement informationnelle, n'est au final qu'une méthode de recherche d'informations à caractère stratégique, obtenues grâce à plusieurs outils de recherche que l'on nomme communément « Crawler » ou encore « Spider ». Mais détenir l'information, en soi, n'as pas de grande valeur stratégique. Quelles informations les entreprises souhaitent-elles recueillir ? Comment choisit-on les informations? Que fait l'entreprise de ces informations ? Comment définir le périmètre sémantique de la recherche des informations ? Comment traiter et organiser ces informations ? Comment en tirer une valeur ajoutée?

La problématique de ce travail est : « De quelle manière la veille informationnelle et l'intelligence économique permettent-elles d'articuler une stratégie et de développer un avantage concurrentiel ? »

L'objectif de ce travail est de réfléchir et démontrer une manière de traiter l'information collectée via le processus de veille, d'organiser et mettre en forme ces-dites informations afin d'en tirer une stratégie ainsi qu'un avantage sur la concurrence. Nous allons étudier dans une première partie l'environnement dans lequel évolue Thales Helicopter Avionics, et tenter de mettre en lumière les limites que connaît la veille au niveau de la Business Line. Dans une deuxième partie, nous essaierons de comprendre les différents concepts relatifs à la veille et l'intelligence économique, mais aussi les moyens dont dispose Thales afin d'aller plus loin dans sa démarche d'intelligence économique. Enfin dans une troisième partie, nous chercherons à mettre en place un système de veille informationnelle et d'intelligence économique, ainsi qu'un système de Big Data.

sommaire suivant