WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les échanges transfrontaliers entre la ville de Rosso Sénégal et la Mauritanie: Organisation et impacts

( Télécharger le fichier original )
par M. Souleymane DIALLO
Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) - DEA de Géographie 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

LISTE DES TABLEAUX

Pages

Titres

1

32

Données démographiques sur la ville de Rosso Sénégal : Situation des ménages de la ville de Rosso en 2002

2

67

Produits qui proviennent de Rosso Mauritanie.

3

68

Les produits sénégalais s'exportant en Mauritanie

4

72

Le nombre de touriste de Passage à Rosso Sénégal

5

72

Flux de mauritaniens entrés au Sénégal entre le 1er janvier et 4 Avril 2004

6

87

Les domaines d'activité des chefs de ménage

7

93

Le revenu mensuel des ménages dans la commune de Rosso

8

98

Les prévisions de recette et le recouvrement effectif des recettes sur le budget 2005. Situation au 31 juillet 2005

LISTE DES FIGURES

Pages

Titres

1

33

Répartition ethno-démographique de la population

2

82

Les flux sortants du territoire sénégalais 

3

83

Le circuit officiel des flux entrant dans le territoire sénégalais par

Rosso- Sénégal :

TABLE DES MATIERES

SOMMAIRE 2

LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS 3

INTRODUCTION GENERALE 4

PROBLEMATIQUE 7

HYPOTHESES 10

QUESTIONS DE L' ETUDE 10

OBJECTIFS POURSUIVIS 11

APPROCHE THEORIQUE 12

METHODOLOGIE 19

PREMIERE PARTIE : Présentation du cadre d'étude et des facteurs de développement des échanges transfrontaliers 21

CHAPITRE I : PRESENTATION DU CADRE REGIONAL ET LOCAL 24

1. Le cadre régional 24

a) Le cadre géographique général du Delta 24

b)Une région dépositaire d'une vieille tradition urbaine. 26

c) L'économie locale du Delta 27

2. Monographie de la ville de Rosso Sénégal. 30

a) Caractéristiques physiques et ethno démographiques de la population 30

b)Les systèmes de production 33

c) L'état des infrastructures. 34

CHAPITRE II: HISTORIQUE DES RELATIONS SENEGALO-MAURITANIENNES 38

1. Evolution des rapports avant et pendant la colonisation 38

a) Le déclin du royaume du Walo 38

b) La vallée lieu d'affrontement de la caravane et de la caravelle 39

c) la pénétration européenne ou l'ère de la colonisation 40

2. Des indépendances nationales au conflit frontalier de 1989 42

a)La réalité des frontières nationales 42

b)Une volonté d'intégration toujours exprimée 46

c)Le différend frontalier de 1989 47

CHAPITRE III: LES FACTEURS DE DEVELOPPEMENT DES ECHANGES TRANSFRONTALIERS 52

1. Les aspects politiques des échanges transfrontaliers. 52

a)Une exigence géopolitique 52

b)La complémentarité territoriale 53

c)Les différences des politiques nationales 54

2.Les facteurs géographiques des échanges transfrontaliers 56

a)Une ville carrefour et un passage obligé 56

b)La position géographique avantageuse de Rosso Mauritanie 57

c)Rosso Sénégal : Une ville plus tournée vers son homologue mauritanien 57

3. Les aspects économiques des échanges transfrontaliers. 58

a)L'intégration économique «de fait » 58

b)Le différentiel économique 59

c)Les effets de la crise économique 60

4. Les aspects humains : une variable centrale dans les échanges transfrontaliers. 63

a)Identité des peuples et des cultures 63

b)Une gestion « souple » de circulation entre les deux villes voisines 63

c )Essa d'identification du contenu des échanges 65

DEUXIEME PARTIE : L'organisation du système des échanges transfrontaliers 69

CHAPITRE I: LES ACTEURS INTERVENANTS DANS LES ECHANGES TRANSFRONTALIERS 70

1. Le rôle de l'Etat, de ses agents déconcentrés et de la collectivité locale. 70

a) La douanes : un rôle d'encadrement, de surveillance et de contrôle 71

b) La police et la gendarmerie 72

c) La commune : un acteur comme les autres 73

2. Le rôle du secteur privé 74

a) Les agences de transit (sociétés et particuliers) 75

b) Les sociétés d'assurance 76

c) Les agents transporteurs 77

3. Les commerçants transfrontaliers. 83

a) Rosso Sénégal : une ville de transit plus qu'un marché 83

b) Les commerçants fixés à Rosso Sénégal. 84

c) Les commerçants itinérants ou « banas-banas » 85

CHAPITRE II : UNE ECONOMIE URBAINE SOUTENDUE PAR LES ACTIVITES DU SECTEUR INFORMEL 87

1. Un secteur intermédiaire dynamique 87

a) Les travailleurs transfrontaliers. 88

b) Les agents de change ou « trafiquants » 89

c) Les prestations de services marchands 91

2. Atténuation de la crise sociale urbaine 93

a) La participation des femmes aux activités frontalières. 94

b) Les mouvements pendulaires 95

CHAPITRE III : LA RENTE FRONTALIERE COMME SOURCE DE REVENU POUR LA MUNICIPALITE 97

1. Un budget communal essentiellement dépendant de la rente frontalière. 97

2. Des obstacles à la collecte des revenus 100

3. Les défis posés par les impératifs de développement municipal. 101

CONCLUSION GENERALE 104

BIBLIOGRAPHIE 106

LISTE DES TABLEAUX 111

LISTE DES FIGURES 111

TABLE DES MATIERES 112

ANNEXES 113

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net