WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse communicationnelle de l'émergence des pratiques environnementales et d'éducation à  l'écocitoyenneté

( Télécharger le fichier original )
par Nfally COLY
Université de Provence Aix-Marseille1 - Master 1 2007
  

sommaire suivant

Co-écrit et soutenu par

BOYE Ndeye

COLY Nfally

DIATTA Aliou

Méthodologie de recherche en

Sciences Humaines et Sociales : Professeur Françoise Bernard

Analyse communicationnelle de l'émergence des pratiques environnementales et d'éducation à l'écocitoyenneté : le cas du Sénégal

Département d'Information et de Communication

Master Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication 2006-2007

Analyse communicationnelle de l'émergence des pratiques environnementales et d'éducation à l'écocitoyenneté :

le cas du Sénégal

1. Présentation du projet 5

2. Les objectifs 6

3. Problématique 6

4. Le terrain 7

5. Méthodologie 9

6. Définition des corpus 10

6.1. Le corpus des citoyens 10

6.2. Le corpus des associations 10

6.3. Les institutions et organisations 11

7. Ressources théoriques 11

7.1. L'environnement 11

7.2. L'écocitoyenneté 13

7.3. L'éducation à l'écocitoyenneté 14

8. Le Cas du Sénégal 15

8.1. Politique environnementale: un héritage colonial 16

8.2. La politique de gestion de l'environnement 17

8.2.1. Le Plan national d'action pour l'environnement (PNAE) 17

8.2.2. La Lettre de politique sectorielle de l'environnement 17

8.2.3. Le cadre législatif et réglementaire 19

8.3. Le degré d'engagement des citoyens 20

8.3.1. La communication de masse 20

8.3.2. La communication de proximité 21

8.3.3. La communication traditionnelle 21

8.4. La Médiation 22

8.4.1. La médiation à travers le sport 22

8.4.2 La médiation par la santé 22

9. Difficultés rencontrées 22

9.1. Un sujet innovant 23

9.2. Mise en commun des idées 23

9.3. L'éloignement du terrain 23

10. Tableaux synoptiques des corpus 24

10.1 Le corpus citoyen 24

10.2 Le corpus des Institutions 25

10.3 Le corpus des Associatifs 26

11. Analyse des résultats 27

12. Approche réflexive 29

12.1 La communication classique : informer/sensibiliser 29

12.2 La communication engageante : des idées aux actes 30

Conclusion 31

Bibliographie et Webographie 32

Annexes 34

Analyse communicationnelle de l'émergence des pratiques environnementales et d'éducation à l'écocitoyenneté : le cas du Sénégal

1. Présentation du projet 

Longtemps considérée comme l'apanage des seuls défenseurs de la nature, la prise de conscience de la question de l'environnement et de sa protection est devenue un véritable enjeu sociétal. En effet, partout dans le monde, différents acteurs consolident leurs efforts pour mettre en oeuvre un nouveau rapport entre l'individu et son environnement. C'est dans ce sens qu'émerge un nouveau principe : l'éducation à l'écocitoyenneté.

Le Sénégal, à l'instar des pays en voie de développement, s'efforce de suivre cette directive. De plus en plus, sa politique environnementale, conciliée aux efforts des associations et des ONG, ainsi que l'engagement des citoyens, a donné naissance à une « émergence des pratiques environnementales et d'éducation à l'écocitoyenneté ».

Cependant, d'énormes problèmes ralentissent cette volonté de changer les comportements vis-à-vis de l'environnement. Ces problèmes sont liés à plusieurs facteurs, dont plus particulièrement le facteur économique. En effet, malgré la prise de conscience de l'environnement et de son impact sur le développement durable, le Sénégal, comme plusieurs pays en voie de développement, ne dispose pas de moyens suffisants pour mener une campagne efficace en faveur de l'environnement. Par ailleurs, le Sénégal est confronté à plusieurs autres dossiers économiques et sociaux dont notamment l'éducation, la santé, l'emploi et le pouvoir d'achat.

Toutefois, il est important de noter que le véritable obstacle aux politiques environnementales est surtout dû au nombre insuffisant de projets engageant à la fois acteurs politiques, associatifs, ONG, et citoyens. Certes, les peuples africains ont toujours eu un rapport respectueux envers leur environnement, mais les clauses étatiques héritées depuis la période coloniale, et qui sont principalement de nature restrictive, ont fini par détruire ce rapport. La population sénégalaise, plus particulièrement celle des villages, a l'impression que c'est contre elle que l'environnement est protégé. Elle se sent complètement exclue de la gestion de l'environnement. Cela a pour conséquence la succession des échecs de politiques environnementales entreprises par l'Etat sénégalais. Ainsi, face aux désastres grandissants (insalubrité, déforestation, pollution...), les institutions avec l'aide des associations et ONG font émerger de nouvelles pratiques environnementales qui se résument en une démarche d'information et de sensibilisation auprès de la population. Cette démarche s'effectue sur la base de quatre types de communication : la communication de masse, la communication de proximité, la communication institutionnelle et la communication traditionnelle. A cela s'ajoute une pratique qui devient aujourd'hui monnaie courante au Sénégal : la médiation par le sport.

Néanmoins, en dépit de tous ces efforts, les campagnes environnementales ne mobilisent pas véritablement les citoyens à long terme.

sommaire suivant