WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effet de la durée de compétition des mauvaises herbes sur la culture du poivron (Capsicum annuum)


par Josué CANDY
Université Notre Dame d'Haïti - Ingénieur - Agronome 2006
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Université Notre Dame d'Haïti

(UNDH)

UDERS des Cayes

Faculté d'Agronomie

Effet de la durée de compétition des mauvaises herbes sur la culture du poivron (Capsicum annuum)

Mémoire présenté Par CANDY Josué en vue

de l'obtention du diplôme d'Ingénieur Agronome.

Option : Production Agricole et Transformation des denrées.

Conseiller Scientifique : Professeur Jean - Bonhomme EDOUARD Ing- Agronome

Année universitaire 2001- 2006

Effet de la durée de compétition des mauvaises herbes sur la culture du poivron (Capsicum annuum).

Mai 2008

Table des matières

RESUME

CHAPITRE I 1

INTRODUCTION 1

1.1 Problématiques 1

1.2 Objectif général 2

1.3 Objectifs spécifiques 3

1.4 Hypothèse 3

1.5 Limitation de l'étude 3

1.6 Intérêt de l'étude 3

CHAPITRE II 5

REVUE LITTERATURE 5

2.1 Origine et distribution géographique du poivron 5

2.2 Systématique du poivron 5

2.3 Composition alimentaire du poivron 5

2.4 Ecologie du poivron 6

2.4.1. Lumière 6

2.4.2. Température 6

2.4.3. Type de sol 6

2.4.4. Besoin en eau du poivron 6

2.5 Propagation du poivron 7

2.5.1. Préparation de sol 7

2.5.2. Distance de transplantation 7

2.6. Entretien 8

2.6.1. Fertilisation du poivron 8

2.6.2. Méthodes de Contrôle des mauvaises herbes 8

2.6.2.1. Méthode indirecte de contrôle des mauvaises herbes 9

2.6.2.2. Méthode directe de contrôle des mauvaises herbes. 11

2.6.3. Irrigation 13

2.7. Insectes et maladies du poivron 14

2.7.1. Insectes 14

2.7.2. Maladies 15

2.7.1.1. Les maladies fongiques 15

2.7.1.2. Maladies physiologiques 17

2.7.1.3. Maladie bactérienne 18

2.7.1.4. Maladies virales 18

2.8. Récolte 19

CHAPITRE III 20

METHODOLOGIE 20

3.1. Présentation de la zone expérimentale 20

3.1.1. Climat 20

3.1.2.1. Température (Tx) 20

3.1.2.2. Pluviométrie (Px) 21

3.1.2.3. Evapo- transpiration (ETP) 21

3.1.2. Sol 21

3.2. Matériels 22

3.2.1. Matériels utilisés pour l'implantation de l'essai 22

3.2.2. Dispositif expérimental 22

a. Traitements 22

b. Croquis du dispositif expérimental 23

c. Variables 24

3.2.3. Matériels chimiques utilisés 24

3.2.4. Matériel végétal utilisé 25

3.3. Méthode 26

3.3.1. Mise en place de la pépinière 26

3.3.2. Conduite en pépinière 26

3.3.3. Préparation du sol 26

3.3.4. Mise en place de l'essai 27

3.3.4.1. Transplantation 27

3.3.4.2. Entretien 27

3.3.4.2.1. Fertilisation 27

3.3.4.2.2. Arrosage 27

3.3.4.2.3. Soins phytosanitaires 28

3.3.5. Variables évaluées 28

3.3.6. Collecte des données 29

3.3.7. Analyse statistique et méthode de comparaison des données 31

CHAPITRE IV 32

RESULTATS ET ANALYSES 32

4. 1 Variables mesurées 32

4.1.1 Rendements 32

4.1.1.1 Rendement total (t/ha) 32

4.1.1.2 Rendements exportables (t/ha) 35

4.1.2 Nombre de fruits par plante 37

4.1.3 La dimension (hauteur) des plantes par traitement (cm) 39

4.1.4 Nombre de ramifications par plante 41

4.1.5 Incidences de maladies 43

4.1.6 Densité de mauvaise herbe par m2 45

4. 2 Calcul et Analyse économique 47

4. 3 Variables observées 50

4.3. 1 Type de mauvaises herbes 50

4.3. 2 Les maladies rencontrées 51

4.3. 3 Types d'insectes et principaux problèmes causés 53

CHAPITRE V 54

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 54

5.1. Conclusion 54

5.2. Recommandations 56

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 57

ANNEXES

LISTE DES TABLEAUX

Tableau I : ETP, pluviométrie et température moyenne en mm dans l'aire de l'expérience.

Tableau II : Matériels chimiques utilisés.

Tableau III. : Description du matériel végétal utilisé.

Tableau IV : Analyse de variance des rendements totaux en T/ha.

Tableau V : Comparaison des moyennes des traitements par le test lsd.

Tableau VI : Analyse de variance des rendements exportables en T/ha.

Tableau VII : Comparaison des moyennes des traitements par le test lsd.

Tableau VIII : Analyse de variance du nombre de fruits par plante.

Tableau IX : Comparaison des moyennes du nombre de fruits par plante.

Tableau X : Analyse de variance de la hauteur des plantes par traitement.

Tableau XI : Comparaison des moyennes de la hauteur de la plante (cm).

Tableau XII : Analyse de variance du nombre de ramifications par plante.

Tableau XIII : Comparaison des moyennes du nombre de ramifications par plante.

Tableau XIV : Analyse de variance des incidences de maladies (%).

Tableau XV : Comparaison de l'incidence moyenne de maladies (%).

Tableau XVI : Analyse de la variance de la densité des mauvaises herbes par m2.

Tableau XVII : Comparaison des moyennes de la densité des mauvaises herbes par m2.

Tableau XVIII : Charge d'exploitation relative aux opérations de sarclage pour un hectare.

Tableau XIX. Evolution du produit brut et de la valeur de la production.

Tableau XX : Noms vulgaires, scientifiques et familles des mauvaises herbes les plus abondantes.

Tableau XXI : Types et incidences de maladies observées.

Tableau XXII : Types et dégâts causés par les insectes.

LISTE DES FIGURES

Figure 1. Croquis du dispositif expérimental.

Figure 2. Evolution du rendement total (t/ha) sous l`effet de la durée de compétition.

Figure 3. Evolution du rendement exportable (t/ha) sous l'effet de la durée de compétition.

Figure 4. Effet des mauvaises herbes sur le nombre de fruits par plante.

Figure 5. Evolution de la hauteur (cm) moyenne des plantes par Traitement sous l'effet des mauvaises herbes.

Figure 6. Effet des mauvaises herbes sur le nombre de ramification par plante.

Figure 7. Evolution de l'incidence de maladies moyennes (%) sous l'effet des mauvaises herbes.

Figure 8. Evolution de la densité des mauvaises herbes par m2 à travers le temps.

Figure 9. Relation entre valeur ajoutée et charge d'exploitation relative aux opérations de sarclage.

LISTE DES SIGLES ET DES ABREVIATIONS

cm : Centimètre

FAO : Food and Agricultural Organization of the United Nations

Kg : Kilogramme

MARNDR : Ministère de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du

Développement Rural

m : Mètre

mm : Millimètre

Prob : Probabilité

ETP : Evapo- Transpiration

T x : Température

Px : Pluviométrie

T/ ha : Tonne par hectare

ddl : Degré de liberté

S : Significatif

NS : Non Significatif

T (0,1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,8) : Traitement

lsd : La plus petite différence significative

pH : Potentiel Hydrogène

mq : milli- équivalent

Gdes : gourdes

DEDICACES

Ce mémoire est dédié :

A ma mère Marie Syliane CLERMOMT.

A mes oncles Révérend Jeff Stéphane CLERMONT, Jean François CLERMONT, Stéphane Lumane CLERMONT.

A mes tantes Christina CLERMONT, Célène CLERMONT, Ertha Claude CLERMONT et Amela CLERMONT.

A mes amis Dadaille RAYMOND, Pierre Richard MORIN, Willermide PELTROP.

REMERCIEMENTS

La réalisation de cette étude n'aurait été possible sans le soutien technique et matériel de nombreuses personnes. Ainsi, j'exprime ma plus profonde gratitude.

Ø A Dieu, le grand architecte de l'univers, qui m'a donné l'intelligence pour y parvenir à boucler avec succès ce cycle d'étude.

Ø A mon conseiller scientifique le professeur Ing-Agr Jean -Bonhomme EDOUARD pour ses justes remarques et ses apports méthodologiques dans l'élaboration de ce travail.

Ø Au corps professoral de la faculté de l'UNDH en particulier aux professeurs Ing-Agr Pierre Annonce PRESULME, Ludger Jean SIMON pour les calculs statistiques et Abel BERNARD pour leurs recommandations.

Ø A mes amis (es) Louise Pascale TOYO, Anne-Shella SAINT-FORT, Féguens BELLE et Edna Lamercie FORESTAL pour leur support moral et leur aide.

Ø A tous mes camarades de la promotion << Jacques ROUMAIN, (One love) 2001-2006 >> qui m'ont supporté pendant ces cinq ans d'études, en particulier Gérald Pierre MOISE, Mario MARTIN, Guerdelie ANTOINE, Robenson D.T ARISMAT, Frantzou Jean LORSEME, Rose Elvie MARTIN, Jean Gardy LOUIS et Claude Worley Hunny DOMINIQUE.

Ø Enfin à tous ceux qui ont contribué d'une façon ou d'une autre à mes études et à la réalisation de ce travail, tous trouveront ici l'expression de ma très profonde gratitude.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy