WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des déterminants de l'octroi du crédit bancaire aux entreprises: le cas de Afriland First Bank

( Télécharger le fichier original )
par Césaire AIME TCHUMKAM
Université de yaoundé II soa - Diplôme d'études supérieures spécialisés en gestion bancaire et établissements financiers 2003
  

sommaire suivant

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

PAIX-TRAVAIL-PATRIE

REPUBLIC OF CAMEROON

PEACE- WORK-FATHERLAND

UNIVERSITE DE YAOUNDE II-SOA

THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II-SOA

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

 

FACULTY OF ECONOMICS

AND MANAGEMENT

 
 
 

PROGRAMME DE FORMATION DOCTORALE

 

DOCTORAL PROGRAM

 
 
 

D.E.S.S. DE GESTION BANCAIRE

ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

 

MASTER IN BANKING

AND MANAGEMENT OF FINANCIAL INSTITUTIONS

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L'OCTROI DU CREDIT BANCAIRE AUX ENTREPRISES :

LE CAS DE AFRILAND FIRST BANK

MEMOIRE PRESENTE ET SOUTENU

EN VUE DE L'OBTENTION DU DIPLOME D'ETUDES SUPERIEURES SPECIALISEES EN GESTION BANCAIRE ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS

(DESS-GBEF)

Option : Banque

Par :

Aimé TCHUMKAM Césaire

Maîtrise ès-Sciences de Gestion

Sous la direction de

 

Pr. CHAMENI Célestin

Maître de Conférences U.Y. II-SOA

Année académique 2007-2008

DÉDICACES

A Ma Famille,

A Toutes Les Personnes Qui Ont Contribué Profusément à Ce Travail.

REMERCIEMENTS

Une pensée des sages africains dit souvent que le trajet est aussi important que la destination. Les vingt-cinq (25) mois de formation passés en D.E.S.S (diplôme d'études supérieures spécialisées) option banque m'ont permis de bien comprendre la signification de cette phrase toute simple. Ce parcours, en effet, ne s'est pas réalisé sans défis et sans soulever de nombreuses questions pour lesquelles les réponses nécessitaient de longues heures de travail.

Je tiens tout d'abord à exprimer toute ma gratitude à mon Directeur de recherche, le Professeur CHAMENI Célestin, pour son encadrement, pour ses conseils utiles et pour sa disponibilité.

Je remercie MM. ZOA À NOMO Jean Pascal, MOUKOURY Jean Pierre, YAMDJEU Magloire, KAMDEM Hervé, BELL NYEMECK J. B., CHOUB Christophe pour leurs enseignements, leurs précieuses remarques et suggestions qui m'ont édifié.

Je dirais autant du Professeur KENMOGNE Alain et des Docteurs ESSAMA Joséphine, PIGLA Catherine, BEGNE Jean Marie, FOMBA Benjamin pour leur soutien illimité.

Une grande reconnaissance à tous les auditeurs, et à tout le corps enseignant de la formation DESS/GBEF coordonné par le Professeur OKAH-ATENGA Xavérie Euphémie dont l'expertise marque nos premiers pas dans la recherche.

Merci à M. NYANGANG Robert, Directeur général de « SUP de CO » Yaoundé, l'équipe dirigeante qui l'accompagne, le corps enseignant, les superviseurs, les secrétaires, tous les autres membres qui y travaillent, les étudiants et surtout leurs délégués.

Mes remerciements vont également à AFRILAND FIRST BANK qui m'a retenu pour mon stage académique et permis d'acquérir une formation indispensable à l'aboutissement de ma recherche. Je voudrais ici tirer ma révérence à mon parrain EBEKE à RIWOU Simon pour sa disponibilité et tous les responsables qui m'ont encadré.

J'adresse enfin ma gratitude à toute ma famille SUNKAM TCHUMKAM, tous mes amis, toutes mes relations pour leur soutien indéfectible à la réalisation de cette oeuvre. Que personne ne sente oublier

LISTE DES FIGURES ET TABLEAUX

Figure 1 : Financement direct par le marché 14

Figure 2 : Financement intermédié 14

Figure 3 : Bilan fonctionnel : la détermination du fonds de roulement 30

Figure 4 : Bilan fonctionnel : l'utilisation par l'entreprise du fonds de roulement 31

Figure 5 : Bilan fonctionnel : la reconstitution du fonds de roulement 31

Figure 6 : Besoin en fonds de roulement 32

Tableau 1 : Situation économique du Cameroun en 2003 41

Tableau 2 : Quelques indicateurs démontrant la crise camerounaise 45

Tableau 3 : Répartition des crédits par type durée (en %) au Cameroun. 46

Tableau 4 :. Évolution de l'activité des M entre 2000 et 2006 53

Tableau 5 : Définition des variables 58

Tableau 6 : Répartition des promoteurs d'entreprises par sexe 60

Tableau 7 : Répartition des promoteurs par région d'origine 60

Tableau 8  : Répartition des promoteurs selon la ville de localisation de leur activité 61

Tableau 9: Répartition des promoteurs selon la forme juridique de leur activité 62

Tableau 10 : Répartition des promoteurs selon leur activité principale 62

Tableau 11 : Répartition des entreprises selon le type de prêt sollicité 63

Tableau 12 : Répartition des entreprises selon l'objet du prêt sollicité 63

Tableau 13 : Répartition des entreprises selon le type de garanties offertes pour le prêt sollicité 64

Tableau 14: Rationnement du crédit 65

Tableau 15 : Garanties 65

Tableau 16 : Ville de localisation et qualité de l'emprunteur 66

Tableau 17 : Classe d'âge du promoteur et décision d'octroi de crédit 66

Tableau 18 : Sexe du promoteur et décision d'octroi de crédit 67

Tableau 19 : Région d'origine du promoteur et décision d'octroi de crédit 67

Tableau 20 : Forme juridique de l'entreprise et décision d'octroi de crédit 68

Tableau 21 : Activité principale du promoteur et décision d'octroi de crédit 68

Tableau 22 : Type de prêts sollicités par le promoteur et décision d'octroi de crédit 69

Tableau 23 : Objet de demande du prêt et décision d'octroi de crédit 69

Tableau 24 : Type de garanties offertes et décision d'octroi de crédit 70

Tableau 25 : Rationnement du crédit et décision d'octroi de crédit 70

Tableau 26 : Niveau de garanties offertes et décision d'octroi de crédit 71

Graphique 1 : Évolution de quelques agrégats bancaires en milliers de F CFA. 50

Graphique 2 : Un résultat en nette progression 50

Graphique 3 : Répartition des entreprises selon leur qualité (bon ou mauvais emprunteur)

59

Graphique 4: Qualité de l'emprunteur et Rationnement du crédit 76

Graphique 5 : Qualité de l'emprunteur et Rationnement du crédit 76

Graphique 6 : Qualité de l'emprunteur et le niveau de garanties offert  77

Graphique 7 : Qualité de l'emprunteur et ses caractéristiques socioprofessionnelles 77

LISTE DES SIGLES ET ACRONYMES

ABF : Agents à besoin de financement

AEF : Agents à excédent de financement

ACM : Analyse des Composantes Multiples

AI : Actif immobilisé

AC : Actif circulant

ANIF : Agence nationale d'investigation financière

BEAC : Banque des Etats de l'Afrique Centrale

BICEC : Banque internationale pour le commerce et l'épargne du Cameroun

BFR : Besoin en fonds de roulement

CA/SCB : Crédit agricole/Société camerounaise de banque

CAMCCULL: Cameroon credit cooperative union league limited

COBAC : Commission bancaire d'Afrique Centrale

CVECA : Caisses villageoises d'épargne et de crédit autogérées

DSX : Douala stock exchange

F CFA : Franc de la coopération française d'Afrique

GABAC : Groupe d'action contre le blanchiment de l'argent en Afrique centrale

E.T : Endettement total

IF : Intermédiaires financiers

IFNM : Intermédiaires financiers non financiers

M : Mutuelles communautaires de croissance

NFC : National financial credit bank

ONG : Organismes non gouvernementaux

UBA: United bank for Africa

UBC: United bank of Cameroon

PIB : Produit intérieur brut

SEMC : Société des eaux minerales du Cameroun

SAFACAM : Société africaine forestière et agricole du Cameroun

SPSS: Statitical package for social science

SOMMAIRE

Dédicaces i

Remerciements ii

Liste des figures et tableaux iii

Liste des sigles et acronymes iv

Résumé v

Abstract vii

Introduction Générale 1

1ère PARTIE : ANALYSE CONCEPTUELLE DE L'OPERATION DE CREDIT DANS L'INTERMEDIATION FINANCIERE DES BANQUES 7

CHAPITRE I : La place des marchés et institutions financières dans la conclusion des contrats financiers : le cas du crédit bancaire 9

SECTION 1 : Le Phénomène d'asymetrie d'information 10

I- Les principes d'analyse 10

II- Intérêts et limites du marché dans l'élaboration des marchés financiers 13

SECTION 2 - La Théorie de l'intermédiation financière 18

I-Les banques comme producteurs d'informations 19

II-La banque comme producteur de liquidité 22

CHAPITRE II : Les informations financières nécessaires à l'octroi du crédit 23

SECTION 1 : Comment négocier un crédit bancaire ? 25

I-Renseignements sur le passé, le présent et le futur 25

II-Les élements essentiels de la situation financière pour la banque 27

SECTION 2 : L'analyse financière du point de vue du prêteur (banquier) 29

I-L'appréciation de la solvabilite de l'entreprise 29

II-L'analyse des ratios 32

2ème PARTIE : EXAMEN DES DETERMINANTS DE L'ACCES AU CREDIT BANCAIRE A AFRILAND FIRST BANK 36

CHAPITRE III : Le Procesus d'octroi du crédit bancaire au Cameroun : Le cas de la FIRST BANK 38

SECTION 1 : Le marché du crédit bancaire du Cameroun 39

I-La demande de crédit camerounaise 40

II-L'offre de crédit au Cameroun 44

SECTION 2 : Le marché du crédit à AFRILAND FIRST BANK 48

I-Le marché de crédits et de dépôts 48

II-La jointure des tontines aux banques : les M 51

CHAPITRE IV : Etude statistique des déterminants de l'octroi du crédit à la FIRST BANK 54

SECTION 1 : Justification théorique des outils statistiques utilisés 55

I-Analyse factorielle discriminante 55

II- Analyse des correspondances multiples (ACM) et Régression logistique 56

SECTION 2 - Appréhension des déterminants de l'octroi du crédit bancaire (le test de khi-2, l'analyse des composantes multiples et la régression logistique) 58

I-Les caractéristiques de la population de l'étude 58

II- La détermination des variables discriminantes dans l'analyse factorielle de l'octroi du crédit bancaire 72

Conclusion Générale 82

Annexes viii

Bibliographie xv

Table des matières xvii

RÉSUMÉ

L'octroi de crédit par la banque AFRILAND FIRST BANK correspond à une prise de risque : celui du défaut de l'emprunteur. L'analyse des mécanismes d'attribution des crédits bancaires passe par l'estimation de plusieurs variables qui permettent à la banque de se prémunir du risque. L'objectif du présent travail s'intéresse à la pertinence de traitement des dossiers (un échantillon de 109 emprunteurs) à travers des outils statistiques et économétriques (test de khi deux, analyse factorielle, analyse discriminante, régression logistique) tiré de la direction du crédit et du contrôle des engagements (DCCE) de la banque permettant l'octroi des crédits aux différents clients. Cela passe nécessairement par une étude du marché du crédit bancaire, l'examen complet des informations financières du dossier de l'emprunteur, et des tests à apprécier.

Mots clés : banque, crédit, estimation, information financière, contrat financier, marché.

sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.