WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La contribution du mouvement olympique dans la lutte contre la discrimination en sport

( Télécharger le fichier original )
par Alain Clotaire FEZE
Universite de Dschang - DESS en droits de l'Homme 2006
  

précédent sommaire

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3- Les médias

Le plus grand reproche fait aux médias à ce niveau est que la couverture médiatique du sport féminin est moins importante que celle du sport masculin. En effet, lorsque les médias parlent des femmes sportives, elles ont tendance à minimiser leurs performances et à renforcer les préjugés sur les rôles typiquement féminins et masculins. Ces inégalités ont pour effet de retarder le développement du sport féminin et contribuent à maintenir la domination masculine. Nous appelons donc à une prise de conscience par les médias et les annonceurs publicitaires que le sport féminin a un public et qu'il fait vendre.

CONCLUSION

Au terme de notre étude, il paraît judicieux de faire un rappel de son objet. Tout au long de notre travail il a été question de montrer quelles sont les actions entreprises par le mouvement olympique pour lutter contre la discrimination en sport. Compte tenu du fait que la discrimination renvoie à plusieurs formes d'atteinte nous avons limité notre étude à la discrimination envers les Femmes et à la discrimination raciale.

Pour cerner les contours de notre question nous avons effectué un stage académique au Comité National Olympique et Sportif Camerounais. Conformément aux prescriptions du cycle DESS des droits de l'Homme - Droit pénal international et Droit international humanitaire notre stage a duré un mois du 1er Août 2005 au 30 Août 2005.

Nous avons fait appel à la méthode analytique et à la méthode systémique. Nous avons associé à ces méthodes la technique de l'entretien. L'objectif de notre guide d'entretien était de faire ressortir tout ce qui a été déjà fait par le mouvement olympique pour lutter contre la discrimination en sport.

A l'issue de notre stage et de nos recherches nous avons constaté que comme énoncé dans notre hypothèse principale, les actions du mouvement olympique sont portées vers la promotion de l'égalité et la protection des couches pouvant être sujettes de discrimination.

Ce constat découle de deux aspects principaux, d'une part que le mouvement olympique est une structure de protection des droits de l'Homme, d'autre part que ce soit au niveau du Comité International Olympique ou des autres composantes du mouvement olympique (CNO, FI etc....) une multitude de stratégies ont été élaborées pour mettre fin à la discrimination en sport.

Cependant nous avons remarqué que les stratégies élaborées par le mouvement olympique contenaient des limites. Ces limites sont liées au milieu socioculturel où la pratique sportive se déroule et à « l'instrumentalisation » que connaît le sport aujourd'hui.

Face à ces limites nous avons pensé que l'amélioration de l'action du mouvement olympique passerait par une politique plus sévère contre la discrimination raciale et par une politique plus précise contre la discrimination envers les Femmes. De manière générale la lutte contre toute forme de discrimination pourrait passer par la création d'une unité spéciale pour les droits de l'Homme et par l'amélioration de l'action de certaines de ses organes (solidarité olympique, CNO).

Le  mouvement olympique gagnerait à faire en sorte que le caractère de droit de l'Homme reconnu à la pratique sportive ne soit pas seulement un énoncé mais plutôt un droit reconnu et respecté par tous.

BIBLIOGRAPHIE

OUVRAGES

1- BEAUD (M.), L'art de la thèse, Paris, La Découverte, 1993.

2- BROHM (J.M.), Sociologie politique du sport, Nancy, PUN, 1992.

3- CIO, Le Mouvement olympique, Lausanne, Solidarité olympique, 1993.

4- CIO, Manuel d'administration sportive, Lausanne, Solidarité olympique, 2001.

5- CIO, Pierre De COUBERTIN, Textes choisis, sous la direction du Pr. Norbert MULLER, CIO, Zurich, 1986.

6- De COUBERTIN (P.), Mémoires olympiques, réimprimé par le CIO en 1997.

7- GRAWITZ (M.), méthode en sciences sociales, Paris, Dalloz, 11e éd., 2001.

8- KEBA MBAYE, Le CIO et l'Afrique du Sud : analyse et illustration d'une politique sportive humaniste, CIO, Lausanne, 1995.

9- LATTY (F.), Le CIO et le droit international, Paris, Montchrestien, 2001.

10- PARIENTE (R.) et LAGORGE (G.), La fabuleuse histoire des Jeux olympiques, Pairs, Nathan, 1982.

11- SAM RAMSAMY, le racisme en politique et l'égalité du 1/3 monde, Académie olympique, 1987.

ARTICLES ET REVUES

- CIO, Messages olympiques, n°11, sept. 85 ; n°12, déc. 85.

- KEBA MBAYE, « L'idéal olympique, le code de l'éthique et les droits de l'Homme » in COUBERTIN et l'olympisme, question pour l'avenir : le Havre 1897-1997, CIO, 1997, pp. 21-26.

- KIDD (B.) et DONNELLY (P.), « Les droits de l'Homme dans le sport » in Revue international de sociologie du sport, Londres, 2000, pp. 131-148.

- PETTITI, « Droits, sports et Convention européenne des droits de l'Homme » in Panagiotopoulos, procédure des sciences du droit du sport : sport international et international, centre de recherche sur le droit du sport, Athènes 1993, pp. 231-264.

- Revues olympiques n°278, déc. 90, oct.-nov. 95 ; n°XXVI-24, déc. 98-janv.99 ; n°XXVI-31, fév.-mars 2000 ; n°XXVI-41, oct.-nov. 2001 ; sept. 2004 ; n°XXVII-30, janv.-fév. 2005.

MEMOIRES

- FEZE (A C) , « la pratique des sports de combats et les dispositions du code pénal Camerounais sur la violence »,Mémoire rédigé en vue de l'obtention du C A P E P S II, INJS ,2003

- MAMAT BOUKAR (A.), « La contribution du Cameroun au développement au Mouvement olympique international », Mémoire de 3e cycle du DESS en Relations Internationales, option Diplomatie, IRIC, UY II, 2003-2004.

TEXTES, LOIS ET CODES

- BREILLAT (JC), LAGARDE (F) et KARAQUILLO (JP), Code du sport, Paris, Dalloz, 2001.

- Charte de l'Education Physique et du Sport, UNESCO, 21 nov. 1978.

- Charte olympique

- Convention internationale contre l'Apartheid dans le sport, ONU, 1985.

- Convention internationale pour l'élimination de toutes formes de discrimination raciale, 1965.

- Décision n°349 fixant les modalités de fonctionnement de la Chambre de Conciliation et d'Arbitrage du CNOSC.

- Déclaration de Brighton, 1944.

- Déclaration des principes de coopération culturelle, UNESCO, 4 novembre 1966.

- Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen, 19/12/1948.

- Loi n° 96/09 du 5 août 1996 fixant la Charte des activités physiques et sportives.

- Statuts et règlement intérieur du CNOSC du 23/6/2003.

- Convention sur l'élimination et la répression du crime d'apartheid du 30 novembre 1973.

- Convention sur l'élimination de toute sorte de discrimination à l'égard des femmes du 18 décembre 1979.

ANNEXES

TABLE DES MATIERES

SOMMAIRE I

DEDICACE II

REMERCIEMENTS III

SIGLES ET ABREVIATIONS IV

INTRODUCTION 1

I- JUSTIFICATION DU CHOIX DU SUJET 1

II- DEFINITION DES CONCEPTS 2

III- PROBLEMATIQUE 3

IV- QUESTION DE RECHERCHE 4

V- HYPOTHESE DE RECHERCHE 4

V-1- Hypothèse principale 4

V-2- Hypothèses secondaires 5

VI- INTERET DE L'ETUDE 5

VI-1- Au plan scientifique 5

VI-2- Au plan pratique 5

VII- OBJECTIFS DE L'ETUDE 5

VIII- DELIMITATION DU SUJET 6

IX- METHODOLOGIE GENERALE 6

IX-1- Population cible 6

IX-2- Outils de collecte des données 6

IX-3- Méthodes de traitement des données 7

X- PRESENTATION DU PLAN 7

PREMIÈRE PARTIE : LE MOUVEMENT OLYMPIQUE, STRUCTURE DE PROTECTION DES DROITS DE L'HOMME 8

Chapitre I : PRÉSENTATION DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 9

SECTION I : SON ORGANISATION 9

§ I : BREF RAPPEL HISTORIQUE DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 9

A- Les Jeux antiques 9

B- Le Baron Pierre De COUBERTIN 10

§ II : LA CONSTITUTION DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 11

A- Le Comité International Olympique 11

1- Les missions du CIO 11

2- Ses sessions 12

3- Son administration 12

B- Les autres composantes du Mouvement olympique 12

1- Les Fédérations Internationales 13

2- Les Comités Nationaux Olympiques (CNO) 13

SECTION II : LES SYMBOLES ET LES OBJECTIFS DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 13

§ I : SYMBOLES DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 14

A- Les principes de l'olympisme 14

B- Le symbole et les emblèmes 15

§ II : LES OBJECTIFS DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 16

Chapitre II : PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL ET DÉROULEMENT DU STAGE 18

SECTION I : LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF CAMEROUNAIS (CNOSC) 18

§ I : SITUATION GÉOGRAPHIQUE ET HISTORIQUE DU CNOSC 18

A- Situation géographique du CNOSC 18

B- Historique du CNOSC 19

§ II : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU CNOSC 19

A- L'organisation du CNOSC 19

1- Le cadre juridique du CNOSC 20

2- La mission et les buts du CNOSC 20

B- Le fonctionnement du CNOSC 21

1- Son administration 21

a- Les membres du CNOSC 21

b- Les organes du CNOSC 21

2- Les ressources du CNOSC 23

SECTION II : DÉROULEMENT DU STAGE 23

§ I : LA PRISE DE CONTACT 23

A- La rencontre avec les autorités du CNOSC 24

B- Entrevue avec le Directeur Exécutif et visite des lieux 24

1- L'entrevue avec le Directeur Exécutif 24

2- La visite des lieux 25

§ II : Notre action dans la structure d'accueil 25

DEUXIÈME PARTIE : LA MARQUE CONCRETE DU MOUVEMENT OLYMPIQUE DANS LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION 27

Chapitre III : STRATEGIES DU MOUVEMENT OLYMPIQUE POUR LUTTER CONTRE LA DISCRIMINATION 28

SECTION I : L'ACTION DU COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE 28

§ I : SUR LE PLAN DE LA PRATIQUE SPORTIVE 28

A- L'organisation des JO de plus en plus justes pour la femme 28

1- Historique des athlètes féminins dans les Jeux olympiques 28

2- Situation actuelle sur la question 31

B- Une lutte acharnée contre la discrimination raciale 31

§ II : Action sur le plan administratif 33

A- Une alliance avec plusieurs organisations de protection des droits de l'Homme 33

B- Une modification du contenu de la Charte olympique 35

C- Une augmentation du nombre de femmes au sein du Mouvement olympique 35

SECTION II : L'ACTION DES AUTRES COMPOSANTES DU MOUVEMENT OLYMPIQUE 37

§ I : Les Comités nationaux olympiques. Exemple : le CNOSC 37

§ II : Les fédérations internationales. Exemple : la FIFA 39

A- La FIFA et la lutte contre la discrimination raciale 39

B- La FIFA et la lutte contre la discrimination envers les femmes 40

§ III : L'action des sportifs 41

Chapitre IV : ACTIONS A ENTREPRENDRE POUR AMELIORER LE COMPORTEMENT DU MOUVEMENT OLYMPIQUE DANS SA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION 43

SECTION I : LES LIMITES DE LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION PAR LE MOUVEMENT OLYMPIQUE 43

§ I : LIMITES A CARACTERE SOCIOCULTUREL 43

A- La culture et les traditions comme freins à la lutte contre la discrimination en sport 43

B- La femme comme un frein à la lutte contre la discrimination en sport 43

§ II : LIMITES LIEES A L'INSTRUMENTALISATION DU SPORT 44

A- L'importance prise par les intérêts financiers sur le sport 45

B- La transformation du domaine sportif en instrument d'expression politique 46

SECTION II : PROPOSITIONS POUR UNE AMELIORATION DE L'ACTION DU MOUVEMENT OLYMPIQUE DANS LA LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION 47

§ I : Propositions pour une protection contre toute forme de discrimination 48

A- Création d'une unité spéciale pour les droits de l'Homme 48

B- Une amélioration de l'action de certains organes du Mouvement olympique 49

§ II : PROPOSITIONS A CARACTERE SPECIFIQUE 50

A- Une politique plus sévère contre la discrimination raciale 50

1- Au niveau législatif 50

2- Au niveau des enceintes sportives 50

3- Au niveau international 51

B- Une politique plus précise dans la lutte contre la discrimination envers la femme 52

1- La revalorisation de la femme 52

2- Le recul des barrières culturelles 53

3- Les médias 54

CONCLUSION 55

BIBLIOGRAPHIE 56

ANNEXES 58

TABLE DES MATIERES 59

précédent sommaire