WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse socio-économique de l'alphabetisme au Mali

( Télécharger le fichier original )
par Monde MAMBIMONGO WANGOU
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée (ISSEA) - Ingénieur Statisticien 2008
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale

C E M A C


Institut Sous-régional de Statistique et d'Économie Appliquée

ORGANISATION INTERNATIONALE

B.P : 294 -Yaoundé (République du Cameroun)

Tél. : +237 22 22 01 34  Fax : +237 22 22 95 21  E-mail : isseacemac@yahoo.fr

RAPPORT DE STAGE

ANALYSE SOCIO-ÉCONOMIQUE DE L'ALPHABETISME AU MALI

STAGE EFFECTUÉ DU 1O JUILLET AU 10 SEPTEMBRE 2008 À LA DIRECTION NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE L'INFORMATIQUE (DNSI) DU MALI

Présenté par:

MAMBIMONGO WANGOU Monde

Elève Ingénieur d'application de la Statistique, 3e année

Sous l'encadrement de :

M. Hamidou FOFANA

Chef de Division Méthode et Analyse Statistiques

Examinateur

M. OPOUMBA Marcel

Professeur permanent à l'ISSEA

Président

M. NGBANZA Jeannot

Professeur permanent à l'ISSEA

Année académique 2008-2009

DÉDICACE

À :

· ma mère MANTSIA Antoinette;

· ma tante paternelle MAMBI Rose Gavelle;

· mon amie DEUMEDJE Marie Noël.

REMERCIEMENTS

Le présent rapport de stage a été réalisé au sein de la Direction Nationale de la Statistique et de l'Informatique (ci-après DNSI) du ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Commerce du Mali.

Grâce à la synergie des efforts et à l'esprit de franche collaboration du personnel de la DNSI, de l'administration de l'Institut Sous-régional de Statistique et d'Économie Appliquée (ci-après ISSEA), des partenaires financiers et des personnes ressources, ce travail a pu être mené à terme. À cet effet nous saisissons cette opportunité pour adresser :

Nos remerciements au Directeur Général de la DNSI Monsieur Seydou Moussa TRAORE, à son adjoint Monsieur Mahmoud Ali SACKO, aux différents chefs de division et de section, particulièrement à M. Hamidou FOFANA et M. Issa BOUARE respectivement Chef de Division Méthode et Analyse Statistiques et Chef de Section Études et Recherches pour l'accueil et l'encadrement.

Notre reconnaissance et notre profonde gratitude à Monsieur Leonso F. Essono NZE OYANA, Directeur Général de l'ISSEA ; à Monsieur KINKIELELE Dieudonné, Directeur des 1er et 2e cycles de l'ISSEA, à Monsieur ONDO Jean Cléophas, enseignant permanent et professeur principal en IAS3 et à tout le corps professoral de l'ISSEA pour la formation qu'ils nous ont dispensée.

Nos remerciements à tous nos partenaires techniques et personnes ressources à savoir le Service de Coopération et d'Action Culturelle de l'Ambassade de France au Cameroun, la famille DZOMBALLA, la famille ELION, à Madame DANDE N'GADZOG Marcelline, à M. NGANGA KOUMBEMBA Anaclet Géraud et M. GATALY Pagely pour leur accompagnement persistant.

Une pensée particulière à l'endroit de M. ALLARASSEM Appolinaire, notre compagnon de stage, pour la complicité et la ferveur au travail et à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de ce rapport de stage.

Table de matières

DÉDICACE I

REMERCIEMENTS II

SOMMAIRE III

SIGLES ET ABBREVIATIONS V

LISTES DES TABLEAUX ET GRAPHIQUES VII

FIGURES VIII

AVANT-PROPOS IX

RÉSUMÉ. X

INTRODUCTION GÉNÉRALE 1

CHAPITRE I : PRÉSENTATION DE LA DNSI, DU DEROULEMENT DU STAGE ET DES TRAVAUX EFFECTUÉS 3

I.1. PRÉSENTATION DE LA DNSI 4

I.1.1. Historique de DNSI 4

I.1.2. Missions de la DNSI 5

I.1.3. Organisation et fonctionnement 6

I.1.3.1. Division Synthèse Économique et suivi de la conjoncture 6

I.1.3.2. Division Méthode et Analyse Statistique 6

I.1.3.3. Division Statistiques Démographiques 7

I.1.3.4. Division Statistiques Courantes 7

I.1.3.5. Division de l'Informatique 7

I.1.4. Ressources humaines et financières de la DNSI 8

I.1.5. Produits de la DNSI 8

I.2. DÉROULEMENT DU STAGE ET ACTIVITÉS MENÉES 9

I.2.1. Prise de contact avec l'administration 9

I.2.2. Description de la division d'accueil 10

I.2.3. Activités menées au cours du stage 10

Chapitre II : PRÉSENTATION DE LA SOURCE DES DONNÉES : 12

II.1. INTRODUCTION 12

II.2. CADRE CONCEPTUEL 12

II.3. OBJECTIFS DE L'ELIM 12

II.4. QUESTIONNAIRES ET MANUELS 13

II.5. ECHANTILLONAGE 14

II-6. FORMATION ET COLLECTE DES DONNÉES. 15

II-7. EXPLOITATION DES DONNÉES. 15

CHAPITRE III : ALPHABÉTISME AU MALI 17

III.1. INTRODUCTION 17

III.2 DÉFINITIONS DE L'ALPHABÉTISME 17

III.3. MESURE DE L'ALPHABETISME AU MALI. 19

III.3.1. Structure de dépendance entre les capacités linguistiques et les activités principales. 20

III.3.1.1. Analyse bivariée entre les capacités linguistiques et la fréquentation de l'école. 21

III.3.1.2.Analyse bivariée entre les capacités linguistiques et la situation face à l'emploi. 23

III.3.1.3. Analyse bivariée entre les capacités linguistiques et l'activité principale. 25

III.3.2. Structure de dépendance entre les capacités linguistiques et le mode de rémunération. 27

III.3.2.1.Analyse bivariée entre les capacités linguistiques et la catégorie socioprofessionnelle dans l'emploi. 27

III.3.2.2.Analyse bivariée entre les capacités linguistiques et le mode de rémunération. 28

III.3.3. Caractérisation de la population selon les capacités linguistiques. 30

III.3.3.1 : ACM: occupation des individus. 30

III.3.3.2. ACM : caractéristiques économiques des individus 35

III.4. LIMITES DE L'ETUDE. 40

III.5. LES RECOMMANDATIONS 40

CONCLUSION GÉNÉRALE 41

BIBLIOGRAPHIE 43

ANNEXES A : Résultats des analyses bivariées 44

ANNEXES B : Résultats de l'Analyse en Correspondances Multiples. 50

ANNEXES C : Présentation de la base de données et de l'organigramme 56

SIGLES ET ABBREVIATIONS

ACM : Analyses en correspondances multiples.

Agri/cha/cue/exp : agriculture, chasse, élevage et exploitation forestière.

AOF : Afrique Occidentale Française.

Aucun lie de pare : Absence de lien de parenté

Bfils/Bfille : Beau-fils, belle-fille.

BIT : Bureau International du Travail.

CHAPO : Calcul Harmonisé des Prix par Ordinateur.

CFA : Communauté Financière Africaine.

DNSI : Direction Nationale de la Statistique et de l'Informatique.

Eco1-oui : les personnes qui ont fréquenté l'école, quelque soit le niveau atteint.

Eco2-non : les personnes qui n'ont jamais fréquenté l'école.

EDSM : Enquête Démographique et de Santé au Mali.

ELIM II: Enquête Légère Intégrée auprès des Ménages, 2e édition.

Gde e/se : grande entreprise.

Fonda/Cy1 : école fondamentale, 1er cycle.

Fonda/Cy2 : école fondamentale, 2e cycle.

IAS : Ingénieur d'Application de la Statistique.

ISSEA : Institut Sous-régional de Statistique et d'Économie Appliquée.

Lie parent : existence de lien de parenté avec le chef du ménage.

Ling : capacités linguistiques.

Non-t-7 : les personnes qui n'ont pas travaillé au cours de la semaine d'avant l'enquête.

M. : Monsieur.

OCDE : Organisation pour la Coopération et le Développement Economique.

Oui-t-7 : les personnes qui ont travaillé au cours de la semaine d'avant l'enquête.

PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement.

QCE : Questionnaire Crédit Epargne.

QDG : Questionnaire Démocratie Gouvernance.

QRD : Questionnaire Revenu Dépenses.

QUIBB : Questionnaire des Indicateurs de Base du Bien être.

Revenu ind : Revenu indépendant.

RGPH : Recensement Général de la Population et de l'Habitat.

Sans inst : Sans instruction.

S.E : Section d'énumération.

SPAD : Système pour l'analyse des données.

SPSS: Statistical Package for Social Sciences.

Transf/Mine/Car : transformation, Mine et carrière.

UEMOA : Union Économique et Monétaire Ouest Africaine.

UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture.

UNICEF : Fonds des nations unies pour l'Enfance.

LISTES DES TABLEAUX ET GRAPHIQUES

TABLEAUX

Pages

Tableau 1.1 : Les publications de la DNSI........................................................................8

Tableau 2.2 : Extrait de la base de données.....................................................................56

Tableau 3.1 : Taux d'alphabétisation des 15 ans et plus......................................................44

Tableau 3.2 : Croisement entre les capacités linguistiques et le fait d'avoir été à l'école................44

Tableau 3.3 : Ventilation des capacités linguistiques par la fréquentation scolaire........................45

Tableau 3.4 : Ventilation de la fréquentation scolaire selon les capacités linguistiques..................45

Tableau 3.5 : Croisement entre les capacités linguistiques et l'emploi, chez les personnes qui n'ont pas travaillé au cours de la semaine précédent l'enquête...........................................................45

Tableau 3.6 : Croisement entre les capacités linguistiques et l'activité principale........................46

Tableau 3.7 : Test d'indépendance entre les capacités linguistiques et l'activité principale..............46

Tableau 3.8 : Test d'indépendance entre les capacités linguistiques et le mode de rémunération.......47

Tableau 3.9 : Ventilation des capacités linguistiques par la catégorie socioprofessionnelle dans l'activité principale.................................................................................................47

Tableau 3.10 : Ventilation des capacités linguistiques par l'activité principale............................47

Tableau 3.11 : Croisement entre les capacités linguistiques et la catégorie socioprofessionnelle dans l'activité principale................................................................................................48

Tableau 3.12 : Ventilation des capacités linguistiques par le mode de rémunération de l'activité principale............................................................................................................49

Tableau 3.13 : Croisement entre les capacités linguistiques et le mode de rémunération.................49

Tableau 3.14 : Variables actives et modalités avant apurement..............................................30

Tableau 3.15 : Apurement des modalités actives...............................................................50

Tableau 3.16 : Tri-à-plat de questions actives..................................................................50

Tableau 3.17 : Histogramme des 26 premières valeurs propres..............................................51

Tableau 3.18 : Les résultats sur les axes 1 à 5..................................................................51

Tableau 3.19 : Variables nominales actives.....................................................................36

Tableau 3.20 : Apurement des modalités actives...............................................................52

Tableau 3.21 : Tri-à-plat des questions actives..................................................................53

Tableau 3.22 : Histogramme des 27 premières valeurs propres..............................................54

Tableau 3.23 : Coordonnées, contributions et cosinus carré des modalités actives........................55

FIGURES

Figure 1.1 : Organigramme de la DNSI..........................................................................57

Figure 3.1 : Représentation des capacités linguistiques selon la fréquentation de l'école................23

Figure 3.2 : Probabilité d'être employé désoeuvré sachant les capacités linguistiques et l'inoccupation.......................................................................................................24

Figure 3.3 : Probabilité d'être analphabète sachant l'activité principale....................................26

Figure 3.4 : Probabilité d'être analphabète sachant la catégorie socioprofessionnelle dans l'activité principale............................................................................................................28

Figure 3.5 : Probabilité d'être analphabète sachant le mode de rémunération..............................29

Figure 3.6 : Caractérisation des individus par rapport à certaines caractéristiques sociales..............35

Figure 3.7 : Caractérisation des individus par rapport à certaines caractéristiques économiques........39

AVANT-PROPOS

L'Institut Sous-régional de Statistique et d'Économie Appliquée est une école de formation des statisticiens et économistes. Situé à Yaoundé, il forme des techniciens supérieurs en statistique, des ingénieurs d'application de la statistique et des ingénieurs statisticiens économistes. Cependant, au cours de leur troisième année de formation, les ingénieurs d'application de la statistique sont appelés à faire un stage académique dans une structure de leur choix

Tout le long du dit stage, les stagiaires sont amenés à effectuer un travail statistique sur l'inventaire et la description des sources de données statistiques au sein de leur structure d'accueil d'une part et à collecter les données en accord avec un tuteur de stage d'autre part. Ils peuvent aussi travailler sur la conception ou réalisation de base des données relatives aux besoins de la structure d'accueil. Enfin, ils procèderont à une brève analyse et le tout fera l'objet d'une soutenance devant un jury. C'est dans ce cadre que s'inscrit le rapport de stage que nous avons effectué du 10 juillet au 10 septembre 2008 au sein de la DNSI (Direction Nationale de la Statistique et de l'Informatique) du Ministère de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie du Mali.

Durant le stage, nous avons porté un intérêt particulier à la base des données de la 2e édition de l'Enquête Légère Intégrée auprès des ménages au Mali (ci-après ELIM-II) et avons intitulé le thème de l'étude «Analyse socioéconomique de l'alphabétisme au Mali». L'étude cherche à proposer une vue panoramique de l'alphabétisme. Elle viendra s'associer aux précédentes études faites dans le rapport ELIM-II sur le concept cité ci-haut et enrichir les stratégies en matière d'alphabétisation et d'emploi au Mali.

Nous tenons à signaler aux probables lecteurs que les erreurs enregistrées et les conclusions tirées dans ce document incombent l'auteur.

RÉSUMÉ.

L'objectif du présent rapport de stage est d'analyser le comportement des maliens et maliennes âgés de plus de 15 ans face à l'activité économique, en prenant pour critère de regroupement les capacités linguistiques (savoir lire et écrire ou pas) de l'individu, afin de fournir aux administrateurs locaux (notamment le Gouvernement du Mali) des informations nécessaires pour de futures prises de décision dans le domaine de l'éducation et de l'emploi. Les résultats obtenus sont comme suit :

· 72% de la population de plus de 15 ans n'est pas scolarisé, ce qui induit une proportion équivalente de ceux qui ne savent ni lire ni écrire dans une quelconque langue (analphabètes).

· Existence d'une structure de dépendance entre les capacités linguistiques et l'activité principale : les analphabètes représentent 5,3 % des personnes qui travaillent dans le domaine de la santé et éducation, et 13,7% de celles qui travaillent dans l'administration ; ces proportions sont plus importantes dans le domaine de l'agriculture, la cueillette et l'exploitation forestière (87%), de la chasse et l'élevage (88,5%) et le commerce/vente (70,30%).

· En terme de catégorie socioprofessionnelle, les analphabètes représentent 86,6% des personnes qui travaillent comme aides familiaux, 81% pour compte propre et seulement 1,5% comme cadre.

· Existence d'une structure de dépendance entre les capacités linguistiques et le mode de rémunération : les analphabètes représentent 85% des personnes qui ne sont pas rémunérées et seulement 27% de ceux qui ont un salaire fixé.

De façon générale et surtout pour ce qui est des caractéristiques socioéconomiques, il semble avoir une opposition entre d'un coté les alphabètes qui vivent généralement en milieu urbain travaillant en tant que cadres, employés ou ouvriers dans l'administration publique ou dans de grandes entreprises, et ayant donc des salaires fixés et de l'autre coté des analphabètes qui vivent majoritairement en milieu rural, travaillant dans le domaine de l' agriculture, la chasse, la cueillette et l'exploitation forestière, et sont majoritairement non rémunérés.

INTRODUCTION GÉNÉRALE

Pays de l'Afrique de l'Ouest et membre de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), le Mali est un pays relativement grand en termes de superficie (1,2 millions de km2), soit trente (30) fois la Suisse, par contre 65% de son territoire est occupé par le désert. La population malienne est très croyante1(*) et estimée à 12 421 000 habitants en 2006.

Du Nord à l'Ouest, en passant successivement par l'est, le sud-est, le sud, le Mali partage les frontières avec l'Algérie, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d'ivoire et la Guinée, la Mauritanie et le Sénégal. Le territoire malien est divisé en huit (08) régions2(*) et un district (celui de Bamako).

Historiquement3(*), le pays a connu l'apogée de trois (03) grands empires4(*), avant de subir la vague de la colonisation française en 1898, puis d'obtenir l'indépendance en 1960. En 1994, le Mali a connu une dévaluation de sa monnaie, le franc CFA5(*), qui au lieu d'attirer les investissements étrangers, a plutôt divisé purement la valeur de la monnaie en deux, plongeant ainsi le pays dans une situation de plus en plus critique.

Économiquement6(*) le pays exporte à plus de 70% le coton et l'or depuis plus d'une décennie. Malgré le dynamisme affiché par la population, le pays a été classé 73e sur 88 pays en développement par rapport à l'Indicateur de Pauvreté Humaine7(*) (47,3%) et 175e sur 177 pays en terme d'indice de développement humain en 2006 par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Ces classements peu élogieux s'accompagnent des réalités alarmantes. en effet, le rapport de la 4e édition de l'Enquête Démographique et de Santé au Mali (EDSM-IV) souligne que 73% des maliennes8(*) contre 64% des maliens sont non scolarisés, ce qui explique certainement les proportions suivantes : 83% des femmes sont analphabètes contre 61% des hommes.

Or, les conséquences sociales et économiques de faibles capacités de lecture sont sérieuses. En effet, les personnes ayant de plus faibles capacités de lecture sont plus susceptibles d'être sans emploi, de travailler à temps partiel et d'avoir un revenu plus faible (Shalla et Schellenberg, 1998 ; Statistique Canada et autres, 1996)9(*). De plus, les ajustements structuraux observés sur les plans économique et social dans l'économie mondiale réduisent les débouchés des personnes ayant de faibles capacités de lecture (OCDE, 1995).

Pour cela, l'analyse de la situation des analphabètes (comparativement aux alphabètes) sur le marché du travail et du type d'emploi (activité principale et le mode de rémunération) qu'ils occupent peut s'avérer d'une grande utilité dans le cadre des politiques de lutte contre l'analphabétisme et des stratégies relatives à l'emploi au Mali.

De ce fait, l'étude se propose de cerner la situation des populations maliennes âgées de 15 ans et plus sur le marché du travail en se basant sur un critère de discrimination qui est l'alphabétisme (savoir lire et écrire) de l'individu. Elle trouve également ses fondements dans le besoin de caractériser les aptitudes et opportunités qui s'offrent à ces deux types d'individus (alphabètes et analphabètes).

La problématique de notre étude est donc d'essayer de répondre aux questions suivantes :

· Existe-t-il une structure de dépendance entre les capacités linguistiques de l'individu et son activité principale dans le travail? En d'autres termes, la connaissance des capacités linguistiques (alphabètes ou analphabètes) de l'individu permet-elle de le classer dans un groupe d'activités principales ou vice versa ?

· Existe-t-il une structure de dépendance entre les capacités linguistiques et le mode de rémunération de l'individu pendant l'exercice de son activité ? La connaissance des capacités linguistiques a-t-elle des effets sur la connaissance du ou des modes de rémunération de l'individu ?

· Existe-t-il une opposition entre les alphabètes et les analphabètes par rapport aux caractéristiques socioéconomiques (le milieu d'habitat, le sexe, la catégorie socioprofessionnelles, l'activité principale, le mode de rémunération...)?

Avant de répondre à ces interrogations, nous allons procéder en premier lieu à la présentation de la structure d'accueil (DNSI) et des travaux effectués (chapitre I), à la présentation de l'enquête légère intégrée auprès des ménages (Base de notre étude) dans le chapitre II. C'est dans le chapitre III que nous traiterons promptement de l'alphabétisme au Mali, en adoptant une approche consequentielle et économique du concept. 

En guise de méthodologie pour s'acquitter des obligations apportées par les questions posées plus haut, nous procéderons successivement à une analyse bivariée entre la variable « capacité linguistique » et chacune des variables suivantes : « fréquentation scolaire », « situation face à l'emploi », «activité principale», « groupe socioprofessionnelle », « mode de rémunération ». Après ces analyses bivariées, il sera question de deux ACM : la première traduira les caractéristiques sociodémographiques alors que la seconde, s'attellera aux caractéristiques économiques des enquêtés, tout en prenant les capacités linguistiques comme variable de discrimination.

CHAPITRE I : PRÉSENTATION DE LA DNSI, DU DEROULEMENT DU STAGE ET DES TRAVAUX EFFECTUÉS

Le présent chapitre est essentiellement consacré à la présentation de la Direction Nationale de la Statistique et de l'informatique du Mali, structure qui nous a accueillis dans le cadre du stage académique. De l'historique aux publications, en passant par les missions, l'organisation, et le personnel, tel est le plan adopté pour scruter la DNSI, après quoi suivra le déroulement du stage et des activités menées.

I.1. PRÉSENTATION DE LA DNSI

I.1.1. Historique de DNSI

La DNSI est créée par Ordonnance N°77-30/CMLN du 30 mars 1977, et mise sous l'autorité du Ministère chargé du plan de l'époque. Elle tire cependant ces origines d'une série d'autres décrets et arrêtées. La chronologie des évènements ayant conduit à sa création traduit un copinage particulier entre la statistique, la planification et l'informatique et s'étale comme suit :

· 15 Avril 1946, institution de l'organisation et du fonctionnement du service de la statistique dans les Territoires d' Outre-mer par Décret N°46-721 du président du Gouvernement Provisoire de la République Française ;

· 27 Octobre 1948, mise en place de la Centrale de Mécanographie, précurseur de l'actuel service informatique, au sein du service statistique par Décret N°4883 ;

· 20 Février 1962, création du service statistique du Soudan Français par Arrêtée N°594 du Gouverneur de l'AOF ;

· Septembre 1962, transfert du service de la statistique sous l'autorité d'un Ministère nouvellement crée, celui d'Etat chargé du Plan et de la Coordination des Affaires Economiques et Financières. Cette même période, voit naître un autre service technique : celui du plan ;

· Quelques mois plus tard, création de la Direction Nationale de la Planification par fusion des deux structures techniques que sont le service de la statistique et celui du plan ;

· Mars 1977, éclatement de la Direction Nationale de la Planification et de la Statistique en deux directions à savoir la Direction Nationale de la Planification et la Direction Nationale de la Statistique et de l'Informatique.

Il est important de signaler que le service de la statistique constituait en 1962, la seule structure technique du pays et avait pour mission de collecter les données pour les besoins des travaux de planification et d'information à l'intention des structures techniques extérieurs.

* 1 Selon l'encyclopédie Wikipédia, 90% de la population malienne est musulmane.

* 2 Kidal, Gao, Tombouctou, Kayes, Segou, Mopti, Kolikoro, Sikasso.

* 3 http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire:Mali.

* 4 L'empire du Ghana, érigé par les Soninké vers le Ve siècle après J-C, l'empire du Mali, à partir du XIII siècle et l'empire Songhaï, du XVe au XVIe siècle.

* 5 Communauté Financière Africaine

* 6 http://fr.wikipedia.org/wiki/Economie:Mali.

* 7 Ces statistiques sont tirées du Rapport des nations unies sur le développement dans le monde en 2006

* 8 Il s'agit des personnes de 15 ans et plus

* 9 In personnes à haut risques : analyse socioéconomique de la santé et de l'alphabétisme chez les personnes âgées.

sommaire suivant






La Quadrature du Net