WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le refus de la linéarité dans l'adaptation cinématographique de la Rue Cases-Nègre de Joseph Zobel

( Télécharger le fichier original )
par Théophile Muhire
Université Natinale du Rwanda - Licence en Lettres 2004
  

sommaire suivant

UNIVERSITE NATIONALE DU RWANDA

FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

DEPARTEMENT DE LANGUE ET LITTERATURE FRANÇAISES

OPTION : CREATION ET CRITIQUE LITTERAIRES

LE REFUS DE LA LINEARITE DANS L'ADAPTATION CINEMATOGRAPHIQUE DE LA RUE CASES-NEGRES DE JOSEPH ZOBEL

Mémoire présenté en vue

de l'obtention du grade de

Licencié en Lettres

Par MUHIRE Théophile

Directeur : Dr KAYISHEMA Jean-Marie

Butare, mars 2004

TABLES DES MATIERES

REMERCIEMENTS :.................................................................................. V

DEDICACE VI

INTRODUCTION 2

PREMIERE PARTIE : THEORIE ET METHODOLOGIE 6

CHAPITRE I : CONSIDERATIONS THEORIQUES 7

1.1 Littérature et arts 7

1.2 Ecriture filmique et techniques du roman 8

1.2.1 Temps et construction dans le récit romanesque 8

1.2.2 Temps du récit et temps dans le récit romanesque 10

1.2.2.1 L'ordre des séquences 10

1.2.2.2 La notion de durée : typologie de Genette 11

1.2.2.3 Fréquence singulative, fréquence itérative 11

1.2.3 Le Mode d'exposition dans le récit romanesque 12

1.2.4 Focalisation et perspective : roman/cinéma, analyse de Genette 13

1.3 Les parties et les temps forts du scénario 14

1.3.1 L'exposition 14

1.3.2 La progression continue..............................................................15

1.3.3 Le climax 15

1.3.4 Le dénouement 16

1.4 L'espace dans le roman et le film 17

1.4.1 L'espace dans le roman 17

1.4.1.1 L'espace lié à la grande ville 18

1.4.1.2 L'espace d'interface 18

1.4.1.3 Les huis clos ou espaces fermés 19

1.4.1.4 Les espaces ouverts 19

1.4.1.5 Le décor héros 19

1.4.2 L'espace au cinéma : le mouvement de la caméra 20

1.5 La construction du personnage dans le roman et le film 21

1.5.1 Le personnage dans le récit romanesque 22

1.5.2 Le personnage au cinéma 23

1.5.3 Le personnage comme signe 24

CHAPITRE II : CADRE METHODOLOGIQUE 26

2.1 La méthode narratologique 26

2.1.1 Le choix de la narratologie 26

2.1.2 Narratologie et cinéma 27

2.1.3 Narratologie et roman 28

2.1.4 Narratologie et adaptation 29

2.2 Le modèle narratologique élaboré par Francis Vanoye 31

2.3 Les autres méthodes 32

II.4 Obstacles à l'analyse 33

2.5 Synthèse 35

DEUXIEME PARTIE : L'ANALYSE DU CORPUS 36

CHAPITRE I : DE LA RUE CASES-NEGRES A RUE CASES-NEGRES 37

1.1 Présentation de La rue Cases-Nègres 37

1.1.1 Son auteur 37

1.1.2 Son « adaptatrice » 39

1.1.3 La rue Cases-Nègres 40

1.2 Différence de structure événementielle entre La rue Cases-

Nègres et Rue Cases-Nègres 43

1.2.1 Différence d'ensemble 43

1.2.2 Différence énonciative et narratologique 45

1.2.3 Différence des temps forts 48

1.3 Parties du roman susceptibles d'être portées sur écran qui ne l'ont pas été 55

1.3.1 Retour de José et sa grand-mère de chez sa marraine 57

1.3.2 Récit de M'man Tine à propos de sa jeunesse (« flash-back »). 59

1.4 Adaptation ou recréation artistique 60

CHAPITRE II : LES PERSONNAGES 62

2.1 La consistance et l'itinéraire des personnages principaux 62

2.1.1 José : approche socio-historique 62

2.1.2 M'man Tine : la fée du récit 64

2.1.3 Médouze ou la réhabilitation de l'oralité 67

2.1.4 M'man Délia, la grande absente du film 70

2.1.5 Les autres personnages 71

2.3 Schématisation de La rue Cases-Nègres 73

2.2.1 L'actant 74

2.2.2 Le rôle 74

2.2.3 Le personnage 75

2.2.4 Le comédien-interprète 75

CHAPITRE III : LE TEMPS ET L'ESPACE 77

3.1 Le temps 77

3.1.1 Le temps et l'image cinématographique 77

3.1.2 Les trois aspects du temps de La rue Cases-Nègres 78

3.1.2.1 L'ordre 78

3.1.2.2 La fréquence 81

3.1.2.3 La durée 82

3.1.3 Rapport nombre de pages / durée du film 84

3.2 L'espace 86

3.2.1 Hiérarchie topographique de La rue Cases-Nègres 87

3.2.2 Les champs de cannes, lieu de souffrance 89

3.2.3 L'école, lieu de désillusion 90

3.2.4 La ville, lieu de ségrégation raciale 92

CHAPITRE IV : BILAN ET PERSPECTIVES 94

4.1 La question de la réception 94

4.1 Relation entre la consommation audiovisuelle et la lecture de La

rue Cases-Nègres 95

4.2. De la réception du roman et du film : réflexions faites 98

4.3 Les rapports génériques 99

4.4 Le point de vue de l'auteur 101

4.5 Synthèse : d'un chef-d'oeuvre à l'autre 103

CONCLUSION 105

BIBLIOGRAPHIE 110

sommaire suivant