WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La fabrication artisanal de briques et conditions socio-économiques des briquetiers a Lubumbashi

( Télécharger le fichier original )
par Emmanuel SIPILA KAHOZI
Université de Lubumbashi - Graduat en sciences économiques et de gestion 2014
  

sommaire suivant

EPIGRAPHE

« Pour tout scientifique toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas de question, il ne peut y avoir de connaissance scientifique. Rien ne va de soi, rien n'est donné. Tout est construit. »

(BACHELARD, 1938, P.14)

DEDICACE

A mon Dieu de la restauration, le bienfaiteur de ma vie ;

A notre génitrice, notre maman chérie MBIYE KALANGA Rita, pour tant d'affection et d'abnégations ;

A notre frère NATHAN et nos soeur : KAHOZI NYEMBO Sarah, MBIYE KALANGA Déborah et KASEKA NYANGA dorcas,

Dont l'amour nous a appris à grandir !!!

A nos parents, frères ainsi que soeur : DUGA jacques, KASEKA mimi, MUSAMPA DUGA meschac, DUGA achitophel, béni, ephrah et martin DUGA, pour la parole donnée et tous les conseils ainsi que sacrifices consentis à notre égard jusqu'à ce jour ;

A nos belles soeurs ;

A tous nos oncles et tantes ;

A tous nos cousins et cousines ;

A tous nos neveux et nièces ;

A nos défunts grand-père et grand-mère : MALILO KAHOZI Stéphane et NYANGA KASEKA Laurentine, que nous portons toujours dans nos coeurs malgré la vie qui nous a séparer.

Nos remerciements s'adressent également à papa Joseph NDAY, frère Alain NGANDU, FABRICE pour l'aide financière, morale et leurs encouragements.

Nous dédions ce travail.

SIPILA KAHOZI Emmanuel

AVANT-PROPOS

Le devoir et les convenances nous imposent d'amorcer notre étude par l'expression d'un sentiment de reconnaissance envers le Chef de travaux MUZUNGU pour avoir daigné entourer de ses bonnes directives.

Nous profitons de cette opportunité pour remercier ceux qui, d'une manière ou d'une autre se trouveront inclus dans ce travail par leurs conseils, contributions intellectuelles, matérielles, de recevoir de note de gratitude pour leurs sacrifices et sueurs qu'ils ont pu endurer pour l'enrichissement de plusieurs.

Nous exprimons encore nos profondes gratitudes envers toutes les personnes qui de près ou de loin, nous ont aidés d'une manière ou d'une autre : Assistant LENGANKOY, DJETA KIKUNI Victor, TSHIYAMU DIBWE moïse, KISABA LUMBWE Timothée, KALONJI MWAMBA Erick, Patrick encadreur, frère Trésor.

Ceux qui n'ont pas vu leurs noms, qu'ils ne se sentent pas négligés ou oubliés, non nous sommes de coeurs avec eux.

SIPILA KAHOZI Emmanuel

TABLE DES MATIERES

EPIGRAPHE ERREUR ! SIGNET NON DÉFINI.

DEDICACE II

AVANT-PROPOS III

TABLE DES MATIERES IV

INTRODUCTION GENERALE 1

1. ETAT DE LA QUESTION 1

2. PROBLEMATIQUE 2

3. HYPOTHESES 3

4. METHODES ET TECHNIQUES DE RECHERCHE 4

4.1 METHODES DE RECHERCHE 4

4.1.1 Méthode inductive 4

4.12 Méthode comparative 4

4.1.3 Méthode analytique 4

4.14 Méthode historique 4

4.1.5 Méthode descriptive 5

4.2 TECHNIQUES DE RECHERCHE 5

4.2.1 La technique documentaire 5

4.2.2 Technique d'interview libre et entretiens 5

5. CHOIX ET INTERET DU SUJET 6

5.1 Raison du sujet 6

5.2 Intérêt du sujet 6

6. DELIMITATION DU TRAVAIL 6

7. SUBDIVISION DU TRAVAIL 7

CHAPITRE 1 : GENERALITES 8

1.1 INTRODUCTION 8

1.2 HISTORIQUE DE LA FABRICATION DE BRIQUES 8

1.3 TYPOLOGIE ET DIFFERENTE FABRICATION DE BRIQUES 9

1.3.1 TYPOLOGIE DE BRIQUES 9

1.3.2 TYPE DE FABRICATION DE BRIQUES 9

SECTION 1: DEFINITION DES CONCEPTS 11

1.1 LES CONCEPTS GENERAUX 11

A. BRIQUE 11

B. FABRICATION MODERNE DES BRIQUES 11

D. DEBOISER 12

E. CHOMAGE 12

F. CRISE ECONOMIQUE 12

G. IMPACT 12

H. CRISE 13

1.2.2 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX 13

A. FABRICATION ARTISANALE DE BRIQUES 13

B. CONDITION SOCIO-ECONOMIQUE 13

C. REVENU 13

D. SECTEUR INFORMEL 13

E. POLITIQUE D'EMPLOI 14

F. MENAGE 14

G. ECONOMIE 14

H. POUVOIR PUBLIC 14

I. INCIDENCE 14

SECTION 2 : PRESENTATION DU CHAMP EMPIRIQUE 15

CHAPITRE 2 : CADRE THEORIQUE 18

SECTION 1 : NOTION DE L'ECONOMIE INFORMELLE 18

1.1 ORIGINE DE L'ECONOMIE INFORMELLE 18

1.2 ASPECT DEFINNITIONNEL DU SECTEUR INFORMEL 19

1.3 CARACTERISTIQUE DU SECTEUR INFORMEL. 20

A. L'HETEROGENEITE. 20

B. LA VULNERABILITE 21

C. UNE POPULATION PRINCIPALEMENT JEUNE, FEMININE, MIGRANTE ET EN CHOMAGE. 21

1.4 IMPORTANCE DU SECTEUR INFORMEL 22

1. LE SECTEUR PRIMAIRE 23

2. LE SECTEUR SECONDAIRE 23

3. LE SECTEUR TERTIAIRE. 24

1.5.2 L'ARTISANAT DU SECTEUR INFORMEL DANS LA VILLE DE LUBUMBASHI. 24

1.6 CAUSE DE LA PROLIFERATION DU SECTEUR INFORMEL ET SES CONSEQUENCES. 25

2. L'INAPPLICATION DES LOI REGISSANT LE COMMERCE. 25

1.6.2 LES CONSEQUENCES DES ACTIVITES DU SECTEUR INFORMEL. 25

CHAPITRE 3 : LA FABRICATION ARTISANALE DE BRIQUES ET CONDITIONS SOCIO-ECONOMIQUES DES BRIQUETIERS 27

3.1 ETUDE DE LA FABRICATION ARTISANALE DES BRIQUES 27

3.1.1 SITUATION ECONOMIQUE DES BRIQUETIERS 27

3.1.2 CONDITION SOCIALE DES BRIQUETIERS DE LA VILLE DE LUBUMBASHI. 28

3.2 PRESENTATION DES RESULTATS SUR BASE DES DONNEES RECOLTEESLORS DE NOTRE ENQUETE 29

INTERPRETATION DES RESULTATS 29

3.3 INTERPRETATION GENERALE 35

3.4 SUGGESTIONS 36

CONCLUSION GENERALE 37

BIBLIOGRAPHIE 38

ANNEXES 39

sommaire suivant