WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

Diagnostic des procédés de conservation et de transformation de la noix de cajou a St Jean du Sud et propositions d'amelioration


par Ewald ALCINDOR
Universite d'Etat d'Haiti (UEH/FAMV) - Deuxieme cycle 2005
Dans la categorie: Sciences
   
Télécharger le fichier original

sommaire suivant

UNIVERSITE D'ETAT D'HAITI

(UEH)

FACULTE D'AGRONOMIE ET DE MEDECINE VETERINAIRE

(FAMV)

Département de Sciences et Technologie Alimentaire

(DSTA)

Diagnostic des procédés de conservation et de transformation de la noix de cajou à St Jean du Sud et propositions d'amélioration

Mémoire

Présenté par ALCINDOR Ewald

Pour l'obtention du diplôme d'Ingénieur Agronome.

Option : Sciences et Technologie Alimentaire

Juillet 2006

Diagnostic des procédés de conservation et de transformation de la noix de cajou

à St Jean du Sud et propositions d'amélioration

Dédicaces

Ce mémoire, je le dédie spécialement à :

Ø Ma très chère petite soeur Bénita ALCINDOR, la personne la plus importante pour moi

Ø Mes chers parents en occurrence Mr Milfrance ALCINDOR et Mme Rosette MARCELIN qui ont consacré leur courage et leur sang pour faire de moi ce que je suis

Ø La fille avec laquelle je partagerai ma vie

Tous mes proches et mes amis qui m'ont soutenu à leur manière

Remerciements

En hommage de ma gratitude, je voudrais remercier Dieu pour m'avoir donné la vie et l'intelligence.

Ce travail n'aurait pas vu le jour sans la collaboration de bon nombre de personnes, ainsi mes remerciements les plus profonds vont à l'endroit de :

Ø Mon conseiller, Ing-Agr, Msc Harold CORANTIN

Ø Mon Ex-conseiller, Ing-Agr, Msc Gérard ROUSSEAU

Ø Mon directeur de STA, Ing.-Agr, Msc Kednal AlEXIS

Ø Tous les professeurs qui ont participé à ma formation

Ø Toute la promotion « Référence 2000-2005 » particulièrement l'option STA

Ø L'Etat Haïtien

Ø La Faculté toute entière

Ø Mes deux proches collaborateurs : FILS AIME Jimmy, un frère adopté et BENECHE Joseph Antoine, un ami fidèle

Ø Mes camarades de promotion spécialement BARTHELUS Jn Diego, AUGUSTIN J L Pradel Mathurin, BENECHE Joseph Antoine, ARMAND Hency, LETANG Gardy, NOEL Verlaine membres de la FAMILIIA ,PAUL Jean Amos, ANDRE Joseph Andrenor, CHERY Anderson, MONROSE Gregory S., JULIEN Herley Richard, BERTRAND Talot.

Résumé

Ce travail réalisé à St Jean du Sud vise à évaluer les procédés de conservation et de transformation de la noix de cajou par l'étude de la filière en vue d'identifier les atouts et les contraintes. Pour atteindre l'objectif fixé dans le cadre de ce travail, des enquêtes préliminaires et approfondies ont été réalisées dans la zone où 67 producteurs, 5 distributeurs de matière première, 83 unités de transformation et 25 consommateurs ont été questionnées aléatoirement selon leur activité dans la filière.

Les résultats trouvés montre que la plus grande part de noix d'acajou produite à St Jean du Sud est vendue soit à des marchandes de tablettes pour la fabrication de tablette et de noix grillée, soit au niveau des usines de noix grillée de la zone pour la fabrication de noix grillée et de calcinée. Par là, deux types d'unités se sont identifiés : les unités de type familial et les unités de type artisanal. Chaque type d'unité est considéré comme un circuit de commercialisation contenant dans leur chaîne plusieurs agents qui obtiennent chacun une marge dans cette activité. Sur un pot de six (6) lbs de noix de cajou en coque, la somme des marges réalisées par les différents agents est évaluée à 179.10 gourdes dans le circuit I qui contient les producteurs, les distributeurs de la matière première, les marchandes de tablettes et à 186.60 gourdes dans le circuit II qui comprend les producteurs, les distributeurs de la matière première, les usines de noix grillée et les supermarchés.

Ces deux types d'unités font face à des problèmes de l'insuffisance et de l'inadéquation des moyens de fonctionnement qui empêchent leur évolution, mais, les unités de type familial sont beaucoup plus affectées car elles ont très peu de structure de base pour mener les opérations. Cependant, en dépit de tous ces problèmes, ces unités arrivent à fabriquer des produits qui gagnent depuis toujours l'attirance de bon nombre de consommateurs haïtiens vivant en Haïti ou à l'étranger.

L'évolution de ce secteur (la transformation de la noix de cajou) pourrait être possible moyennant la mise au point de nouveaux produits tels le beurre de la noix de cajou, la production à grande échelle du vin et de la confiture à partir de la pomme et la valorisation de la coque en CNSL.

Table des matières

Page de titre Erreur ! Signet non défini.

Dédicaces Erreur ! Signet non défini.

Remerciements Erreur ! Signet non défini.

Résumé Erreur ! Signet non défini.

Table des matières..................................................................v

Liste des tableaux................................................................viii

Liste des figures....................................................................ix

Liste des sigles, symboles et abréviations......................................x

Liste des annexes et appendices.................................................xi

I. Introduction 1

1.1.- Généralités 1

1.3.- Objectif du travail 3

1.3.1.- Objectif général 3

1.3.2.- Objectifs spécifiques 3

1.4.- Hypothèse de travail 3

1.5.- Intérêt du travail 3

II. Revue de littérature 4

2.1.- Origine et Histoire 4

2.2.- Botanique de l'anacardier 4

2.3.- Ecologie de l'anacardier 5

2.4.- Rendement 6

2.5.- Premiere transformation 6

2.5.1.- Récolte 6

2.5.2.- Séchage - Triage et Stockage de la noix de cajou 7

2.5.3.- Triage 7

2.5.4.- Stockage 7

2.6.- Marché mondial de la noix de cajou 8

2.6.1.- Evolution de la production 8

2.6.2.- Evolution du prix 9

2.6.3.- Evolution de la part de marché 9

2.6.4.- Evolution des exportations 10

2.6.5.- Evolution des importations 11

2.7.- Qualité de la noix de cajou 11

2.7.1.- Normes et critères 12

2.7.2.- Classement 12

2.8.- Les différentes utilisations de la noix de cajou 13

2.8.1.- Dans l'alimentation humaine 13

2.8.2.- Dans la pharmacopée traditionnelle 14

2.8.3.- Dans l'industrie agro alimentaire 15

2.9.- La transformation de la noix de cajou 15

2.9.1.- Evolution de la transformation 15

2.9.2.- Les différentes opérations 15

2.9.3.- Les produits dérivés 16

2.10.- La noix de cajou en Haïti 16

2.10.1.- Noix dans l'économie paysanne 16

2.10.2.- Zone de production 16

III. Méthodologie 17

3.1.- Cadre physique de la commune 17

3.1.1.- Présentation de la zone 17

3.1.2.- Climat 17

3.1.3.- Agriculture et Elevage 18

3.2.- Cadre socio-économique de la commune 18

3.3.- Méthode 19

3.3.1.- Phase pré-étude 19

3.3.1.1.- Documentation 19

3.3.1.2.- Visite exploratoire 19

3.3.1.3.- Enquête préliminaire 20

3.3.1.4.- Délimitation de l'aire de l'étude 20

3.3.1.5.- Typologie 20

3.3.2.- Phase de diagnostic 20

3.3.2.1. - Echantillonnage 20

3.3.2.1.1.- Choix des localités et des producteurs 21

3.3.2.1.2.- Choix des distributeurs de matières premières 21

3.3.2.1.3.- Choix des unités de transformations 21

3.3.2.1.4.- Choix des consommateurs 21

3.3.2.2.- Enquête formelle 22

3.3.2.3.- Traitement et analyse des données 23

3.3.2.3.1.- Paramètres pris en compte et les procédés de calcul 24

VI. Résultats et discussions 25

4.1.- Production de la noix de cajou à St Jean du Sud 25

4.1.1.- Zone de production 25

4.1.2.- Evolution de la production 25

4.1.3.- Période de récolte 25

4.1.4.- Séchage, Stockage 26

4.1.5.- Coût de production 26

4.2.-Utilisation de la noix de cajou à St Jean du Sud 27

4.3.- Produits dérivés de la noix de cajou et présentation 28

4.3.1.- Produits dérivés 28

4.3.2.- Présentation 28

4.4.- Evolution de la transformation de la noix à St Jean du Sud 29

4.5.-Typologie des unités de transformation 30

4.6.- Présentation des unités de transformation 30

4.6.1.- Les unités de type familial (Type I) 30

4.6.1.1.-Localisation 30

4.6.1.2.- Les locaux 31

4.6.1.3.- Les matériels 31

4.6.1.4.- La matière première 32

4.6.1.5.- Le personnel 32

4.6.1.6.- La méthode 33

4.6.1.7.- Les produits fabriqués 34

4.6.1.8.- Les emballages 35

4.6.1.9.- Destination des produits 36

4.6.1.10.- Qualité des produits 36

4.6.1.11.- Capacité de fonctionnement et de rendement 36

4.6.1.12.- Atouts et contraintes 37

4.6.2.- Les unités de type artisanal (Type II) 37

4.6.2.1.- Localisation 38

4.6.2.2.- Les locaux 38

4.6.2.3.- Les matériels 39

4.6.2.4.- Le personnel 39

4.6.2.5.- La méthode 40

4.6.2.6.- Les produits dérivés 41

4.6.2.7.- Les emballages 42

4.6.2.8.- Destination des produits 42

4.6.2.9.- Hygiène et qualité 42

4.6.2.10.- Capacité de fonctionnement 43

4.6.2.11.- Atouts et contraintes 43

4.7.- Comparaison entre les unités de type familial et celles de type artisanal 44

4.8.- Analyse du circuit de commercialisation 45

4.8.1.- Marché de la noix de cajou à St Jean du Sud 45

4.8.2.- Evolution du prix de la noix de cajou à St Jean du Sud 46

4.8.3.- Présentation et Fonction des différents acteurs du circuit 47

4.8.3.1.- Fonction des Producteurs 47

4.8.3.2.- Fonction des Distributeurs de matière première 47

4.8.3.3.- Fonction des Transformateurs 47

4.8.3.4.- Fonction des Supermarchés 477

4.8.3.5.- Fonction des Consommateurs 47

4.8.4.- Relation entre les différents acteurs 48

4.8.4.1.- Relation de solidarité 48

4.8.4.2.- Relation de concurrence 48

4.8.4.3.- Relation de dépendance 49

4.9.- Coût et marges de commercialisation des différents agents 49

4.9.1.- Présentation du circuit de commercialisation de la noix de cajou 49

4.9.1.1.- Les circuits de commercialisation 49

4.9.1.2.- Marges de commercialisation par pot de six (6) livres pour les différents agents de la filière de la noix à St Jean du Sud. 51

4.9.1.3.- Pourcentage des marges (%MR) réalisées par les différents agents dans le circuit I et II 53

4.9.1.4.- Analyse des marges 53

4.10.- Test d'indépendance entre les variables 55

V. Conclusion et Recommandations 57

VI. Références bibliographiques 60

VII. Annexes et Appendices 65

sommaire suivant