WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La dynamique de sécurisation des biens et des personnes dans la ville de Yaoundé par l'action d'une unité spécialisée des forces de sécurité camerounaises : le cas des équipes spéciales d'intervention rapide ( E.S.I.R.)

( Télécharger le fichier original )
par Yves Patrick MBANGUE NKOMBA
Université de Yaoundé II (SOA) - Master professionnel  2008
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SOMMAIRE

SOMMAIRE I

DEDICACE IV

LISTE DES ANNEXES VI

AVERTISSEMENT VII

SIGLES ET ABREVIATIONS VIII

RESUME EXECUTIF X

INTRODUCTION. 1

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE LA POLICE CAMEROUNAISE EN GENERAL, L'UNITE DES E.S.I.R EN PARTICULIER ET LE DEROULEMENT DU STAGE A LA DGSN. 8

CHAPITRE I : LA POLICE CAMEROUNAISE DANS SES MISSIONS REGALIENNES ET LA LUTTE CONTRE L'INSECURITE ET LA GRANDE CRIMINALITE 10

SECTION 1 : LES MISSIONS DE SECURITE DE LA POLICE CAMEROUNAISE. 11

PARAGRAPHE 1 : LES DIRECTIONS IMPLIQUEES DANS LE PROCESSUS SECURITAIRE LIE A LA CRIMINALITE. 12

PARAGRAPHE 2 : LES COMMISSARIATS ET POSTES DE SECURITE PUBLIQUE. 18

SECTION 2 : LES STRUCTURES SPECIALISEES DANS LE PARI DE LA SECURISATION DES BIENS ET DES PERSONNES. 20

PARAGRAPHE 1 : DES UNITES EN DEHORS DES E.S.I.R. 20

PARAGRAPHE 2 : LES E.S.I.R : UNE UNITE D'APPOINT POUR LA LUTTE CONTRE L'INSECURITE GALOPANTE EN MILIEU URBAIN. 23

CHAPITRE II : LE DEROULEMENT DU STAGE 26

SECTION 1 : LA DIFFICILE SOCIALISATION DU STAGIAIRE 27

PARAGRAPHE 1 : DE L'ACCUEIL DU STAGIAIRE... 27

PARAGRAPHE 2 : ... A LA COLLECTE DES INFORMATIONS SUR LES PRATIQUES USUELLES. 31

SECTION 2 : BILAN, OBSTACLES LIÉS AU DÉROULEMENT DU STAGE ET QUELQUES SUGGESTIONS. 32

PARAGRAPHE 1 : LES ACQUIS DU STAGIAIRE. 32

PARAGRAPHE 2 : LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES. 38

DEUXIEME PARTIE : CONTRIBUTION DES E.S.I.R A LA PROTECTION DES BIENS ET DES PERSONNES DE LA VILLE DE YAOUNDE 40

CHAPITRE I : DE LA CONCEPTION DES TECHNIQUES OPERATIONNELLES D'INTERVENTION RAPIDE.... 42

SECTION 1 : LA CONCEPTION DE LA POLICE DE PROXIMITÉ ET LE REPERAGE DES INFRACTIONS CIBLES À REPRIMER. 43

PARAGRAPHE 1 : LA CONCEPTION DE LA POLICE DE PROXIMITE 43

PARAGRAPHE 2 : LA CLASSIFICATION DES INFRACTIONS CONSACRÉES EN MATIÈRE D'ACTES CRIMINELS. 46

SECTION 2 : LE DÉPLOIEMENT OPÉRATIONNEL DES E.S.I.R DANS LA VILLE DE YAOUNDÉ. 50

PARAGRAPHE 1 : LA CONCEPTION THÉORIQUE DU DÉPLOIEMENT PRATIQUE D'ASSAUT SUR LE TERRAIN PAR LES E.S.I.R DE YAOUNDÉ. 50

PARAGRAPHE 2 : LE DISPOSITIF DE FONCTIONNEMENT DES E.S.I.R DE YAOUNDÉ. 52

CHAPITRE II : ... A LA MISE EN OEUVRE DE LA POLITIQUE DE SECURISATION VIABLE, FIABLE ET EFFICACE DES POPULATIONS ET DES BIENS MATERIELS. 56

SECTION1 : LA MISE EN oeUVRE DE LA POLITIQUE DE SÉCURISATION DE LA VILLE DE YAOUNDÉ PAR LES E.S.I.R 57

PARAGRAPHE 1 : LES ESIR DE YAOUNDÉ EN OPRATION : LE MODUS OPERANDI : 117 = POLICE SECOURS !!! 57

PARAGRAPHE 2 : DES INTERVENTIONS SUIVANT LA NORME ET LA DEONTOLOGIE DES FORCES D'INETRVENTION. 59

SECTION 2 : BILAN ET DÉFIS DES E.S.I.R 61

PARAGRAPHE 1 : ESQUISSE DE BILAN DES ACTIVITES DES ESIR DE YAOUNDE 61

PARAGRAPHE 2 : RECOMMANDATIONS POUR UN RENDEMENT EFFICIENT DES E.S.I.R - YAOUNDE. 65

CONCLUSION GENERALE........................................................................70

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 72

ANNEXES................................................................................................76

sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.