WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des déterminants de l'octroi du crédit bancaire aux entreprises: le cas de Afriland First Bank

( Télécharger le fichier original )
par Césaire AIME TCHUMKAM
Université de yaoundé II soa - Diplôme d'études supérieures spécialisés en gestion bancaire et établissements financiers 2003
  

précédent sommaire

Bibliographie

1) A. JOSEPH (2001), Quels moyens mettre en oeuvre pour faciliter l'accès des entreprises au crédit bancaire ?

2) A. SILEM et J.M. ALBERTINI (2006), Lexique d'économie, 9e édition, Dalloz, Paris, p. 666.

3) DGTPE, TRÉSOR-ÉCO - n° 7 - Janvier 2007 - L'accès des entreprises au crédit bancaire-p.2.

4) Direction de la Statistique et Comptabilité Nationale (DSCN), Conditions de vie et profil de pauvreté à l'Extrême-Nord Cameroun en 2001/ 2002, Page 11.

5) F. BAMBOU (2004), CAMEROUN LINK, Le portail du Cameroun / Cameroon Portal, Microsoft Internet Explorer.

6) F. DESMICHT (2004), Pratique de l'activité bancaire, DUNOD, Paris

7) F. MISHKIN (2007), Monnaie, banque et marchés financiers, 8e édition, Nouveaux Horizons, Paris, p. 203.

8) FOKAM K. P. (2000), Et si l'Afrique se réveillait ? Les éditions Jaguar, Paris, 210p.

9) G. SARPOTA, La notation statistique des emprunteurs ou « scoring », Conservatoire des arts et métiers, Paris.

10) G. AKERLOF (1970), The market for lemons: quality, uncertainty and the market mechanism, Quarterly Journal of Economics 84, p. 488-500.

11) H. CARMOY (1990), Stratégie bancaire, le refus de la dérive, Paris, Presses Universitaires de France.

12) H. de la BRUSLERIE (1998), Analyse financière du risque de crédit : du fonds de roulement à la trésorerie, Economies et sociétés, Sciences de gestion, Série S.G. n° 8.

13) J. M. BEGNE (2004), Confiance et relation de crédit bancaire en Afrique Noire Francophone : l'influence du contexte socioculturel, Communication Colloque du Liban par l'AUF.

14) J. M. KEYNES (1936), La théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie.

15) J.P. CRAUSER and al, Guide pratique d'Analyse des données, Les Editions d'organisation

16) L. BRYAN (1988), La banque éclatée, Paris, InterEditions.

17) LEKANE T. D. (2001), Evaluation de l'impact de la M dans les secteurs de l'agriculture et de l'élevage à Baham (Cameroun), U.Y.I, Département de Géographie, mémoire de maitrise, 109p.

18) Le Financier d'Afrique n° 21, décembre 2008/janvier 2009, p.17.

19) Loi des Finances (2009), Rapport sur la situation et les perspectives économiques, sociales et financières de la nation, Exercice 2008, p. 46-48.

20) L. BERNET-ROLLANDE (2004), Principes de technique bancaire, 23e édition, DUNOD, Paris, pp. 128-131.

21) M.-C. DELAVEAUD (2003), Le « Risk Managemen t » en 5 étapes, AMRAE, Paris.

22) M. BARDOS (2001), « Analyse discriminante, application au risque et scoring financier », Dunod.

23) R. LAVAUD (1985), « Comment mener une analyse financière », 3e édition, DUNOD Entreprise, p. 176-189.

24) R. WANDA (2007), Risques, comportements bancaires et déterminants de la surliquidité, Cahiers électroniques du CRECCI, IAE.

25) T. HASTIE, R. TIBSHIRANI et J. FRIEDMAN, «The Elements of Statistical Learning Theory », Springer-Verlag, 2001.

26) http:// www.la microfinance.org

27) http:// www.la banque.org

TABLE DES MATIÈRES

Dédicaces i

Remerciements ii

Liste des figures et tableaux iii

Liste des sigles et acronymes iv

Résumé v

Abstract vii

Introduction Générale 1

1ère PARTIE : ANALYSE CONCEPTUELLE DE L'OPERATION DE CREDIT DANS L'INTERMEDIATION FINANCIERE DES BANQUES 7

CHAPITRE I : La place des marchés et institutions financières dans la conclusion des contrats financiers : le cas du crédit bancaire 9

Section 1 : Le Phénomène d'asymétrie d'information 10

I- Les principes d'analyse 10

I-1. Présentation succincte du modèle de G. AKERLOF 11

I-2. Quelques remarques 12

II- Intérêts et limites du marché dans l'élaboration des marchés financiers 13

II-1. Financement direct vers un financement indirect 13

II-2. Intérêt des marchés dans l'élaboration des contrats financiers : la réduction des coûts 15

Section 2 : La Théorie de l'intermédiation financière 18

I- Les banques comme producteurs d'informations 19

I-1. Selon LELAND et PYLE (1977) 19

I-2. Selon DIAMOND (1984) 20

II-La banque comme producteur de liquidité 22

CHAPITRE II : Les informations financières nécessaires à l'octroi du crédit 24

Section 1 : Comment négocier les crédits? 25

I- Renseignements sur le passé, le présent et le futur 25

I-1. Renseignements sur le passé 25

I-2. Renseignements sur le présent 26

I-3. Renseignements sur le futur 26

II- Les éléments essentiels de la situation financière pour la banque 27

I I-1. Les données fondamentales 27

II-2. Négocier les conditions avec la banque 28

Section 2 : L'analyse financière du point de vue du prêteur (banquier) 29

I-L'appréciation de la solvabilité de l'entreprise 29

I-1. Solvabilité à long terme 29

I-2. Solvabilité à court terme 30

II- L'analyse des ratios 32

I I-1. Le ratio de couverture des risques 32

II-2. Le ratio de divisions des risques 33

I I-3. Le ratio de couverture des immobilisations 33

II-4. Les limites des activités non bancaires 33

I I-5. Les concours aux actionnaires 33

II-6. Les ratios de rentabilité nette, financière et globale 34

Conclusion de la première partie 35

2ème PARTIE : EXAMEN DES DETERMINANTS DE L'ACCES AU CREDIT BANCAIRE A AFRILAND FIRST BANK 36

CHAPITRE III : Le Processus d'octroi du crédit bancaire au Cameroun : Le cas de la FIRST BANK 38

Section 1 : Le marché du crédit bancaire du Cameroun 39

I- La demande de crédit camerounaise 40

I-1. Prenons l'exemple des ménages de la zone du grand Nord camerounais 42

I-2. La demande des petites et moyennes entreprises (PME) 43

II- L'offre de crédit au Cameroun 44

I I-1. Rappels théoriques de certains auteurs 44

II-2. L'offre de crédit au Cameroun 45

Section 2 : Le marché du crédit à AFRILAND FIRST BANK 48

I- Le marché de crédits et de dépôts 48

I-1. Le marché de crédits 48

I-2. Le marché des dépôts 49

II- La jointure des tontines aux banques : les M 51

I I-1. L'articulation des tontines M à la First Bank 51

II-2. L'évolution de l'activité des M 52

CHAPITRE IV : Etude statistique des déterminants de l'octroi du crédit à la FIRST BANK 54

Section 1 : Justification théorique des outils statistiques utilisés 55

I- L'Analyse factorielle discriminante 55

I-1. L'analyse discriminante peut être une technique descriptive 55

I-2. L'analyse discriminante peut être prédictive 56

II- L'Analyse des correspondances multiples (ACM) et Régression logistique 56

I I-1. L'Analyse des correspondances multiples (ACM) 56

II-2. Régression logistique 57

Section 2 : Appréhension des déterminants de l'octroi du crédit bancaire (le test de khi-2, l'analyse des composantes multiples et la régression logistique) 58

I- Les caractéristiques de la population de l'étude 58

I-1. L'Analyse univariée 59

I-2. L'Analyse des relations d'indépendance entre les variables pertinentes de l'octroi du crédit bancaire 66

II- La détermination des variables discriminantes dans l'analyse factorielle de l'octroi du crédit bancaire 72

I I-1. L'Analyse des Correspondances Multiples ACM (Analyse Multivariée) 72

II-2. L'Analyse de la régression logistique 78

Conclusion de la deuxième partie 81

Conclusion Générale 82

Annexes viii

Bibliographie xv

Table des matières xvii

précédent sommaire











Moins de 5 interactions sociales par jour