WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une institution culturelle dans le champ de la professionnalisation d'acteurs culturels : le Palais de Tokyo et son projet de Licence en apprentissage médiateur jeune public

( Télécharger le fichier original )
par Vincent Gicquel
Université Paris XII, Faculté des Sciences de l'éducation et des sciences sociales - Master professionnel Sciences de la sociéte, mention Travail, Education, Formation, spécialité Conduite de projets et management 2006
  

sommaire suivant

Vincent GICQUEL

UNE INSTITUTION CULTURELLE

DANS LE CHAMP DE LA PROFESSIONNALISATION

D'ACTEURS CULTURELS

Université Paris XII Val de Marne

UFR- Sciences de l'Education et Sciences Sociales

Master professionnel Travail, Education, Formation

Spécialité Conduite de projets et management des organisations

Parcours Conduite de projets et ingénierie de formation

Année 2006-2007

Vincent GICQUEL

UNE INSTITUTION CULTURELLE

DANS LE CHAMP DE LA PROFESSIONNALISATION

D'ACTEURS CULTURELS :

le Palais de Tokyo et son projet de Licence

en apprentissage médiateur jeune public

Je remercie pour leur aide et leur soutien:

Monsieur Marc-Olivier Wahler, directeur du Palais de Tokyo

Madame Marie-Claude Vitoux, administrateur

Monsieur Tanguy Pelletier, responsable du Service jeune public

Madame Sumiko Oe Gottini, coordinateur général

Mademoiselle Aurélie Lesous, assistante coordinateur général

SOMMAIRE

LETTRE DE MISSION 3

INTRODUCTION 4

1/ ÉTAT DES LIEUX 6

1.1 Présentation du Palais de Tokyo 6

1.1.1 ADN du Palais de Tokyo 6

1.1.2 Histoire du Palais de Tokyo 7

1.1.3 Le Palais de Tokyo, un lieu d'émergence pour l'art contemporain 8

1.1.4 Fonctionnement interne du Palais de Tokyo 9

1.2 L'éducation aux arts et à la culture 11

1.2.1 La démarche du Palais de Tokyo 11

1.2.1.1 La médiation culturelle au Palais de Tokyo 11

1.2.1.2 Le Palais de Tokyo et les publics scolaires 12

1.2.1.3 Les activités jeune public du Palais de Tokyo 13

1.2.2 Bilan des politiques culturelles en termes d'éducation artistique et culturelle 14

1.2.2.1 Les politiques de démocratisation culturelle 14

1.2.2.2 Les jeunes publics dans les institutions culturelles 15

1.2.2.3 Les actions politiques envers les jeunes publics 16

1.2.2.4 Le bilan contrasté des politiques culturelles 17

1.2.2.5 L'éducation artistique et culturelle : un problème de méthode et de formation ? 18

1.3 Le modèle des formations universitaires formant à la médiation culturelle : un modèle en crise ? 19

1.3.1 Les formations formant à la médiation culturelle 19

1.3.2 Des formations du supérieur ne répondant pas aux besoins des entreprises et des institutions culturelles 21

1.3.3 Des formations universitaires peu professionnalisantes pour les étudiants 22

1.4 Une institution culturelle se lançant dans la formation d'acteurs culturels 25

1.4.1 Le projet de Licence médiateur jeune public du Palais de Tokyo 25

1.4.1.1 Origine du projet 25

1.4.1.2 Une expérience réussie de formation : le Pavillon 27

1.4.2 Le choix d'un nouveau modèle de formation pour le supérieur : l'apprentissage 28

1.4.2.1 Définition 28

1.4.2.2 L'apprentissage, un outil d'insertion professionnel performant ? 29

1.4.2.3 L'apprentissage dans le tertiaire 30

1.4.2.4 L'apprentissage dans le supérieur 30

1.4.2.5 L'apprentissage dans les formations en médiation culturelle 31

1.4.2.6 Des entreprises favorables à l'apprentissage ? 31

1.4.2.7 Des jeunes favorables à l'apprentissage ? 32

1.4.3 Forme finale du projet de formation 33

2/ ANALYSE 36

2.1 Le Palais de Tokyo, une institution culturelle dans une démarche professionnalisante ? 36

2.1.1 Une institution se lançant dans la professionnalisation de la médiation culturelle jeune public ? 36

2.1.1.1 Métier ou profession ? 36

2.1.1.2 La médiation jeune public : un métier ou une profession ? 37

2.1.1.3 Le Palais de Tokyo, une institution oeuvrant pour la professionnalisation de la médiation culturelle ? 38

2.1.2 L'alternance choisie par le Palais de Tokyo, un outil de la professionnalisation de la médiation culturelle jeune public ? 41

2.1.3 Une formation permettant de construire des compétences ? 44

2.1.3.1 Professionnalisation et compétences 44

2.1.3.2 Un espace de construction des compétences ? 46

2.1.3.3 Un apprentissage expérientiel ? 47

2.2 La nécessité d'adopter les outils la « démarche compétences » ? 51

2.2.1 Contexte d'apparition de la démarche compétences 51

2.2.2 Définition de la démarche compétences 53

2.2.3 Une démarche compétences se développant dans l'éducation 54

2.3 Compétence du Palais de Tokyo à se lancer dans la professionnalisation d'acteurs de la médiation culturelle ? 55

2.3.1 Le Palais de Tokyo, un lieu d'innovation en matière de médiation culturelle jeune public 55

2.3.1.1 Le Palais de Tokyo, une institution disposant d'un savoir-faire en termes de médiation culturelle jeune public 55

2.3.1.2 Quelle légitimité par rapport aux organismes de formations traditionnels comme les universités et les écoles ? 56

2.3.2 Une institution inexpérimentée dans le domaine de la formation 57

2.3.2.1 Des moyens humains suffisants ? 57

2.3.2.2 Le Palais de Tokyo, une « organisation apprenante » ? 57

3/ PROPOSITIONS ET PROJETS 61

3.1 Une Professionnalisation nécessitant d'adopter les outils de la démarche compétences 61

3.1.1 Adapter la démarche compétences au projet de formation 61

3.1.1.1 L'organisation des référentiels 61

3.1.1.2 Méthode de recueil et d'analyse des données 62

3.1.1.3 Exhaustivité, stéréotypie : un équilibre nécessaire 65

3.1.2 La construction des référentiels du métier de médiateur jeune public 66

3.1.2.1 Consulter les entreprises ? 66

3.1.2.2 Le recueil des données 67

3.1.2.3 Le référentiel d'activités 68

3.1.2.4 Le référentiel de compétences 70

3.1.2.5 Le référentiel de formation 72

3.1.2.6 Profil professionnel visé 76

3.2 Comment favoriser la construction des compétences ? 78

3.2.1 Agir sur les trois pôles de la compétence : savoir agir, vouloir agir, pouvoir agir 78

3.2.2 Rendre le cycle de construction des compétences effectif 79

3.2.3 Rendre l'apprentissage expérientiel efficient 81

3.3 Travailler avec les entreprises d'accueil 82

3.3.1 Construire un parcours formateur avec l'entreprise 82

3.3.2 Le tutorat 85

3.3.2.1 Champ et contenu 85

3.3.2.2 Les modalités de fonctionnement du tutorat 86

3.3.2.3 Les effets du tutorat 88

3.3.2.4 Les limites du tutorat 89

3.3.3 Développer des situations de travail apprenantes 90

CONCLUSION 93

GLOSSAIRE 94

BIBLIOGRAPHIE 95

SITOGRAPHIE 96

ANNEXES 97

LETTRE DE MISSION

Palais de Tokyo, site de création contemporaine

Les noms et qualités des tuteurs :

Sumiko Oe Gottini, coordinateur général assisté de Aurélie Lesous.

Tanguy Pelletier, responsable du service Jeune public.

La période de stage : Du 15 janvier 2007 au 31 juillet 2007 (en alternance du 15 janvier au 30 juin puis à temps plein du 30 juin au 30 octobre).

Mission du stage :

Participation à la mise en place de l'Unité de Formation par Apprentissage Médiation Jeune Public

Description des missions confiées au stagiaire (projet transversal):

· Coordination générale :

-Participation à la préfiguration de l'Unité de Formation par Apprentissage Médiation Jeune Public

-Apports et recherches méthodologiques en ingénierie de formation

-Mise en place des outils d'accompagnements et d'accueils des apprentis

· Service jeune public :

- Recherches documentaires en art contemporain et constitution des dossiers partagés nécessaires à l'élaboration des activités à destination des publics.

- Rédaction des comptes-rendus des sessions de travail liées au plan de développement du service.

- Accompagnement, animation et encadrement ponctuel du jeune public dans sa découverte du site de création contemporaine.

- Participation à l'élaboration de la programmation à destination du jeune public

sommaire suivant