WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion des risques de taux d'intérêt et de change par l'approche ALM: Le cas de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)


par Arouna Soro
CESAG - Master en Banque et Finance 2006
  

sommaire suivant

LA GESTION DES RISQUES DE TAUX D'INTERET ET DE CHANGE PAR L'APPROCHE ALM
LE CAS DE LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE
DEVELOPPEMENT (BOAD
)

Mémoire Professionnel

MASTERE EN BANQUE ET FINANCE/MBA IN BANKING AND FINANCE

M. Arouna SORO

4ème Promotion

Maîtres de stage

M. Ousmane SOW

Responsable de la Division de la Comptabilité des Prêts

Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Lomé, Togo

M. Gilles MORISSON
Responsable du Pôle Afrique Sub-Saharienne + Bulgarie + Roumanie
Institut Bancaire et Financier International (IBFI) / Banque de France

Directeur de Mémoire

M. Jean DERMINE

Professeur de Banque et Finance

INSEAD, Fontainebleau, France

SOMMAIRE

SOMMAIRE i

PREAMBULE ii

REMERCIEMENTS iii

NOTE DE SYNTHESE v

ABSTRACT xi

INTRODUCTION 1

Première partie : CADRE THEORIQUE DE LA GESTION DES RISQUES
DE TAUX D'INTERET ET DE CHANGE PAR L'APPROCHE ALM
4

Chapitre 1 : GENERALITES SUR LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) 5

1.1/- Présentation De La BOAD 6

1.2/- Activités Et Interventions De La BOAD 8

1.3/- Présentation De La DGR 9

Chapitre 2 : GENERALITES SUR L'ALM ET LES RISQUES BANCAIRES 11

2.1/- Généralités Sur L'ALM 12

2.2/- Généralités Sur Le Risque Et Nécessité De Sa Gestion 14

2.3/- Typologie Des Risques Bancaires 18

Chapitre 3 : LA MESURE DES RISQUES DE TAUX D'INTERET ET DE CHANGE 28

3.1/- La Mesure Du Risque De Taux D'intérêt 29

3.2/- La mesure du risque de change 40

Chapitre 4 : LA GESTION DES RISQUES DE TAUX D'INTERET ET DE CHANGE 44

4.1/- La Gestion Du Risque De Taux D'intérêt 45

4.2/- La Gestion Du Risque De Change 46

4.3/- La Limitation Des Risques Ou Seuils D'intervention 47

Deuxième partie : LA GESTION EFFECTIVE DES RISQUES DE TAUX D'INTERET
ET DE CHANGE PAR L'APPROCHE ALM A LA BOAD
48

Chapitre 5 : DESCRIPTION DU DISPOSITIF DE GESTION DES RISQUES DE TAUX
D'INTERET ET DE CHANGE DE LA BOAD
49

5.1/- Contexte De L'introduction De L'ALM A La BOAD 50

5.2/- Le Comité De Gestion Actif/Passif (Comité ALM) 50

5.3/- Le Système D'information Alimentant L'outil De Gestion Actif/Passif 52

5.4/- Les risques de taux d'intérêt et de change de la BOAD 55

5.5/- L'allocation Des Fonds Propres 58

5.6/- La Tarification : taux de référence et taux emprunteur 58

Chapitre 6 : FORCES ET FAIBLESSES DU DISPOSITIF DE GESTION DES RISQUES
DE TAUX D'INTERET ET DE CHANGE DE LA BOAD
60

6.1/- Les Forces Du Dispositif ALM 61

6.2/- Les Faiblesses Du Dispositif ALM 62

Chapitre 7 : LA MESURE DE VALEUR DU RISQUE DE TAUX D'INTERET DE LA BOAD 66

7.1/- Utilité De La Mesure De Valeur Du Risque De Taux D'intérêt 67

7.2/- Application De La Méthode 68

7.3/- Durations Et Sensibilité Des Fonds Propres 71

7.4/- Calcul De La VAN Et Sa Sensibilité 75

7.5/- Synthèse Des Résultats 77

7.6/- Que faire de ces résultats ? 78

7.7/- Limites De L'étude 79

Chapitre 8 : RECOMMANDATIONS 81

8.1/- La Gestion Actif/Passif 82

8.2/- Le Séjour Du Stagiaire Au Sein De La BOAD 84

CONCLUSION GENERALE 85

ANNEXES I

BIBLIOGRAPHIE VII

LISTES DES TABLEAUX ET FIGURES X

LISTE DES SIGLES ET ACRONYMES XI

TABLE DES MATIERES XII

PREAMBULE

Le Mastère en Banque et Finance (MBA in Banking and Finance) du Centre Africain d'Etudes Supérieures de Gestion (CESAG) est l'un des diplômes de troisième cycle de cette école sise à Dakar (Sénégal).

Mais le Mastère en Banque et Finance (MBF) a la particularité d'être l'unique diplôme en son genre en Afrique au regard de la qualité de ses enseignements, de la notoriété et des origines diverses de ses enseignants. Ces derniers proviennent d'universités et d'écoles prestigieuses d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Afrique ou bien, sont des professionnels en activité dans des institutions ou entreprises internationales ou sous régionales. A cela viennent s'ajouter la qualité de son outil didactique et pédagogique et l'image de marque de ses partenaires ou bailleurs de fonds notamment l'African Capacity Building Foundation (ACBF), la Banque de France, la BCEAO, New York University, la Banque Mondiale et l'Union Européenne, l'INSEAD Fontainebleau, l'Université de Paris-Dauphine, la Banque des Règlements Internationaux (BRI).

L'admission au programme MBF se fait après un concours très sélectif ouvert à tous les pays africains. Le diplôme n'est délivré qu'après la phase des cours théoriques et le stage en entreprise. Ce stage est sanctionné par un rapport de stage et un mémoire professionnel.

C'est ainsi que nous avons choisi d'effectuer notre stage à la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et précisément à la Division de la Gestion des Risques (DGR) elle même rattachée à la Direction de la Gestion des Engagements et des Risques (DGER). Notre choix de la BOAD, comme lieu de stage a été motivé par le fait de son rayonnement international, de son dynamisme et de son caractère unique dans la zone Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Notre stage a duré deux (2) mois et précisément du 25 Juillet au 25 Septembre 2005. Nous avons en outre effectué deux (2) autres mois et demi (du 03 Octobre au 15 Décembre 2005) de stage à l'Institut Bancaire et Financier International (IBFI) de la Banque de France. C'est là que nous avons, entre autres activités, achevé la rédaction du présent document en guise de mémoire professionnel. Il porte sur « la gestion des risques de taux d'intérêt et de change par l'approche ALM, le cas de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ».

sommaire suivant