WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'organisation collaborative de la prévision de transport en bretagne

( Télécharger le fichier original )
par Yassir KOURIRI
Université de Rennes I - Master Logistique 2005
  

sommaire suivant

Faculté des sciences économiques

MASTER LOGISTIQUE

Organisation collaborative de la prévision de transport dans l`industrie agroalimentaire en Bretagne.

Mémoire de stage de fin d'études

Présenté par : Yassir KOURIRI

Encadré par : Mme Sabrina HAMMICHE

Tuteur de stage : M. Jacques NEFUSSI

Année universitaire 2005-2006

SOMMAIRE

INTRODUCTION 1

PARTIE I : ENJEUX DU TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN BRETAGNE

I. Le contexte géographique et économique, du transport des produits alimentaires en bretagne. 4

1.1) Le contexte géographique de la Bretagne et son impact sur le transport des produits alimentaires. 4

1.2) Le contexte économique 5

a) Le poids de l'industrie agroalimentaire dans l'économie bretonne et son impact sur le transport. 5

b) Les coûts de transport des produits nécessitant un transport sous température dirigée dans l'industrie agroalimentaire 7

II. Analyse du transport sous température dirigée en Bretagne 8

2.1) Le transport sous température dirigée 8

a) Définition 8

b) Les différentes formes du transport sous température dirigée 9

c) La nature des produits transportés 9

2.2) Le marché du transport sous température dirigée en Bretagne 11

a) La demande sur la marché 12

b) L'offre sur le marché 12

c) Les contraintes du marché du transport sous température dirigée. 14

2.3) La nature des relations logistiques entre les IAA et les GMS et leurs impacts sur le transport sous température dirigée. 16

a) L'organisation logistique de la grande distribution et le transport sous température dirigée. 17

b) L'application du concept Juste-à-Temps et ses retombés sur le transport sous température dirigée. 18

c) L'impact sur la relation IAA-GMS sur le transport sous température dirigée 19

Partie II : L'introduction de la démarche collaborative entre chargeurs et transporteurs : une nouvelle forme pour générer des gains mutuels

III. Genèse d'un projet collectif de l'ABEA pour la mise en place de « la charte pour le transport collaboratif en Bretagne » 22

1.1) Présentation de l'ABEA Association bretonne des entreprises agroalimentaire 22

a) Création de l'ABEA 22

b) Priorité de l'ABEA 23

c) Actions engagées en 2005 24

1.2) La collaboration interentreprises en logistique 24

a) Définition 24

b) Les objectifs de la collaboration en logistique 25

c) Les différentes formes de collaboration en logistique 27

1.3) Vers la charte pour le transport collaboratif en Bretagne 29

a) Genèse de la charte pour un transport collaboratif en Bretagne 29

b) Présentation de la charte pour un transport collaboratif en Bretagne ainsi que ses objectifs 32

c) La charte pour un transport collaboratif dans les processus de collaboration interentreprises en logistique 33

d) Les actions menées par la commission dans le cadre de la charte 34

IV. Contexte et objectif du stage 35

2.1) Etats des lieux sur l'avancement du projet 35

a) Le kit de prévision de transport 35

2.2) La problématique du stage 36

a) Les objectifs du stage 36

b) La constitution du groupe de travail 37

2.3) La planification de la mission 38

PARTIE III : LE DEVELOPPEMENT DE LA PREVISION DE TRANSPORT DANS LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES

I. La problématique de la mise en place de la prévision de transport 41

2.1) De la prévision à la prévision de transport 41

a) Définition de la prévision 41

b) De la prévision à la prévision de transport 42

2.2) La nature des prévisions recherchées 42

a) Une prévision en poids, en nombre de colis ou en nombre de palettes 43

b) Une prévision en dixième de palettes. 45

c) La fiabilité des prévisions 46

2.3) Les difficultés de la mise en oeuvre de la prévision de transport 47

a) La disponibilité des informations historiques 47

b) Le problème de la diversité des clients 48

c) La traduction du poids ou nombre de colis en nombre de palettes 49

II. L'élaboration d'une méthodologie de prévision et sa mise en place dans l'esprit des entreprises 51

2.1) Les études statistiques préalables à l'application d'un modèle de prévision 51

a) L'analyse des informations historiques des expéditions 51

b) L'analyse la saisonnalité et de la tendance du transport 54

2.2) Présentation de quelques modèles de prévision et leur application dans le cadre de la prévision de transport. 55

a) La méthode du lissage exponentiel 55

b) La moyenne mobile 56

2.3) La méthode approprié pour la prévision de transport dans l'industrie agroalimentaire. 56

a) L'intérêt d'application de chacune des méthodes de prévision 56

b) Le contexte du transport agroalimentaire 57

c) La méthode appropriée pour la prévision de transport. 58

III. La création d'un outil de prévision de transport adapté aux besoins des entreprises. 60

3.1) Présentation de l'outil Excel et son utilisation 60

a) Les coefficients événementiels. 60

b) Le fichier d'enregistrement permanent 61

c) Le fichier de calcul de prévision 62

d) Le « tunning », annonce de prévision et écart de prévision 63

3.2) Les résultats de la mise en place de la prévision de transport. 65

Conclusion 66

Glossaire 67

Abréviations 67

Références bibliographiques 68

Remerciements

A l'occasion de la présentation de ce travail, Je tiens à remercier sincèrement M. J. NEFUSSI et Mme HAMMICHE pour leurs encadrements.

Je remercie également M. T. BESSE secrétaire général de l'ABEA et Mme A. VALET qui ont témoigné de l'intérêt envers mon travail en étant disponible, ainsi que M. H PITARD pour ses conseils, le temps précieux qu'il ma consacré, et l'aide qu'il m a apporté tout au long de ce travail.

Je tiens à exprimer ma gratitude à tous les responsables des entreprises qui ont participé au projet, pour leurs accueils, leur collaboration et pour le temps précieux qu'ils m'ont consacrés.

Finalement, je remercie tous ceux qui d'une manière ou d'une autre ont apporté quelconque aide dans la réalisation de ce travail.

INTRODUCTION

Aujourd'hui, l'économie est mondialisée et les entreprises développent des marchés sur plusieurs continents. La qualité de la marchandise acheminée, la qualité du service, les délais de livraison, le suivi de la marchandise ; sont des éléments primordiaux que les clients exigent dans un marché de plus en plus concurrentiel.

Pour accompagner ces mutations économiques et pour satisfaire les besoins des clients, la fonction logistique occupe une place prépondérante dans la stratégie des entreprises. Ainsi dans une région purement agricole et à vocation agroalimentaire, excentrée par rapport aux grands centres de consommation tel que la Bretagne, les enjeux à soulever sont beaucoup plus importants.

Le secteur du transport se trouve au milieu de ses enjeux et apparaît clairement comme le secteur clé de l'économie régionale.

En effet, les contraintes liées à l'activité économique bretonne, de part la nature des produits transportés et d'autre part la situation géographique périphérique, (situation qui s'est encore accentuée avec l'arrivée des 10 nouveaux pays dans l'Union Européenne en déplaçant le centre de gravité de l'U.E. vers l'Est) accroissent considérablement les coûts du transport et les temps de parcours.

Les facteurs « temps » et « coût » deviennent des éléments stratégiques dans la recherche de compétitivité régionale et plus particulièrement dans le transport sous température dirigée pour lequel les contraintes liées à la durée de vie des produits et au coût du transport sont beaucoup plus fortes, car avec une production agroalimentaire régionale de faible valeur ajoutée, le prix du km de transport compte.

L'augmentation des coûts énergétiques et l'accroissement des flux nécessitent une évolution profonde des relations entre chargeurs et transporteurs.

C'est dans ce contexte, l'ABEA Association Bretonne des Entreprises Agroalimentaires à pris l'initiative et a élaboré un projet collaboratif dans le but d'amélioration des pratiques pour obtenir une diminution des coûts de transport par le partage des gains de productivité entre chargeurs, constitués par les entreprises agroalimentaires bretonne1(*), et leurs prestataires de transports2(*), constitués principalement par les transporteurs ayant comme activité le transports frigorifique.

Par la signature de « La charte pour le transport collaboratif en Bretagne », les entreprises que ça soit chargeurs ou transporteurs, ont ouvert un nouvel univers de partenariat et de discussions qui se limitaient au paravent à un simple marchandage sur un marché concurrentiel.

Deux thèmes majeurs ont été soulevés lors des premières réunions entre les nouveaux partenaires :

§ La formulation d'une prévision du nombre de palettes à transporter

§ L'amélioration des pratiques de traçabilité des palettes à travers un étiquetage standardisé.

C'est dans cette optique que s'inscrit le projet sur lequel j'ai été amené à travailler durant mon stage de 5 mois au sein des entreprises représentés par l'ABEA et sous l'encadrement du cabinet de conseil : MAD Mission Agro Développement engagé dans les travaux.

Ma mission est donc l'organisation et la mise en place de la prévision de transport dans l'industrie agroalimentaire en Bretagne.

Avant d'aborder la problématique de l'élaboration de la prévision de transport, il est nécessaire, dans un premier temps d'éclaircir les enjeux du transport des produits alimentaires en Bretagne à travers l'analyse du marché du transport sous températures dirigés, ses déterminants ainsi que ses perspectives. Dans un deuxième temps nous allons présenter avec plus de détails le projet collaboratif entre chargeurs et transporteurs, la charte du transport collaboratif ses intervenants, ainsi que mon rôle dans le projet pour déboucher par la suite sur une dernière partie qui soulève l'aspect pratique et la méthodologie adoptée pour la réalisations des objectifs.

* 1 Les entreprises adhérentes de l'ABEA

* 2 80% des transporteurs frigorifiques

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !