WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Agriculture et croissance économique au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Hervé BELLA
Institut Sous-régional de Statistique et d'Economie Appliquée (ISSEA) - Ingénieur d'Application de la Statistique 2009
  

sommaire suivant

Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale

(CEMAC)

(ISSEA)

Organisation Internationale

B.P: 294 Yaoundé (République du Cameroun) ; Tél.: +237 22 22 01 34 ; Fax: +237 22 22 95 21.

Email : isseacemac@yahoo.fr

MÉMOIRE DE FIN DE FORMATION

AGRICULTURE ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE AU CAMEROUN

Rédigé en vue de l'obtention du diplôme d'Ingénieur d'Application de la Statistique.

Rédigé par :

BELLA Hervé, Élève Ingénieur d'Application de la Statistique, quatrième année

Soutenu le 15 juin 2009 devant le jury composé de :

Dr. Emmanuel DOUYA :

Président

Dr. Achille JAZA FOLEFACK :

Examinateur

M. Jeannot NGBANZA :

Directeur de mémoire

Année scolaire 2008/2009

DÉDICACE

À mes parents MEKANDA Zénon et BELLA Élise.

REMERCIEMENTS

La sagesse africaine nous apprend qu'il est plus aisé à un homme de grimper sur un arbre avec ses deux bras qu'avec un seul. Ceci revient à dire que dans le cadre d'un travail intellectuel, une seule tête fut-elle celle d'un érudit ne peut le mener à terme toute seule. Cette recherche a bénéficié des conseils scientifiques des uns, de l'appui moral et du soutien financier des autres. Dans l'impossibilité de les citer tous, nous adressons nos remerciements particulièrement à :

· M. NGBANZA Jeannot, enseignant permanent à l'ISSEA, pour avoir dirigé ce travail ;

· tout le corps enseignant de l'ISSEA pour les enseignements prodigués tout au long de notre formation ;

· M. DOUYA Emmanuel et Dr JAZA FOLEFACK Achille, membres du jury de soutenance, qui de par leurs remarques et suggestions ont permis d'améliorer la qualité de ce travail ;

· nos parents MEKANDA Zénon et BELLA Élise pour l'appui moral, matériel et financier dont nous avons toujours bénéficié ;

· nos frères et soeurs Alain, Serge, Joël, Sandrine, Eric, Nadine et Davy pour tous leurs encouragements ;

· toute notre famille ;

· tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce travail, qu'ils s'en trouvent ici remerciés.

TABLE DES MATIÈRES

DÉDICACE i

REMERCIEMENTS ii

AVANT-PROPOS vi

LISTE DES ACRONYMES ET ABRÉVIATIONS vii

LISTE DES TABLEAUX x

LISTE DES FIGURES ET GRAPHIQUES xi

LISTE DES ENCADRÉS xii

RÉSUMÉ xiii

INTRODUCTION 1

PARTIE I : FONDEMENTS THÉORIQUES ET PRÉSENTATION DU SECTEUR AGRICOLE CAMEROUNAIS 6

CHAPITRE I : FONDEMENTS THÉORIQUES DU RÔLE DE L'AGRICULTURE SUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE 7

1.1 Définition des concepts 8

1.1.1 Agriculture 8

1.1.2 Croissance économique 9

1.2 Agriculture au service du reste de l'économie 11

1.2.1 Agriculture, offre de produits alimentaires et croissance de la population 13

1.2.2 Agriculture et réserves de changes 15

1.2.3 Agriculture et formation du capital 16

1.2.3.1 Taxation des bénéfices agricoles 17

1.2.3.2 Modification des termes de l'échange 17

1.2.3.3 Compression des investissements dans l'agriculture 17

1.2.3.4 Marché rural des biens industriels 18

1.2.4 Agriculture et transfert de la main d'oeuvre vers l'industrie 18

1.3 Développement de l'agriculture en tant que secteur à part entière de l'économie 20

CHAPITRE II : SITUATION DU SECTEUR AGRICOLE CAMEROUNAIS DEPUIS 1960 22

2.1 Plans quinquennaux et politique agricole camerounaise 23

2.1.1 Les acteurs du secteur agricole 24

2.1.1.1 L'État 24

2.1.1.2 Les sociétés de développement 25

2.1.1.3 Les missions de développement 26

2.1.1.4 Les organismes coopératifs 27

2.1.1.5 Les organismes financiers 27

2.1.2 Le financement de l'agriculture 27

2.1.3 La commercialisation des produits agricoles 29

2.1.4 L'accès aux intrants 31

2.1.5 La formation et la recherche 31

2.2 La nouvelle politique agricole 32

2.2.1 Les acteurs du secteur agricole 33

2.2.1.1 L'État 33

2.2.1.2 Les organisations paysannes rurales 35

2.2.1.3 Les opérateurs privés 35

2.2.2 Financement de l'agriculture 35

2.2.3 La commercialisation des produits agricoles 37

2.2.4 L'accès aux intrants 37

2.2.5 La formation et la recherche 38

2.3 La politique agricole dans le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté 40

PARTIE II : MESURE DE L'IMPACT DE L'AGRICULTURE SUR L'ÉCONOMIE CAMEROUNAISE 42

CHAPITRE III : ÉTUDE DESCRIPTIVE DU SECTEUR AGRICOLE CAMEROUNAIS 43

3.1 Les principaux produits 43

3.1.1 Exportations des cultures de rente 43

3.1.1.1 Le cacao 43

3.1.1.2 Le café 44

3.1.1.3 Le coton 44

3.1.2 Production des cultures vivrières 45

3.1.2.1 Le manioc 45

3.1.2.2 Le maïs 45

3.1.2.3 Le riz paddy 46

3.1.3 Les produits de l'élevage 47

3.1.3.1 La volaille 47

3.1.3.2 Les bovins 47

3.2 Caractéristiques macroéconomiques du secteur agricole camerounais 48

3.2.1 Importance de l'agriculture dans la formation du PIB 48

3.2.2 La superficie cultivable 50

3.2.3 Consommation d'engrais 51

CHAPITRE IV : APPROCHE ÉCONOMÉTRIQUE 53

4.1 Présentation des données 54

4.1.1 Taux de croissance du PIB réel par habitant (TCPRH) 54

4.1.2 Taux de Croissance du PIB réel agricole 56

4.1.3 Taux de croissance du PIB réel industriel 57

4.1.4 Taux de croissance du PIB réel des services 58

4.2 Présentation de la méthodologie 60

4.2.1 Détermination de l'ordre d'intégration : tests de stationnarité 60

4.2.2 Formulation du modèle 62

4.2.3 Détermination du nombre de retards du VAR à niveau 64

4.2.4 Analyse des résultats de l'estimation du VECM 65

4.2.4.1 Tests de causalité 65

4.2.4.2 Analyse des réponses impulsionnelles 66

4.2.4.3 Décomposition de la variance 66

4.3 Présentation des résultats 66

4.3.1 Stationnarisation des variables 66

4.3.2 Nombre de retards du VAR à niveau 67

4.3.3 Test de co-intégration 67

4.3.4 Estimation du VECM 68

4.3.4.1 Vecteur de co-intégration 68

4.3.4.2 Les coefficients de court terme 69

4.3.4.3 Analyse de la causalité 69

4.3.4.4 Analyse des chocs 70

4.3.4.5 Décomposition de la variance de l'erreur de prévision 70

4.3.4.6 Validation des hypothèses sur les résidus 70

4.3.4.6.1 Stabilité du modèle 70

4.3.4.6.2 Autocorrélation des résidus 71

4.3.4.6.3 Normalité 71

4.4 Analyse des résultats 71

CONCLUSION 74

BIBLIOGRAPHIE 77

ANNEXES 80

sommaire suivant