WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management par la valeur financière : une approche nécessaire à la démarche stratégique

( Télécharger le fichier original )
par Hervé DORNIER
ESSEC - Mastere Gestion Financière Controle 2008
  

sommaire suivant

Thèse professionnelle

Sous la Direction de Philippe ZARLOWSKI

Hervé DORNIER,

Promotion 2006/07 Mastère Gestion Financière Contrôle

LE MANAGEMENT PAR LA VALEUR FINANCIERE : UNE APPROCHE NECESSAIRE A LA DEMARCHE STRATEGIQUE

LE MANAGEMENT PAR LA VALEUR FINANCIERE : UNE APPROCHE NECESSAIRE A LA DEMARCHE STRATEGIQUE 1

INTRODUCTION 5

OBJECTIFS DU MÉMOIRE 5

CONTEXTE 5

1. LE POIDS GRANDISSANT DES ACTIONNAIRES DANS LA GOUVERNANCE DES ENTREPRISES 8

2. LES MESURES DE CREATION DE VALEUR FINANCIERE 10

2.1. LES MESURES EXTERNES DE CRÉATION DE VALEUR 10

2.1.1. TSR 10

2.1.2. MVA 10

2.2. LES MESURES INTERNES DE CRÉATION DE VALEUR FINANCIÈRE 11

2.2.1. EVA ET CVA 11

2.2.2. PRÉSENTATION DE LA MÉTHODE DES FTD 14

3. LE PILOTAGE PAR LA VALEUR 16

3.1. LES INDUCTEURS DE VALEUR 16

3.1.1. AUGMENTER LE NIVEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE DISPONIBLES 16

3.1.2. AUGMENTER LE NIVEAU DE CROISSANCE ANTICIPÉE 19

3.1.3. RÉDUIRE LE COÛT DU CAPITAL 20

V DIMINUER LE RISQUE LIÉ À L'ACTIVITÉ ET AU MODE D'EXPLOITATION 20

V INGÉNIERIE FINANCIÈRE 20

3.2. LA GESTION DU GOODWILL 22

3.2.1. LA DÉTERMINATION DU GOODWILL 22

3.2.2. LA GESTION DU GOODWILL 22

4. LES LIMITES DU MANAGEMENT PAR LA VALEUR FINANCIERE 24

4.1. LES NORMES IFRS 24

4.2. LA SENSIBILITÉ DE LA VALEUR FINANCIÈRE AUX HYPOTHÈSES 25

4.3. L'ENVIRONNEMENT FINANCIER 26

4.4. VISION COURT TERME 27

5. APPORTS DU MANAGEMENT PAR LA VALEUR FINANCIERE ET PROPOSITION DE MISE EN OEUVRE 28

5.1. APPORTS DU MVF ET CHAMPS D'APPLICATION 28

5.2. PROPOSITION D'UNE MÉTHODOLOGIE DE DÉPLOIEMENT 29

CONCLUSION 32

ANNEXES 32

LA DÉTERMINATION DU CMPC 32

L'ISLANDE SURMONTE L'AGITATION DES MARCHÉS 32

TABLEAUX 32

BIBLIOGRAPHIE 32

ARTUS, PATRICK - VIRARD, MARIE PAULE (2005) « LE CAPITALISME EST EN TRAIN DE S'AUTODÉTRUIRE » EDITIONS LA DÉCOUVERTE 32

BOUSQUET, PIERRE (2006) « PILOTER LES PERFORMANCES DE L'ENTREPRISE : POURQUOI UNE APPROCHE EXCLUSIVEMENT FINANCIÈRE EST-ELLE DÉPASSÉE ? » ARTICLE PARU SUR DECISIO.INFO 32

DICK, WOLFGANG - MISSONIER PIERA, FRANCK (2006) « COMPTABILITÉ FINANCIÈRE EN IFRS » PEARSON EDUCATION 32

FORGET, JACK (2007) « STRATÉGIE FINANCIÈRE » ELLIPSES 32

JAUNET, PHILIPPE (2002) « LA CRÉATION DE VALEUR : APPROCHE FINANCIÈRE OU MANAGÉRIALE? » PENSER L'ENTREPRISE N°3 32

LEVY, ALDO (2006) « UNE PERFORMANCE FINANCIÈRE DEVENUE AXIOMATIQUE » EURO-MEDITERRANEAN ECONOMIC AND FINANCE REVIEW VOL1 N°2 P10 32

PARIENTE, SIMON (2006) « ANALYSE FINANCIÈRE ET ÉVALUATION D'ENTREPRISE » PEARSON EDUCATION 32

SAHUT, JEAN MICHEL (2003) « LA GESTION PAR LA VALEUR ET SON APPLICATION AU SECTEUR DES SERVICES » CAHIERS DE LA RECHERCHE ISC N°4 P100 32

SAINT PIERRE, JACQUES (1999) « MANAGEMENT STRATÉGIQUE ET VALEUR INTRINSÈQUE DE L'ENTREPRISE » ARTICLE PARU SUR LE SITE DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION DE LAVAL 32

THAUVRON, ARNAUD (2007) « EVALUATION D'ENTREPRISE » ECONOMICA 32

FALL DIALLO MBAYE (2006) « LA CRÉATION DE VALEUR DANS L'ENTREPRISE : LE RÔLE DE LA GOUVERNANCE ET DES LEVIERS FINANCIERS », UNIVERSITÉ PAUL CÉZANNE AIX MARSEILLE 3, MÉMOIRE. 32

REMERCIEMENTS

Je remercie mon Directeur de thèse, Monsieur Philippe ZARLOWSKI qui, par sa lecture attentive, son écoute et la pertinence de ses conseils, aura rendu cette thèse moins « imbuvable », ce qui est bien le moins pour un sujet aussi aride.

Je remercie également Monsieur Pierre-Yves BALLIF, Directeur Général de BLINI SA, qui a corrigé certaines imprécisions et m'a lui aussi encouragé à développer une vision plus personnelle de mes travaux.

Je remercie enfin ma femme et mes enfants pour leur soutien indéfectible.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.